Canicule : Un nouveau mode de vie

0

La chaleur étant une source de maladies diverses est également un temps de détente. Mais attention, en ce mois d’avril où il fait extrêmement chaud  les petites disputes sont fréquentes entre les individus.

La chaleur est un facteur qui élargit les conflits. C’est étrange mais c’est la vérité. Souvent l’air ne circule plus. Au moment où on transpire abondamment, on a l’impression de ne plus respirer. Ce phénomène provoque chez certaines personnes un étouffement. Lorsqu’on est étouffé, toute différence ou critique verbale peut être source de conflits.

On réfléchit moins en période chaude et  on a constamment sommeil. Dans les après-midis aux environs de 14h, les rues demeurent toujours calmes car tout le monde évite le soleil en restant chez soi ou à d’autre abris.

La nuit, avec la coupure constante de l’énergie malienne, de nombreuses personnes dorment dans la cour de leur maison. Les autres qui ne sont pas à l’aise de dormir dehors, perdent complètement le sommeil et ne font que transpirer dans leur chambre. Beaucoup de matériels électroniques se détruisent ou causent de dégâts dans les familles.

Dans les réfrigérateurs, les bouteilles d’eau se vident à chaque instant. On a toujours envie de se rafraîchir la peau en buvant mais aussi en se lavant. Les factures du courant et l’eau grèvent considérablement car elles sont beaucoup consommées en cette période.

L’habillement prend une autre tournure. Tout le monde préfère  les habits légers en coton. Les lunettes solaires sont beaucoup utilisées par les motocyclistes. Les femmes également utilisent des crèmes solaires pour protéger leur peau.

Les jeunes préfèrent partir chaque fois à la piscine et à la plage. Mais ils aiment plus la piscine, c’est la raison pour laquelle les festins sont beaucoup organisés récemment dans les endroits de détentes contenant de la piscine d’où différentes publications et publicités (piscine party) sur les réseaux sociaux.

La saison chaude augmente les dépenses au niveau de l’eau et courant, mais elle peut être qualifiée aussi comme une saison de détente car même si on ne suspend pas nos activités, on aime tout de même se reposer et profiter de l’air frais.

Fatoumata Kané

                           

FILY SISSOKO, PREVISIONNISTE

“Quand le seuil de la température dépasse 42° durant 2 jours, on parle de comme canicule”

Ces derniers jours, le climat malien a connu un grand changement qui a suscité de nombreux bruits, commencé  le lundi 2 avril 2019. Il s’agit d’une forte chaleur appelée la canicule. Pour comprendre ce phénomène, nous avons rapproché un prévisionniste malien ce mardi 9 avril dans l’Agence nationale de la météo.

Selon les données du prévisionniste Fili Sissoko, le mot canicule désigne un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée. Les jours de fortes chaleurs appelées canicule, surviennent pendant le mois de mars et au mois de juin. Par contre en dehors de ces périodes, cette forte chaleur peut survenir entre autres avant le 20 mars ou après le 30 septembre. En météo la canicule est définie selon les seuils de température. Lorsque les seuils dépassent les 42° pendant 2 ou 3 jours est considérés comme la canicule nous affirme Fili Sissoko.

La canicule constitue un danger pour l’environnement et la santé humaine. Selon le prévisionniste, les personnes âgées, les malades, nourrissons, etc… sont particulières les plus touchés pendant cette période chaude. La déshydratation est plus fréquente chez les dites personnes. Plusieurs maladies sont liées à la canicule mais les spécialistes de la santé sont les mieux placés pour en dire plus. Les conséquences néfastes sur l’environnement constituent une forte sécheresse, la dégradation des matières organiques du sol et les soulèvements de poussière.

Le phénomène de brouillards pendant la chaleur comme ce fut le cas du lundi 2 avril dernier se traduit par un soulèvement de poussière On appelle ce phénomène en météo “brume sèche”. “Ce soulèvement de poussière s’est manifesté dans les régions de Gao, Ménaka et Kidal. C’est cette accélération de vent qui s’est manifesté encore au sud du Mali la semaine dernière” affirme le prévisionniste.

Chaque année, il pleut pendant le mois de mars et d’avril considérés comme les mois les plus chauds. Ce phénomène récurrent est dû au brusque mouvement du Fit (front intertropical). Lorsque la dépression saharienne se creuse au niveau de la Lybie cela aspire le Fit. Le Fit est une zone de masse du vent du nord et celui du sud.   En terme météo on l’appelle circulation générale et en bambara ce qu’on appelle “mangoro san”.

La canicule est une période très dangereuse qui nécessite les mesures de protection et d’hydratation.

Fatoumata Kané

 CANICULE ET BUSINESS

Les vendeurs d’eaux et autres boissons se frottent les mains

 

La chaleur, bien qu’elle soit pénible à vivre, apporte du bénéfice aux commerçants grâce à l’achat quotidien des rafraîchissements tels que l’eau et les jus. Ce mercredi 9 avril 2019, Bréhima Keita et Aly Traoré, deux boutiquiers à Sogoniko nous parlent des avantages.

