Chérif Madani Haïdara sort de sa réserve et charge le pouvoir en place : «C’est quand un président sent son déclin approcher qu’il lui vient à l’idée de s’opposer au Mawlid»

83
Chérif Ousmane Madani Haïdara
Chérif Ousmane Madani Haïdara,

Seid Chérif Ousmane Madani Haïdara a respecté la tradition. Bani, comme l’appellent les intimes, n’a pas fait de cadeau au régime actuel, même s’il a reconnu qu’il n’a pas refusé la tenue de Mawlid 2015. «Il ne peut même pas empêcher la tenue de Mawlid au Mali», a-t-il confié aux journalistes. Parole de leader religieux se sentant combattu par un pouvoir politique malgré les efforts qu’il a volontairement consentis pour sortir son pays de la crise.

Pour la 8ème année consécutive, Seid Chérif Ousmane Madani Haïdara a animé sa traditionnelle conférence de presse de clôture de la célébration du Mawlid. C’était chez lui-même à Banconi dans son grand salon. Le guide spirituel d’Ançardine avait à ses côtés son fils Cheich Hamad Tidiane Haïdara dit Chérif, le président d’Ançardine international, le Burkinabé Sourakata Salamanta, Modibo Diallo d’Ançardine Mali, et bien d’autres personnes, parents, amis, proches et adeptes.

Face à la presse, un Cheick plus ou moins en colère. Car il était question du Mawlid, une fête à laquelle il ne manquerait pour rien au monde, selon sa propre expression, mais que les autorités avaient voulu, au nom de l’état d’urgence décrété, décaler. Erreur. Tout d’abord, explique-t-il, – les autorités nous ont fait comprendre le risque qu’engendreraient les rassemblements. Et comme pour être légalistes, à notre refus de décaler la fête, nous avons accepté leur proposition qui nous a amenés à faire notre Mawlid pendant le jour afin de réduire le risque évoqué par les autorités. Mais à notre grande surprise, seulement une dizaine de policiers a été mobilisée pour nous sécuriser. C’est vraiment révoltant quand on sait que la sécurité des bars est, elle, garantie-

En patriote convaincu, le marabout rappelle le temps où il fit sa valise avec d’autres pour l’Europe dans le but de soigner l’image du Mali et afficher la souffrance des Maliens fatigués de la crise. Là aussi, si beaucoup croyaient que lui et ses confrères religieux avaient été dépêchés par le Gouvernement, il profita de la rencontre pour préciser qu’il s’agit plutôt d’une initiative qui leur est propre. Tout ce que l’Etat a fait pour eux s’est limité au frais de transport et que d’ailleurs, ils avaient déjà cotisé pour y parvenir sans déranger quiconque. Concernant le chef de l’Etat en personne, le Cherif se veut diplomate et respectueux des autorités même s’il jure que nul ici-bas ne peut lui interdire de faire sa fête. Et, «les campagnes politiques du Président IBK ont débuté dans mon salon ici jusqu’aux lieux de prêche, et avant qu’il ne soit Président, on le voyait débarquer dans nos lieux de rencontre sans invitation. Maintenant qu’il est à Koulouba, même s’il nous fausse compagnie, nous sommes toujours ici», a-t-il déclaré. En outre –nous remarquons le pouvoir basculer à la solde de gens qui le conseillent de dissocier le religieux du politique. Ces gens connaissent mal notre capacité à installer à la Présidence un de nos Imams si nous le désirons- a ajouté le Chérif face à la presse. Mais «c’est quand un Président sent son déclin approcher qu’il lui vient à l’idée de s’opposer  au Mawlid», a-t-il ajouté. Et «il faut et il est temps que les choses changent car ce pays ne peut perdurer dans cette mauvaise direction», se désole le conférencier, qui tranche que «d’autres responsables équitables et compétents, qui ne sont pas les actuels, géreront bientôt ce pays, et on saura reconnaître le mérite, car on ne peut continuer à vivre comme cela».

À la question de savoir si le Chérif est en colère contre le chef de l’Etat, il répondra par la négative, mais tiendra à préciser que cette méthode de gérer le pays est loin de le satisfaire lui et ses compatriotes. Il pense au changement qui, selon lui, interviendra mais avec d’autres hommes. Il en est mordicus convaincu. Toutefois, l’absence remarquée des officiels, dont le numéro UN de Bamako, n’est pas pour baisser la colère du leader d’Ançardine. Il rappelle que des ministres maliens n’ont pas hésité à fouler le sol sénégalais pour une occasion similaire, alors qu’ils boudent les religieux de leur pays dans l’union pour le bonheur du pays. Quant à l’accord d’Alger II, signé en mai dernier, puis parachevé en juin, Haïdara dit y avoir adhéré juste pour la raison que cet accord préserverait l’intégrité territoriale du Mali, et qu’il n’a jamais dit qu’il est bon. Les attentats terroristes d’où qu’ils viennent, le Chérif les a condamnés sans aller plus loin que d’admettre que c’est diamétralement opposé à l’Islam le fait d’ôter la vie à son prochain. Et s’agissant de ce qu’il appelle efforts patriotiques, il rappelle que son association religieuse a été la première à ouvrir le bal de l’effort de guerre avec 10.000.000 F CFA remis à l’Armée au lendemain des événements de Konna en janvier 2013. Puis, il a noté 116.000.000 F CFA qu’ils fournirent en vivres à des réfugiés maliens en territoire mauritanien. Mais -c’est nous qu’on combat à tort en voulant nous écarter de ce qui concerne notre nation- regrette-t-il. Ainsi, c’est l’année 2016 qui s’annoncerait peut-être difficile pour un pouvoir qui n’a connu que du vent dans sa trajectoire.

