Campagne d’intoxication contre le maire de Sanankoroba : Le déshonorable Bananzolé Bourama à la manœuvre !

0

Après Ouélessébougou, le députe élu  à Kati, Bourama Tidiane Traoré dit BananzoléBourama, est actuellement vent debout contre le maire de la commune rurale de Sanankoroba, Mamadou Zan Traoré. Il se sert du problème de l’usine indienne de Sanankoroba pour faire révolter la jeunesse contre le  maire de ladite commune. 

Paradoxalement, à Ouélessébougou, BananzoléBourama n’a rien entrepris de concret, depuis son élection à l’Assemblée nationale,  comme  projet. Mais c’est lui qui est toujours dans les querelles. A  rappeler que    c’est ce même députe qui avait poussé, en 2016, la population de Ouélessébougou  à se révolter contre le juge et  le CB,  Da Diarra. Il les avait  qualifiés  de  complices avec certains  bandits de  grand chemin qui  avaient attaqué des commerçants en provenance  du marché.

Une affaire qui avait conduit la population à incendier à l’époque  tout le poste de  la gendarmerie,  provoquant la  mutation du  juge et du CB concernés. Mais après les faits,  il a été constaté que  c’était  un coup monté de toutes pièces  par ce déshonorable député.  Aujourd’hui, c’est  vers la commune de Sanankoroba qu’il s’est tourné, où il est en train  encore de remonter la jeunesse de cette commune contre le maire Mamadou Zan  Traoré. Cet élu qui s’est toujours battu pour le développement de sa commune et le bonheur de sa population.

Le député Traoré est en train de se servir  du problème d’odeur et de pollution d’une usine indienne implantée à Sanankoroba pour lutter contre le maire. Sans aucune preuve, il est allé jusqu’à dire aux jeunes que le maire  a pris  de l’argent avec les Indiens pour l’installation de leur usine.  Un mensonge qui laisse  penser  que le maire se  fout  éperdument  de la santé de sa population. Mais  ce que le  déshonorable Bourama Traoré ne sait  pas, c’est que tout le monde est au courant  que  le maire  Madou Zan n’est pas ce  genre de maire  escroc  qui prend  de l’argent  pour vendre la santé de toute une population. Il ne  sait pas  encore que ce n’est pas également  au maire d’autoriser l’implantation d’une usine dans une  commune.

Tout ce que le maire peut  faire sur ce point,  c’est une consultation publique avec le chef du village, la jeunesse et la société civile.  Tout le reste se passe  dans  les différents ministères,  comme celui  de l’industrie  et de la santé publique. Donc, le  député  doit enfin  se taire,  car,  il    s’est trompé  de cible,  et  les jeunes ont vite compris  qu’il est en train de mener  une lutte purement politique contre le maire.

Selon nos investigations,  lors d’une réunion avec le chef du village de Sanankoroba, Bourama Tidiane a été humilié du fait que c’est  lui qui est en train de diviser les différentes communautés dans la zone de Ouélessébougou.   Il a dû oublier que  le maire Mamadou Zan Traoré  a une très bonne réputation  grâce  à toutes les réalisations  qu’il  a entreprises  dans sa commune depuis qu’il est installé à la tête  du conseil communal. Un maire très sollicité par sa population grâce à son travail et son honnêteté.  Donc, pas  facile de l’abattre   devant une  population qui ne cesse  de  le remercier pour le travail remarquable  et bien fait. Ce que nous pouvons dire, c’est que ce députe  n’a plus de chance d’être  réélu,  car il n’a plus de popularité à Ouélessébougou  et environs  à cause des conflits qu’il  sème  fréquemment  entre les  communautés.

LassiSanou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here