Le mois d’avril, considéré comme un temps chaud est difficile à vivre. Les gens ont plus souvent soif et préfèrent se calmer avec de l’eau ou autres boissons rafraichissantes. Ainsi ils achètent plus que jamais l’eau et la boisson. Ce facteur représente une source de rentabilité chez les boutiquiers ou tout autre vendeur de liqueurs.

Aly Traoré se réjouit et remercie Dieu pour le marché que les boissons lui apportent. Il pense que ces deux éléments sont les plus achetés dans sa boutique. “Je n’ai pas fait le calcul du taux d’achat de l’eau et la boisson vendues par jour mais je vous assure qu’elles sont beaucoup achetées ces derniers temps. Il fait énormément chaud, les gens les consomment beaucoup”.

Le second vendeur Bréhima Keita, en essayant de faire une comparaison entre le marché de ces produits en temps normal et maintenant, nous dit ceci “avant on pouvait prendre les bouteilles d’eau et boisson avec les grossistes une à deux fois par semaine. Il passait même des jours où on n’en prenait pas. Par contre pendant cette chaleur le rythme est beaucoup accéléré. On prend trois fois les casiers de boissons et cartons d’eau dans la semaine. La vente ne dure que trois jours”.

La chaleur est difficile à surmonter mais sert d’un facteur de développement pour d’autres personnes.

Fatoumata Kané

 

 

  1. EL ANSARI MOHAMED SAYDI, OTO-RHINO-LARYNGOLOGUE, CSRF C.V

 

“Tout le monde peut être touché par la canicule”

 

Dans une interview, Dr. El Ansari Mohamed Saydi, spécialiste dans le domaine de l’Oto-Rhino-Laryngologie (ORL-Chirurgie) au CSRF de la Commune V, nous propose les mesures de protection contre la forte chaleur qu’est la canicule que traverse la population malienne ce mois d’avril.

 

Mali Tribune : Quels sont les effets de la canicule sur les personnes entre autres les enfants, vieilles personnes, femmes enceintes ?

Dr. El Ansari Mohamed Saydi : je ne pense pas s’il y a eu lieu encore cette étude au Mali, mais en France une étude a donné un chiffre de 15 000 cas de décès dû à la chaleur particulièrement chez les personnes âgées de 75 ans. Les femmes enceintes et les enfants sont également beaucoup touchés car leurs corps fragiles ne sont pas adaptés à la chaleur.

 

Mali Tribune : quels sont les individus les plus exposés ?

Dr. E. A. M. : Tout le monde peut être touché par la canicule. Les plus exposés sont les enfants, personnes âgées, et femmes enceintes.

 

Mali Tribune : Quelles sont les maladies provoquées généralement par la canicule ou les maladies les plus courantes ?

Dr. E. A. M. : La canicule peut causer d’énormes maladies qui peuvent toucher tout l’organisme de l’être humain. La canicule entraîne d’abord une déshydratation et quand on parle de la déshydratation on parlera forcement du déficit aluminium, calcium, de sodium, et potassium. La chaleur provoque les maladies cardiaques, circulatoires, respiratoires et cérébrales.

 

Mali Tribune : Quelles sont les attitudes à tenir pendant cette période ?

Dr. E. A. M. : Il y a beaucoup de mesures à prendre. Pour tenir pendant cette période, il faut beaucoup boire, au moins 1,5 litre par jour. Il faut également consommer de sels de réhydratation, de bougnons et des légumes. Pour les enfants, nous avons adopté une formule de réhydratation par la voie orale qui constitue d’alimenter les enfants avec des sels de réhydratation orale. Auparavant les campagnes se faisaient dans ce cadre. Il faut également se mettre à l’abri du soleil en cherchant des endroits humides pour se protéger.

 

Mali Tribune : Quelles sont les conséquences des brouillards et poussières fréquentes pendant ce moment-là et comment s’y protéger ?

Dr. E. A. M. : Malheureusement nous sommes dans un milieu urbain où il existe des gros bâtiments et moins d’arbres. Il manque pratiquement le passage d’air et l’air qui souffle est également pollué. Chez les personnes âgées, il est fréquent de leur donner soif sans qu’elles ne se rendent compte. Elles peuvent se déshydrater sans le savoir. Mais chez les enfants il faut une augmentation de 0,5° de température pour qu’ils soient assoiffés.

 

 Mali Tribune : Y a-t-il des aliments ou boissons dont la consommation est conseillée pendant la canicule ?

Dr. E. A. M. : Chez les enfants, on conseille des sels de réhydratation orale, chez les adultes, il faut toujours avoir son petit bidon d’eau à côté de soi pour boire. Il faut manger des aliments très riches en eau c’est-à-dire les légumes et fruits.

 

Mali Tribune : Quels sont les habits conseillés ?

Dr. E. A. M. : Il faut porter en ces périodes chaudes des habits très légers en coton. Les habits lourds poussent le corps à transpirer abondamment et cela conduit à la déshydrations.

Fatoumata Kané

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here