Et connaissant l’influence notoire des religieux sur le régime actuel, tout laisse croire que du désert s’ouvre sous les pieds d’IBK qui se dit satisfait de son bilan dont il semble être seul à sentir les effets à la différence même de ceux qui ont bataillé pour l’installer au pouvoir.

Kassim TRAORE

PARTAGER

83 COMMENTAIRES

  1. «C’est quand un président sent son déclin approcher qu’il lui vient à l’idée de s’opposer au Mawlid» 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    Le président de la république ne s’est jamais opposé au mawlid car c’est une question de sécurité qui la poussé à prendre cette décision et Dieu qui est l’être suprême ne lui en voudra pas pour avoir protéger la vie des citoyens de ce pays et même des fidèles musulmans alors qu’haïdara arrête de nous distraire.

  2. Haïdara est un religieux que je respecte beaucoup mais sur ce coup; il fait fausse route car en violant les consignes des gouvernants concernant la célébration du Maouloud; il a violé la loi et on ne peut en aucun cas le soutenir.

  3. La population de ce pays apprécie Haïdara en tant que guide spirituel mais qu’il descende de son nuage car remplir le stade du 26 mars n’est pas synonyme de pouvoir gérer ce pays.
    Alors qu’il fasse profil bas. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  4. Le gouvernement n’a jamais tenté de saboter une quelconque manifestation en instaurant l’état d’urgence. Il faut que Haïdara sache qu’au delà des sous qu’il peut se faire pendant cette célébration; la sécurité des uns et des autres priment.
    Les autorités ont demandé que la célébration puisse avoir lieu la journée mais cette proposition a été rejetée alors qu’il arrête de nous distraire.

  5. Moi je pense que si le fait de vouloir assurer la sécurité des populations et des potentiels participants à cette célébration du maouloud est un péché; nos autorités doivent le faire de plus en plus de façon récurrente. Il faut que Haïdara sache que nous ne sommes pas dans un état islamique et il est vraiment regrettable d’entendre de tels propos venant d’un leader religieux de surcroît.

  6. Les liens d’haïdara avec le président de la république ne lui donne aucunement le droit de violer l’état d’urgence qui a été instauré pour notre propre sécurité et ce n’est pas parce qu’il a des affinités avec le président de la république qu’il va se croire au dessus des lois. Il doit revoir sa copie car il commence à dérivé. A bon entendeur; salut!

  7. Haïdara peut dire ce que bon lui semble mais il conviendra que le pouvoir émane de Dieu et donc il doit savoir que le président de la république occupe ce poste d’abord parce que Dieu le veut et que les maliens l’ont matérialisés en le votant.
    Il peut être le plus grand mystique de ce monde mais lui aussi se confie à un être alors que ces prétendus liens avec le président de la république ne lui donnent pas de grands airs.

  8. Je pense que notre Cheick veut prendre la place du “guimba national”.
    Nous sommes dans un pays LAÏC jusqu’à preuve du contraire et il doit savoir que 7000 personnes ne représente que 0,46% de la population de ce pays alors qu’il se réveille de son sommeil car n’est pas président qui veut mais qui peut.

  9. Je crois que nous devons faire attention à l’interprétation que nous faisons de cette affaire car nos journalistes sont de véritables manipulateurs de paroles et je ne pense pas qu’haïdara que nous connaissons tous puissent avoir des mots aussi aigus comme dans cet article.
    Par ailleurs, si ces affirmations sont vérifiées je crois qu’il est sur la voie de perdre notre estime en tant que musulman d’abord mais en tant que citoyen de ce pays d’autre part.

  10. Moi je pense que Haïdara ferait mieux de se concentrer sur ses prêches et ses affaires car il n’a pas la carrure de devenir président au Mali ici.
    Qu’il n’aille pas jusqu’à penser que ses ignorants qui le suivent peuvent partir un président.

  11. A mon humble avis, j’estime que le Cheikh a dépassé les bornes lors de ce point de presse qu’il a accordé aux journalistes concernant la célébration du Maouloud. En effet, c’est très prétentieux de dire qu’à souhait, ils peuvent mettre un des leur au palais. J’ai de l’estime pour ce guide, je pense qu’il est mieux pour lui de s’écarter de la scène politique au détriment de la religion afin de préserver son image.

  12. Moi, je trouve les propos de Cheikh comme une défiance à l’encontre de nos autorités. Il faut qu’il comprenne que la politique et la religion ne font pas parfois bon ménage au risque de perdre sa renommée et son estime. Et dire que l’état d’urgence a été décrété afin d’empêcher la célébration du Maouloud, je dis non. Cela a été adopté pour la sécurité des uns et des autres face à la menace terroriste.

  13. “Selon lui, l’état d’urgence a été décrété pour cette fin. « Rien ne nous arrêtera à célébrer le Maouloud au Mali. C’est notre conviction que la célébration du Maouloud contribue au développement du pays mais pas une menace pour notre cher Etat »”
    Je pense contrairement à ce que le Cheikh a dit que le décret de l’état d’urgence n’a pas été dans l’objet d’empêcher la célébration du Maouloud. Personne ne doute des retombées économiques de cette célébration. Par conséquent, je pense que Haïdara est allé trop loin dans ses propos. L’Etat a décrété l’état d’urgence parce que la menace terroriste est toujours grandissante surtout en de telle période. Donc, il était important que celui-ci prenne cette mesure afin d’assurer la sécurité des citoyens.

