Centre national d’appareillage orthopédique du Mali (CNAOM) : La 16e session ordinaire du conseil d’orientation tenue hier

0

Fidèle à leur habitude, le directeur général du CNAOM, Amadou Diallo et ses membres accompagnés par les représentants du centre hospitalier universitaire de Kati, Famory Traoré, d’odontostomatologie, Dr Boubacar Bah, du CICR et de plusieurs autres, ont procédé à la tenue de la 16e session ordinaire du conseil d’orientation du CNAOM.

L’évènement a eu lieu le jeudi 21 mars 2019 au sein du CNAOM.C’était sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Solidarité et de l’action humanitaire, Salifou Maiga. En effet, dans son discours d’ouverture de session, le secrétaire général du ministère de la Solidarité, Salifou Maiga, a d’abord fait entendre que le CNAOM, créé en 2002 comme établissement public à caractère scientifique et technologique,a aujourd’hui atteint des résultats encourageants. En tant que centre de référence national relatif au domaine de la réadaptation fonctionnelle au Mali, également considéré comme un maillon essentiel dans le dispositif du renforcement de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion pour un mieux-être des personnes en situation de handicap, le CNAOM a réalisé au plan technique en 2018, dit le secrétaire Salifou, entre autres :12 358 personnes consultées,18 677 sciences de rééducation,793 appareils orthopédiques produits,606 enfants traités, la réalisation des mesures d’amélioration de l’efficience avec un plan d’action … Dans son discours, Salifou a annoncé avant de finir que la moyenne du taux de réalisation des activités techniques est de 96,72%, même si elle varie entre 137 et 31% quant aux consultations, 74,70% pour les sciences de rééducation, et un taux d’exécution budgétaire de 81,22%.Pour ne pas oublier les efforts consentis par le Comité international de la Croix-Rouge, le représentant du ministère de la Solidarité a également indiqué que dans le cadre de la mise en œuvre du programme de la réadaptation physique, le CICR a permis la formation de deux boursiers durant trois ans en appareillage  orthopédique, la formation en cours de quatre nouveaux bacheliers pour les services du centre de Mopti, la prise en charge de 8306 personnes victimes du conflit septentrional avec 467 orthèses et des sciences de rééducation au CNAOM dans les centres régionaux de Tombouctou et de Gao et la formation des aides-orthopédistes pour le renforcement du personnel.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here