Ben Le Cerveau contre CODEM ET PARENA : « Je parlais de la désobéissance civile, pas de l’attaque de Songho »

2

Le lundi dernier, le Mouvement Yèrèwolo Débout sur les Remparts a organisé un meeting de mobilisation contre la Cédéao. A cette occasion, Adama Diarra dit Ben Le Cerveau a accusé la Codem et le Parena d’être derrière ce qui se passe à Bandiagara. Vexées, les deux formations politiques ont gonflé leurs muscles. Ben Le Cerveau s’explique.

Lors du meeting, Ben Le Cerveau s’est exprimé dans un style bambara français. « Nous savons ce que manigancent la Codem et le Parena à Bandiagara… ». Ces propos, relayés sur les réseaux sociaux, a frustré la Codem de Housseiny Amion Guindo et le Parena de Tiébilé Dramé qui, selon des communiqués, ont compris que Ben Le Cerveau les accusait d’être derrière l’attaque de Songho.

Joint par téléphone, Ben Le Cerveau, s’explique : « je parlais de la désobéissance civile à Bandiagara et non de l’attaque. Je reconnais que la désobéissance civile est un droit constitutionnel cité par l’article 121. Le M-5 l’a fait ici. Mais seulement, je pense que le pays n’a pas besoin de ça maintenant ». « Je ne parlais pas de l’attaque. C’est une manipulation de mes propos », recadre-t-il.

Le mouvement Yèrèwolo appelle à une sortie aujourd’hui sur le boulevard de l’indépendance et partout dans les régions pour soutenir les autorités de la transition contre les sanctions de la Cédéao. Ces sorties se poursuivront jusqu’au dimanche 12 décembre, soit le jour même où la Cédéao doit se réunir pour parler du Mali et de la Guinée. Des sanctions sont prévues et le mouvement Yèrèwolo compte sanctionner par des boycotts contre plusieurs structures et entreprises internationales au Mali.

Koureichy Cissé

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Tiébilé et Hamion ne doivent rien lâcher, mais plutôt poursuivre leur action jusqu’au bout. Ce mec fait la grande gueule à Kati et Bamako alors qu’il ignore tout de l’intérieur du pays. Il mérite une bonne fessée.

    Pensées rebelles.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here