  14. Notre guide spirituel bien aimé doit comprendre que dans ce pays chacun à son champ d’expression.
    Au risque de vouloir créer des problèmes dan ce pays,il ferait mieux de se concentrer sur son rôle de religieux qui lui va à merveille car la politique,ce n’est pas son truc.

  15. ” Par contre c’est l’Etat qui ne nous a pas respecté car nous avons l’impression que l’Etat est dans la logique de nous asphyxier afin qu’on abandonne la célébration de notre fête.”
    Tel n’a jamais été l’intention de nos autorités car avant l’arrivée au pouvoir du président IBK le maouloud a toujours été célébré et continuera d’être célébré. Si l’Etat a adopté cette mesure sécuritaire, c’est dans l’intérêt de tous. Que le guide en qui je de l’estime voit en cela une entrave à cette célébration me fait de la peine car avant tout la sécurité de la population reste une priorité pour l’Etat.

  16. C’est surement sur sa capacité de mobilisation que ce monsieur compte pour vouloir prétendre au fauteuil.
    Mais qu’il comprenne qu’un pays ne se gère pas comme un groupe d’ignorants et que le budget d’un État n’est pas celui d’une cérémonie.

  17. C’est lorsque monsieur Haïdara va prendre la décision de présenter comme candidat à la magistrature suprême qu’il comprendra que ce n’est pas ce que le peuple malien attendait de lui.
    Je pense à mon humble avis qu’il ferait mieux d’oublier cette idée sinon il risque de perdre la crédibilité dont il jouit auprès de la population malienne.

  18. Il est important que les chefs religieux maliens connaissent leurs places au sein de notre société.
    Ils doivent beaucoup plus se concentrer sur leur rôle d’éducation de la population plutôt que de chercher à s’ingérer dans les affaires politiques.

  19. “c’est quand un Président sent son déclin approché qu’il lui vient à l’idée de s’opposer au Maouloud”
    Je pense que le déclin du président dépendra du peuple Malien lors des prochaines échéances présidentielles. En ce qui concerne l’état d’urgence, il a été décrété par mesure de sécurité et non d’empêcher la célébration d’une quelconque fête.

  20. Le Cheick Haïdara doit beaucoup faire attention à ce qu’il dit car un leader d’opinion ne doit pas parler n’importe comment.
    Il doit comprendre que tout ce qu’il prononce peut avoir d’une manière ou d’une autre des conséquences qu’il ne peut même pas imaginer.
    Alors,balle à terre…

  21. A mon humble avis, je pense que l’état d’urgence n’a pas été décrété pour empêcher la festivité d’aucune fête, mais pour des mesures de sécurité. C’est en substance, des mesures pour prévenir d’éventuelles attaques terroristes dans cette période de fin d’année qu’elles ont été adoptées sans oublier que la menace terroriste plane sur notre pays et la sous région. Le civisme passe aussi par le respect de l’état d’urgence.

  22. En toute sincérité,je pense que de telles sorties médiatiques ne sont pas du tout dignes d’un leader religieux respectables comme Haïdara.
    Ces genres de sorties ne pourront que jeter le discrédit sur ses réelles intentions.
    Moi je suis même tenté de dire que l’Imam dont il parle comme pouvant être président de ce pays c’est lui même.

  23. Pour ma part, je pense que le religieux doit être à cheval entre les politiques et la population. En effet, les religieux devraient jouer le rôle d’observateur, de conseiller et de régulateur au cas d’une éventuelle dérive autoritaire. Je trouve la sortie du guide trop défiante au vue des propos avancés. Cela risque de le discréditer vis à vis de la population.

  24. Mr ou mlle combien de temps faudrait il pour publier.vous bloquez mon ppint de vue et j en fais un autre vous me dites de prendre mon temps comme si j avais un devoir a presenter.
    Es tu anacardine? Ahhh je vois cher administrateur, c ezt ce manque de coirage de nous dire la verite qui met le mali en retard.
    Cherif haidara est qui a qui on ne peux pas parler ou bien il est mieux que le president ibk a qui lui il peux s adresser et nous maline on ne peux pas nous adresser a lui a travers maliweb.
    C est dommage, ou maliweb aussi est truffe de militants de cherif haidara.
    Sommage et dommage.
    Bonne nuit cher administrateur ancardine
    Ouï, tant qu in ne dira pas la vérité, on demeurera dans cet état.
    Si un de vis administrateurs pense que nos ecrits sont offensants pour cherif haidara, maliweb se trompe.
    Cherif Haidara cinseille les gens mais il faut qu on le dit d arrêter le culte de la personnalite cultivée autour de lui qui ote en lui toute humilité et fait de Lui le meilleur des maliens et un Saint comparable aux 4 califes du prophète Mohamed, voila se qui trompe cherif Haidara le poussant jusqu a bafouer l autorité de l état malien en mettant en mal l etat d urgence.
    Le maouloud n est pas une prescription obligatoire de l islam alors surseoir a cela pour des raisons d etat et de sécurité est aussi une adoration de Dieu.
    Cher administrateur, tu es ancardine et oui c est vous qui poussez cherif Haidara a l erreur par vos louanges, vos chants a son hommage que meme sourakata ibnn malick n a pas fais mieux pour Mohamed, le sceau des prophetes, activateur de la lumière universellee..
    Cherif Haidara redescendez sur TERRE,

  25. A mon avis, je pense que si l’Etat a décrété un état d’urgence jusqu’au 30 Mars, c’est qu’il y a danger en la demeure. Car il vise la sécurité des biens et des personnes en cas d’une menace imminente. Et nous sommes sans ignorer que le pays est la cible constante de menace terroriste. Donc, le respect de celui-ci est essentiel et il y va de notre sécurité à tous. Le Cheikh doit comprendre que cette mesure ne visait pas à empêcher la célébration du Maouloud.

