Conférence nationale sur la protection sociale : Brainstorming autour des pistes pour réduire les inégalités sociales

0
Ségou : le ministre de la solidarité rencontre les déplacés du Nord
Hamadoun Konaté, ministre de la solidarité, de l’action humanitaire et de la reconstruction du Nord (C)

«La protection sociale, un droit pour tous», c’était le thème de la conférence nationale sur la protection sociale, tenue les 19 et 20 octobre derniers au CICB. La tenue de cette conférence s’inscrivait dans le cadre des activités de la 21ème édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion au Mali.

L’ouverture de cette rencontre était présidée par le ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Hamadou Konaté. Etaient également présents la Secrétaire Générale du ministère de l’Economie et des Finances, la Commissaire adjointe à la Sécurité alimentaire et le Directeur des opérations de la Banque Mondiale au Mali, Pierre Kamano.

La rencontre a également enregistré la présence d’experts en protection venus de l’extérieur pour aider notre pays à améliorer sa Politique nationale de protection, en vue de réduire les inégalités sociales au Mali.

Dans son adresse aux participants, le ministre en charge de la Solidarité a indiqué que la protection sociale est l’ensemble des mesures préconisées par l’Etat, les collectivités et les partenaires techniques et financiers pour assurer la prise en charge des risques sociaux.

Selon le ministre Konaté, l’économie est globalisée, mais le financement de la solidarité en faveur du développement reste morcelé et volatil. «L’heure est venue, Mesdames et Messieurs, de faire preuve de volonté politique, car nous avons mondialisé l’économie. Alors, il est temps maintenant de mondialiser la solidarité», a-t-il déclaré.

Aux dires du ministre, notre pays a enregistré des avancées, notamment la création et le renforcement des institutions de sécurité sociale, le développement des organisations mutualistes et les dispositions prévues dans le cadre du secours et de l’aide. Nonobstant ces efforts, le taux de couverture des populations en matière de protection sociale reste encore faible.

Dans son intervention, le Directeur des opérations de la Banque Mondiale a indiqué que cette rencontre était une étape importante vers la définition d’une vision commune sur la protection sociale, avec un processus inclusif.

Selon Pierre Kamano, elle devra permettre l’élaboration de la Politique nationale de protection sociale, qui constitue un élément-clé dans le dispositif national en matière de lutte contre la pauvreté et de réduction des inégalités sociales.

Youssouf Diallo  

Commentaires via Facebook :

PARTAGER