Conseil National de la Transition : un bureau de 15 membres mis en place !

1

 La salle Djeli Baba Sissoko du Centre Internationale de Conférence de Bamako a abrité la séance plénière du jeudi 31 décembre 2020 du Conseil national de la Transition. L’ordre du jour du l’organe législatif était fixé sur point à savoir élection du bureau du CNT, la constitution des commissions générales et l’élection de leurs bureaux ainsi que les nominations personnelles.

A l’entame de son propos le président du Conseil national de la Transition, le Colonel Malick Diaw, a tout d’abord rendu un vibrant hommage à l’honorable Soumeïla Cissé décédé le vendredi 25 décembre dernier à Paris des suites de Covid-19, avant de procéder à une minute de silence pour repos éternel de son âme. Outre cela, il a annoncé aux membres du Conseil national de la transition que la cour constitutionnelle a validée définitivement les textes de l’institution.

Après approbation de la cinquième institution du pays, le président Diaw a déclaré dissoute la commission ad hoc chargée d’élaborer les textes de ladite institution. Par ailleurs, une liste composée d’un président, vice-présidents, 6 secrétaires parlementaires et 2 questeurs ont été présentés par l’un des Secrétaires de séance. Avant de procéder à sa validation de cette liste proposant les nouveaux membres du Bureau, sa présentation a été un sujet de discussion et de contestation par certains membres du CNT.

Parmi les 121 membres de l’institution, 115 ont répondu présents. Ainsi, la liste du nouveau bureau a été validée par 73 voix pour, 36 voix contre, 6 bulletins nuls et 6 abstentions. Outre le président Diaw, Assarid Ag Ibarcaoune, Hatouma Gakou Djikinie, Mohamed Ag Intalla, Issa Kaou Djim, Racky Talla Diarra et Hamidou Traoré ont été respectivement élus 1er, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème et 6ème vice-présidents du Conseil national de la transitoire.

Par ailleurs, Amadou Maiga, NouhoumSarr, Amadou Diallo, Sory Kaba Diakité, HabibatouNagnounma Traoré et Oumou Sanogo ont été tour à tour élus 1er, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème et 6ème secrétaires parlementaires de l’organe législatif de la Transition. Et NouhoumDabitao et Adama Niaré ont ensuite été élus 1er et 2ème Questeurs de ladite institution.

Ceci dit, les membres du nouveau bureau ont été chargés de superviser la mise en place des 10 commissions générales du Conseil national de la Transition qui composent chacune de 11 membres, excepté celles des finances, de l’économie, de plan et de la promotion des secteurs privés commission de l’Administration, de la décentralisation, des cultes et de la réconciliation nationale qui composent respectivement de 15 et 13 membres. Les 10 commissions seront dirigées chacune d’un président, un vice-président et un rapporteur.

Ibrahim Djitteye

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Allez au travail car il y a trop de reformes a faire et des elections presidentielles et lesgislatives credibles et transparentes a organiser!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here