  26. Je pense que notre guide spirituel bien aimé commence à montrer son vrai visage et et ses réelles intentions aux maliens.
    Il vient clairement de nous montrer qu’il a l’intention de devenir un jour président de ce pays.
    Mais je pense qu’il est encore temps pour lui de se ressaisir car il risque de se faire détester par les maliens.

  27. Pour ma part, je pense que le guide est allé trop loin dans ces propos. Il serait très sage de sa part de ne pas tomber dans les mêmes erreurs que certains guides ont commis par le passé.

  28. Oui c’est vrai Incolore, il faut que le pays arrête avec ce système car c’est la honte pour notre pays. Surtout un pays en voie de développement a besoin des intellectuels. haidara N’A PLUS SA PLACE DANS au mali

  29. Pourquoi un guide illettré dans l’assemblé ? En réalité c’est une honte totale pour notre pays.
    Il faudra que les gens sachent que c’est le temps des intellectuels qui a sonné. Et nous tendons en réalité vers cela.

  30. vous pensez que l’heure est à la déstabilisation du pays ? Alors toi qui ne connais rien là ,vieux marabout de merde, laisse toi embobiner par ses pseudos intellectuels et quand tu te rendras compte c’est en ce temps que tu vas manger toutes potions magiques

  31. Haidara doit faire réfléchir mandemassa dans sa politique de distribution de frequence radio a but religieux et aussi de tv religieux.
    Une radio publique musulmane pour tous les sectes musulmans, ok et aussi pour l eglise catholique avec tous ses branches et non a chaque guide religieux sa tele et sa radio.
    Non, Haidara trahira la memoire de cherif Moussa, il trahira la memoire de cherif madou et celui de cherif aboubacar si jamais il lui revient meme de nourrir l idee de se servir de l islam pour se lancer dans la politique.
    Qu’il demande ce qui a ete dit a l imam balla kalle apres la chute de moussa traore, non que Haidara revient a la raison.
    Respectez les decisions du gouvernement est une obligation pour tout bon musulman des lors que celles ne vont a l encontre des actes obligatoires de l’islam.
    En quoi le maouloud est il une obligation religieuse musulmane?
    Mon frère Haidara, je vous prie de bien vouloir vous ressaisir, le culte de la personnalite induit l etre humain en erreur.
    Les ancardines ont fait de toi un prophète, on t appel SEID et tu l acceptes, les ancardines ont fait de toi l être au dessus de tous les maliens, l etre que le mali n a jamais connu de pareille et pourtant l eau que tu distribues a tes fidèles n est pas de toi mais de cherif Moussa.
    Trop de louanges poussent a l erreur et désarme l etre humain de toute humilité.
    Cherif Haidara que dieu t aide sinon les ancardines te pousseront un jour a présenter ta candidature aux elections presidentielles et ce sera ta perte.
    Tu n es plus maitre de Toi mais sous l emprise des ancardines, que dieu t aide a résister.
    Dieu ne donne pas tout a un être humain, contente tpi de ce que tu as, remplir un stade n est pas une référence pour affronter un état.
    Mokobe..Lionel messi…ronaldo christian..babani kone peuvent chacun remplir le stade du 26 mars meme payant alors que ton maouloud est gratuit.
    Lionel messi a des fans fans tous les sous prefectures du mali , non cherif haidara ressaisis toi on te trompe par les louanges, les chants.
    Aidez à expliquer l etat d urgence et les obligations qui sied devraient etre la mission de chaque imam du Mali.
    Le comble, l etat malien meme est incapable d imposer aux maires le respect de l etat d urgence en laissant grossir les cours des mairies par les parents des mariés.

  32. Haidara dit du n’importe quoi les amis. Nos guide au Mali ne connaissent rien à la matière Car ils pensent quand on est guide spirituelt on doit totalement contredire les actions du gouvernement, tandis qu’ils doivent faire des propositions.

  33. Moi je pense que Haïdara ferait mieux de se concentrer sur ses prêches et ses affaires car il n’a pas la carrure de devenir président au Mali ici.
    Qu’il n’aille pas jusqu’à penser que ses ignorants qui le suivent peuvent partir un président.

  34. Le président IBK n’est pas contre la célébration du Maouloud mais il veut le bien-être de l’ensemble des maliens donc c’était un risque de réunir plus d’hommes en un seul endroit.
    😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀
    Je pense que tous les autres présidents déchus ici au Mali se sont tous attaqués au Maouloud.
    Que de la comédie mon cheick Haidara. Je pense qu’il te faut un service de communication pour éviter ces genre de dérives à la longue car ce n’est pas bon pour ton image

  35. Le président IBK n’est pas contre la célébration du Maouloud mais il veut le bien-être de l’ensemble des maliens donc c’était un risque de réunir plus d’hommes en un seul endroit.

