Conseil d’administration de l’association Open-Mali : Des résultats satisfaisants en 2015

0
Conseil d’administration de l’association Open-Mali : Des résultats satisfaisants en 2015

L’association Open-Mali a tenu du 16 au 17 janvier 2016 à l’hôtel Onomo de Bamako son 4ème Conseil d’administration. Au cours de l’année 2015, l’association a réalisé des résultats satisfaisants sur le terrain. La cérémonie d’ouverture était présidée par le président central, Luis Cheick Sissoko.

 

L’ordre du jour de ce Conseil d’administration de l’association Open-Mali portait sur l’adoption des rapports d’activités et financiers de l’année 2015 ; la relecture de l’ensemble de ses textes et l’adoption des activités et du budget de l’année 2016, qui s’élève à plus de 150 000 000 Fcfa comme l’année dernière.

 

Après Sélingué, le 31 janvier 2015, la grande famille Open-Mali, de Kidal à Kayes Mali et des 6 Communes du District de Bamako, s’est retrouvée du 16 au 17 janvier 2016, pour la tenue de son 4ème Conseil d’administration afin de faire le bilan de l’année 2015.

 

Le président de l’association Open-Mali, Luis Cheick Sissoko, a salué les femmes et les hommes qui vivent en France, aux Etats-Unis et en Belgique,  qui, malgré la distance, se battent quotidiennement pour aider l’association à atteindre ses objectifs et à améliorer les conditions de vie des plus démunis dans notre pays. Selon lui, l’année 2015 s’est caractérisée par une appréciable amélioration de la situation politico-sécuritaire du Mali, malgré les malheureux événements de Mopti et de Bamako, et elle restera à jamais gravée dans les mémoires, comme étant l’année de la consolidation des acquis.

 

À l’en croire, tout au long de l’année 2015, son association a occupé le terrain en réalisant, uniquement à son compte, 15 activités et une dizaine de projets, en collaboration avec d’autres associations et structures pour un budget supérieur à 150. 000. 000 Fcfa.

 

«En organisant la présente rencontre statutaire, les réunions du bureau central, de façon hebdomadaire, et en faisant chaque année un audit des comptes pour certains projets, nous voulons, en toute humilité, montrer la voie aux autres associations juvéniles et rassurer l’ensemble de nos partenaires quant au sérieux, au professionnalisme et au dynamisme de notre association. Sans pour autant vouloir jeter la pierre aux autres organisations, il est plus que temps que toutes les associations juvéniles s’unissent et jouent pleinement leur rôle, tout en respectant une certaine transparence financière et une certaine éthique dans l’exécution de leurs projets», a déclaré Luis Cheick Sissoko.

 

Par ailleurs, le président central de l’association a rappelé qu’en 2015, Open-Mali a scolarisé, grâce à ses partenaires, 3.000 enfants en situation difficile et signé de nouveaux partenariats.

Diango COULIBALY

PARTAGER