  36. Un guide ne peut pas faire des sorties pareilles. Si le président vous a associé à certaines négociation c’est pour que vous puissiez rentrer dans l’histoire de votre pays et il vous a toujours sollicité pour les prises de décisions donc on ne peut pas croire qu’il vous a manqué réellement

  37. Je pense que le guide veut faire de la politique mais il doit toute fois savoir qu’un pays ne se gère pas comme une direction d’école coranique ou une cours familiale. Il pense que l’électorat se limite seulement à ses adeptes ou disciples.

  38. Haidara veut prétendre être président de la république selon la conférence de presse mais c’est la déchéance de la société malienne. On doit s’entendre à tout mais il ne faut pas se faire des illusions car la gestion d’état n’est pas un enseignement ou une prêche

  39. Nos leaders religieux doivent comprendre que nous sommes dans un moment sensible. Cette mesure vise à barrer ces malintentionnés de servir. Que Dieu nous sauve
    Cette mesure n’est pas contre l’islam mais pour la préservation de nos vies.

  40. Les guides doivent savoir que chaque situation a ses réalités. Ils doivent respecter cette mesure au risque d’exposer les fidèles. Mais le guide Haidara trouve cette décision contre l’islam.
    Que nous reste – il ici au Mali si nos guides se perdent de la sorte

  41. L’état d’urgence permet de contrôler plus les mouvements des personnes dans nos frontières.
    Il permet de contenir la situation en empêchant la population d’aller dans certaines zones jugées hostiles. Je pense que cela ne devait être un problème pour que HAIDARA tienne de tels propos

  42. Je pense que HAIDARA voit le public de ses prêches à un éventuel électorat. Il se fait des illusions car la gestion d’un état n’a rien avoir avec une direction d’une école coranique ou association quelconque dont il a la charge

  43. Il faut tout simplement dire qu’il a manqué de sagesse car le pouvoir IBK n’est pas détenu par lui Haidara. Le président n’est pas contre le Maouloud mais il a plutôt pris des mesures pour prévenir une éventuelle attaque. A ma connaissance, il n’est pas étranger de ce qui se passe dans notre pays

  44. Le Ministre Choguel MAIGA Viole de façon flagrante la loi .
    Mr Maiga après la prise de fonction officielle des membres de la Haute Autorité de la Communication, seule intense chargée de donner les fréquences radios et télévisions, s’est permis d’octroyer des fréquences radios avant hier Lundi 04 Janvier 2016 a d’autres personnes.
    C’est la n fois que choguel se permet de se livrer à de tels actes, la toute dernière avant l’installation officielle de la HAC (avant l’installation officielle un décret interdisait au ministre de donner des fréquences) Mr Choguel avait donné des fréquences à un groupe seul motif avancé : ils étaient venus remplir mon bureau avec des chapelets je ne savais plus quoi faire….
    Ces actes posés à mainte reprise
    – Après votre décret interdisant au ministre de la communication d’attribuer des fréquences
    – Avant la nomination des membres de la HAC
    – Après la nomination des membres de la HAC
    – Avant la prise de fonction des membres de la HAC
    – Après la prise de fonction des membres de la HAC
    Mr le président de la république, après avoir constaté de façon flagrante cette violation de loi par le ministre de la communication qui devrait garantir la loi je suis persuadé que vous prendriez des dispositions nécessaires.

  45. Si le leader religieux à donner aux militaires maliens il l’a fait entend que patriote. C’est ensemble que nous pouvons construire le pays.
    Une main ne peut se laver proprement, il faut le frottement des deux.
    Mr. Le journaliste je vous en prie, ne suscitez pas une autre dispute, ses choses ne sont pas à soutenir dans un pays où la plus grande majorité est religieux.
    Nous sommes conscient que ses deux grande structures, le gouvernement et les leaders religieux cherchent le bien de la nation et il faut le dire, dans le bien il y’a aussi le plus bien, et quand deux bien se confrontent, il faut que les choses se calment…

  46. Mr. le journaliste, nous maliens nous devons tous faire pour que ses leaders de ce pays puce se comprendre entre eux. La colère ne peux amener le pays que dans le désastre, il faut que ses leaders comprennent cela et qu’un de ceux-ci se donnent à la raison d’entendre l’autre.

  47. Il faut que les religieux et le gouvernement se trouvent sur un même terrain d’entente, ils sont nos leaders et cela vaut une raison valable de se soumettre au calme.
    Le religieux ne doit pas être politique ce sont deux monde différent.

  48. Mr. Le journaliste entend que maliens vous devriez au moins à la fin de votre article appeler à la calme et l’entente.
    La presse ne doit pas rester loin des apaisements, car le résultat de la colère dans un Etat n’épargne pas l’âne à plus forte raison qu’un journaliste….aywaaa…

  49. Si les religieux s’aventurent à se lancer dans la politique, je suis convaincue que la balance se penchera du côté de la politique. La population accordera plus d’importance aux politiques qu’aux religieux.

  50. Je pense que pour le respect scrupuleux de cette décision gouvernementale, les forces de l’ordre doit être plus sévère. Les autorités maliennes doivent approcher ou rassemblée les leaders religieux pour les faire par de la situation, sinon cela risque de mal tourné si les leaders religieux s’entête toujours. Le Maouloud est certes une fête important pour la religion musulmane mais la vie de toute personne est sacré même DIEU est d’accord pour cela.

  51. Le guide spirituel prétend qu’un imam pourra être président de ce pays, moi personnellement, je n’en disconviens pas mais il faut sache que cela n’est pas la solution. Il y a bonne nombre de leader religieux qui ne sont loin de ce qu’ils font croire à la population et en plus la politique est un autre domaine très difficile et même un piège pour les leaders religieux s’il s’aventure à s’impliquer c’est-à-dire à vouloir prendre le contrôle de la politique.

  52. Vue la situation du pays je pense que cela est tout à fait normal et même primordiale Notre pays en se moment est dans une crise d’insécurité en cette fête de fin d’année et rencontre cette année le Maouloud 2015 les autorités doivent tout faire pour instaurer l’ordre et la sécurité .

  53. Le monde de la politique est un monde parallèlement opposer à se celui de la religion. L’aventure de leaders religieux dans la politique est une très mauvaise idée. Les maliens font confiance au leader religieux parce qu’ils font circuler plus ou moins les messages de Dieu, mais la politique est plus ou moins l’art du mensonge, de la trahison et de mauvaise foi.

  54. Le gouvernement n’a pas voulu interdire le Maouloud, mais le gouvernement a voulu purement et simplement protéger sa population face aux nombreuses menaces qui planent actuellement sur le territoire malien. Le gouvernement n’a absolument rien contre les activités du Maouloud mais c’est la situation qui oblige.

  55. Je pense que le guide spirituel Haïdara doit faire preuve d’apaisement, le plus important pour le gouvernement est protection de sa population. Le gouvernement n’a aucune raison à vouloir saboter le Maouloud.

  56. Haïdara pense que diriger un pays est diriger c’est comme il fait avec ses adeptes. Tous ce qui suivent Haïdara le suivent parce qu’il fait circuler la parole de Dieu, la politique s’est pour les politiciens qui savent manipuler l’opinion publique. Être un guide spirituel est très différent d’être un président de la république.

  57. Nous avons la bonne nouvelle, je viens de prendre part que tous se passe bien entre le président de la république et le guide religieux Haïdara. Et que pendant une rencontre entre ses deux personnalités ils ont pu se mettre sur un même terrain d’entente, Haïdara aurais même renoncé à ses dits…
    Que Dieu aide le Mali.

  58. J’invite les leaders religieux a respecté les exigences des autorités, car elle vont dans l’intérêt de tous. Les terroristes peuvent profité de la situation, pour opérer. C’est la sécurité de la population qui n’importe le gouvernement.

  59. Le Mali est pour tous les maliens. Je pense que Haidara se prend pour le propriétaire des Maliens. Il doit savoir raison garder. En tant que grands prêcheur il doit comprendre qu’en parlant peu de soi, Dieu fera beaucoup parler de toi. L’humilité est le plus court chemin vers la grandeur.
    salam.

  60. Personne n’a empêché à Haïdara l’organisation du Maouloud. Nous sommes tranquille car lors de la rencontre entre le président et le chef de l’Etat, Le chef de l’Etat aurait justifié son absence par les problèmes d’insécurité. Ces explications ont convaincu Haïdara qui a annoncé hier avoir décidé de renoncer à son projet de porter « un imam » à la tête de l’état.
    Ainsi va le Mali, bon vent à la réconciliation de ce pays.

  61. La lutte contre le terrorisme est une lutte très ardant. Le terrorisme est fléau qui vit partout dans le monde entier. Main dans la main nous pourrons combattre le terrorisme.

  62. Mr. Le journaliste, il se peut que vous soyez en retard sur les informations, mais au cours d’une réunion d’évaluation la manifestation du Maouloud avec ses camarades du regroupement des leaders religieux, le leader d’Aneçardine, Cherif Ousmane Madani Haïdara a révélé avoir rencontré hier dans la journée le président de la République. Cette rencontre qui intervient trois jours après sa sortie pour le moins musclée contre le gouvernement accusé d’avoir tenté de saboter sa manifestation du Maouloud, a été une explication entre le plus populaire des leaders religieux au Mali et IBK qui, à en croire le premier, a présenté ses excuses pour les désagréments causés par le gouvernement à l’organisation de la fête du Maouloud.

  63. Trois jours après sa sortie pour le moins musclée contre le gouvernement accusé d’avoir tenté de saboter sa fête du Maouloud, le leader d’Aneçardine, Cherif Ousmane Madani Haïdara a rencontré hier dans la journée le président de la République. Il a fait hier dans l’après-midi le compte-rendu de cette rencontre avec IBK au regroupement des leaders religieux à qui il a surtout annoncé son renoncement à son projet de porter « un imam » à la présidence de la République.
    Malien et fier…

  64. IBK a été élu à la magistrature suprême par tous les maliens donc il est le Président de tous les Maliens ,nous savons tous que Haidara est populaire mais ce qu’il doit connaitre c’est que tous les Maliens ne vont pas l’aider à déstabiliser leurs patries ,cette question de pouvoir de Haidara a toujours fait l’objet de débat, s’il est assoiffé du pouvoir, il n’a qu’à chercher autrement mais pas en demandant aux musulmans maliens de lui faire parvenir leurs voix.IL n’est pas tous les maliens ,IBK ne doit pas peur de ce genre de menace de Haidara .Ce que juge utile pour la vie des Maliens nous te soutenons jusqu’au dernier degré .Moi j’ai toujours soutenu Haidara mais je le soutiens pas sur ces propos là parce que le Mali n’appartient à quiconque .Enfin si Haidara lance dans cette aventure ,il ne va rien perd pour entendre. Merci

  65. TOUT CELA EST LA CONSÉQUENCE DU COUP D’ÉTAT DE 1991.
    MOUSSA TRAORE AVAIT INTERDIT HAIDARA DE FAIRE SES PRÊCHES SUR LE TERRITOIRE NATIONAL ET MAINTENANT ON RÉCOLTE LES CONSÉQUENCES
    EN 1991 LES PSEUDO DÉMOCRATES ONT DÉTRUIT L’ÉCOLE MALIENNE POUR ACCÉDER AU POUVOIR SURTOUT AVEC LA COMPLICITÉ D’UN CERTAIN OUMAR MARIKO LEADER DE L’AEEM
    AVEC LA DESTRUCTION DE L’ÉCOLE HAIDARA DISPOSE d4UN GRAND NOMBRE DE TÊTES NOIRES “KOU FIN” POUR L’ÉCOUTER.
    LE SOCLE DE LA DÉMOCRATIE C’EST L’ÉCOLE L’ÉDUCATION IL N’Y A PLUS D’ÉCOLE AU MALI CE QUI EST TRÈS GRAVE IL N’Y A PLUS D’ÉDUCATION.
    PAS DE JUSTICE SOCIAL LE GOUVERNANTS NE PENSENT AU PEUPLE QUI SOUFFRE ET QUI VONT GROSSIR LES RANGS DES ANCARDINES.
    L’ÉTAT DEVAIT SURSOIR A LA CRÉATION DE L’ASSOCIATION ARCARDINE DEPUIS LE DÉBUT APRÈS LES ÉVÉNEMENTS DE 1991.
    L’ASSOCIATION ANCARDINE PERSONNE MORALE ET LA PERSONNE DE HAIDARA SE CONFONDENT.
    TOUS LES DONS ET LES REVENUS APPARTIENNENT A HAIDARA.
    HAIDARA N’EST PAS LE SEUL IL Y A PLEIN D’EXEMPLES
    L’ETAT MALIEN DOIT SE RESSAISIR LE PLUTÔT SERAIT LE MIEUX SINON……………..

    QUE DIEU SAUVE LE MALI

  66. Haïdara croit que la religion et la politique sont les mêmes. Mais il se trompe gravement. Ce n’est pas parce qu’on a des fans sur le plan religieux qu’on peut facilement gagner la présidence. Non il se trompe.

  67. La politique et la religion sont deux chose diamétralement opposées l’une à l’autre. Actuellement quand on veut être un bon religieux, un bon guide, on doit s’abstenir de faire de la politique. Ce qui sous-entend le fait qu’on doit prendre son écart vis à vis de la politique et de certains politiciens. 💡 💡 💡 👿 👿 👿

  68. Sans la sécurité que l’Etat lui fournit chaque année, la fête de Maouloud allait enregistrer des centaines de victimes chaque année. Il doit remercier les autorités pour tout ce qu’elles font pour la sécurité des personnes et de leur bien.

  69. Haïdara croit que la religion et la politique sont les mêmes. Mais il se trompe gravement. Ce n’est pas parce qu’on a des fans sur le plan religieux qu’on peut facilement gagner la présidence. Non il se trompe. 😈 😈 😈

  70. Cela fait plus de cent ans que le Maouloud est fêté par certains musulmans dans le pays. Mais les autorités n’ont pas une seule fois essayé d’interdire cette fête. Donc ce n’est pas parce que la situation sécuritaire de notre pays n’a pas laissé le choix aux autorités de décréter l’état d’urgence que le Chérif peut se permettre de dire que les autorités voulaient interdire le Maouloud.

  71. Si l’Etat voulait interdire la célébration de la fête de Maouloud, il pouvait et allait le faire. Haïdara sait qu’il s’est montré un peu malfaiteur en violant le décret pris en conseil des ministres pour restreindre certaines libertés, il s’agit de l’état d’urgence. Cela n’a rien à voir avec une quelconque interdiction de la célébration de Maouloud dans ce pays.

  72. L’Etat a toujours respecté les religieux et il continuera de la faire. Seulement que peu de religieux en général, et musulmans en particuliers comprennent le sens de l’Etat. Le Mali n’est pas un Etat islamique et les autorités ont fait ce qu’elles devraient faire. C’est de leur devoir d’assurer la sécurité des personnes et de leur bien. Et le décret instituant l’état d’urgence s’inscrit dans ce cadre.

  73. Nous savons tous maintenant ce que réellement chérif Ousmane Madani Haïdara. Donc après toutes ces années, il était en train et continue de préparer ce jour. Le jour où un imam sera président dans ce pays, comme il l’a dit. Mais je sais quand même que le domaine de la religion ne doit pas être confondu avec celui de la politique.

  74. Haïdara est certainement en train de préparer les élections présidentielles à venir. Mais il oublie que la religion et la politique sont deux choses diamétralement différentes et non complémentaires.

  75. Jamais un imam ne sera président de ce pays. Les imams ne doivent pas se donner à la politique pour ne pas se décrédibiliser et faillir à leur mission pour de bon. Un imam, si c’est pour aider son pays, peut rester dans son domaine et faire de son mieux pour sa nation.

  76. Haïdara a mal compris le fonctionnement d’un Etat. L’état d’urgence n’avait aucun caractère voulant interdire quoi que ce soit aux musulmans au titre de la fête du Maouloud. C’est pour des raisons de sécurité que le gouvernement a pris la décision d’instaurer l’état d’urgence.

  77. 😆 :mrgreen: 😆 Ces escrocs ne vont pas cesser de harceler LADJI. Ils ne manquent aucune occasion pour lui rappeler que c’est eux qui lui ont fait Roi alors qu’il n’en est rien. C’est la bande de soldats fuyards de Kati qui a trompé le peuple en lui faisant croire que sa lâcheté était due à un manque de leadership. S’il y avait un chef comme IBK, elle aurait régler le compte du MNLA en une journée. 😆 😀 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Pauvre LADJI. 🙄 🙄

  78. Ou bien c’est soi-disant intellectuel avec des diplômes réputé valent-ils mieux que les religieux ?
    Si tu parles tellement bien francais jusqu’à tu choko choko comme un toubab, est-ce que ça veut dire que tu vaux mieux que le wotoro poussela qui woro bien son bamankan ?
    Si jdis cela c’est que très souvent quand les gens parlent des musulmans sur ce site, on sent un certains mépris et dégout venant d’eux de tout ce qui est de Dieu ; pour eux il faut jeter la religion de son côté et les laissés aimé tt ce qu’ils se donnent la peine d’aimé et d’adoré : alcool, bien que ce soit leur vie privée ; adultaire, homosexualité…on en finit même pas, car moralement les animaux les ont dépassés

  79. 😉 La vérité est très souvent blessante ; mais on ne peut pas demander à un citoyen de ne pas s’intéressé a l’instance dont dépend le sort de son pays à cause de sa confession religieuse ; autrement le monde politique…avant d’être musulman ou chrétien on nait d’abord citoyen, si le sort a voulu qu’il y’ait plus de musulmans au Mali que de chrétiens, personne n’y peut rien ; si on pouvait demander à certains membres d’une même famille de ne pas s’impliquer dans les affaires de la famille parce qu’ils s’habille autrement ou pense autrement alors cette famille n’aurait même pas lieu d’exister ; comment donc demander à des chrétiens ou à des musulmans de se tenir loin de la politique qui décide du cour de leur vies ? Une telle requête ne soulève que la méfiance et la suspicion vis-à-vis de celui qui la pose ; si on parle même de vote dans ce pays c’est parce que notre population en majorité musulmane accepte de voté non ? Alors ou est le problème si ceux qui représente cette même population s’implique dans la politique qui joue sur le sort et la vie de cette population ? je pense que les gens devraient réfléchir avant de parler, pourquoi diable penser qu’une personne devraient être exclus des décisions de son pays à cause de sa foi ? que craignent-ils de cette foi ? Quel obstacle elle représente ? jsuis pas un fan ou adepte d’haidara, d’ailleurs j l’aime pas trop, mais en général il ne fait que dire cque la majorité pense tout bas…les musulmans ne sauraient être une race de personne a part, du moins pas au mali, ce sont eux le Mali ! Vous tentez bien que mal, de sécularisé le monde en extirpant le religieux de la gouvernance, afin de muselé les populations et les oppressé, et de vaguer librement à vos libertinages ; mais sachez bien que Dieu ne dort pas du tout !…dite nous quel est la religion de ceux qui dirige pour oser essayer d’écarter des musulmans ? Des animistes ? Alors la question se pose dans quoi sont-ils vraiment ? ils se réclament de Dieu, mais déteste tout cque Dieu aime ; et aiment tout ce que Dieu a interdit…

  80. Tant pis pour toi IBK, tu as pactiser avec le diable en personne pour être élu et, aujourd’hui, tu en payes le prix au plus fort.

  81. S il s’avère vrai ce que la presse rapporte, haidara aurait trahi l islam car le jugement edt a dieu et lui seul.
    On n etale jamais devant ses fidèles les visites d un fidèle des lors que dieu l a choisi pour présider aux destinées d une nation.
    De cherif Moussa , a son fils cherif madou (paix a leur ame) ou meme karamoko souleymane niare personne n a entendu parler de leurs invectives face aux pouvoirs sui ont passé au mali et font ils ont été témoin.
    L un et l autre étaient de tres tres grands mystisues confirmes et su aucun malien ne peux se mesurer ni meme haidara mais ils ont vecu cacher.
    Tout atome tombe sous le poids de son propre poids aime le dire les physiciens.
    La derive religieuse et l autoritarisme des guudes religieux au Mali doit trouver une canalisation du fait des radios privees qui se sont mues en des vvéritables caisse de resonnance des religieux.
    Ou etait l autorité de régulation audiovisuelle fu mali?personne ne parle et chacun se tue, les frequences sont attribuees sans mesure de protection aux associations religieuses musulmanes qui se croient meme au dessus de l état.
    Qu importe la véracité de ce qui a été rapporté par le journaliste, il faudrait que les hommes politiques maliens se demarquent des religieux et avoir des limites d approche pour l accession au pouvoir ou a des postes électifs pour ne pas se lier les mains alors qu on est élu pour exercer le pouvoir sur l ensemble des maliens..
    Je n ai rien contre les guudes religieux mais chaque personne a une place au mali que nul ne saurait affranchir en mettant en avant Dieu.
    C est Dieu qui donne le pouvoir et c est lui qui y met fin.

    • Salaam Massa! la question n est pas de savoir si les faits rapportés sont vrais. Le point culminant est: le malien lambda se sent il concerné par la chose publique?
      Pour moi la question est non. Quand l on est désespéré, l on se tourne vers la religion

Comments are closed.