De la France au Mali : Quand le phénomène gilets jaunes s’exporte au Mali

5
gilets jaunes

Une coalition d’associations et mouvements de jeunes a manifesté hier à Bamako contre la prorogation du mandat des députés et le projet de découpage administratif. Tous les manifestants portaient des gilets jaunes. “Nous nous sommes inspirés de ce qui se passe en France actuellement”, a confié un des porte-paroles de la Coalition.

 

La Coalition des associations et mouvements patriotiques pour le Mali a organisé ce mercredi un meeting de protestation contre la prorogation du mandat des députés et le projet de découpage administratif proposé par le gouvernement.

Tous habillés en gilets jaunes, les porte-paroles de la dizaine d’associations et mouvements ont appelé les plus hautes autorités à revenir sur ces deux décisions. Car, selon eux, le contexte ne sied pas pour un découpage administratif avant d’indiquer que la prorogation du mandat des députés n’est ni plus ni moins qu’une violation flagrante de la Loi fondamentale.

S’agissant du choix du port des gilets, les organisateurs de la manifestation disent avoir été séduits par les gilets jaunes en France, qui sont depuis plus de deux semaines dans la rue, contre la hausse de la taxe sur le carburant.

“Nous portons ces gilets jaunes parce que nous nous sommes effectivement inspirés de ce qui se passe en France. Aussi, la couleur des gilets peut attirer d’autres jeunes à venir s’ajouter à nous pour amener les autorités à revoir leur copie”, a expliqué Djibril Camara, un des  initiateurs de la manifestation.

Avant d’ajouter que leur coalition entend mettre tout en œuvre pour hisser leur mouvement au même niveau que ce de leurs homologues en France. Comme pour dire que le phénomène “gilets jaunes” se gangrène et gagne de plus en plus le cœur de la jeunesse malienne.

Oumar B. Sidibé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Monsieur MACRON et son Equipe, ont cru faire bonne mesure en supprimant l’ISF ( Impot de Solidarité Fiscale ) en même temps que la Taxe d’Habitation… L’ISF supprimé pour les Riches et la Taxe d’Habitation pour les moins nantis. Comme ça Personne n’y trouve à redire…
    L’idée a séduit pendant la campagne de l’élection présidentielle. Les Classes ” moyennes et pauvres ” n’ont pas immédiatement saisi qu’elles seraient lésées dans cette mesure qui paraissait équitable sur le papier. En réalité c’était les Riches qui y gagnaient plus que les pauvres.
    En plus la suppression de l’ISF a pris effet immédiatement après l’élection de Monsieur MACRON. Alors que les ” Pauvres ” continuent encore de payer la Taxe d’Habitation. Sa suppression ne prenant effet qu’en 2019, soit plus d’un an après la suppression de l’ISF.
    Pendant la campagne électorale, les électeurs n’ont pas fait attention au programme qui repondait le mieux à leurs difficultés. Ce programme, c’était celui du Candidat Socialiste Benoît HAMON…
    Benoît HAMON proposait Un Revenu Universel d’Existance de 700 euros par mois à tous les Français. On dit que Benoît HAMON n’a pas su défendre son programme… C’est faux, il l’a bien expliqué.
    Mais La perspective de la supression de l’ISF a amené les Riches, les Entrepreneurs et le Patronat Français à mettre la pression sur les Médias Français, dans le but d’avantager Monsieur MACRON dans les médias. Et ça a marché…
    Tellement bien marché que même tous grands Leaders du Parti Socialiste se sont laissés séduire par Monsieur MACRON. A tel point qu’ils ont laissé tomber leur propre Candidat pour courir après Monsieur MACRON…

    Monsieur HOLLANDE n’a pas fait mieux. Il n’a pas mieux traité les pauvres. Dès qu’il est arrivé au Pouvoir, il s’est attaqué aux pauvres en supprimant la Prime la PRIME pour l’EMPLOI. La PRIME pour l’EMPLOI donnait un coup de pouce aux Personnes de revenus modestes. Monsieur HOLLANDE l’a supprimée sans état d’âme.

    Même les Personnes dont le revenu ne permettait pas d’être imposable…, Monsieur HOLLANDE et son Ministre des Finance et du Budget se sont débrouillés pour les rendre imposables. HOLLANDE c’était pas mieux. C’était pire pour les Pauvres.
    Le Meilleur programme…, ç’aurait été l’instauration du Revenu Universel, la retenue de l’Impot à la source et la supression de la Taxe d’Habitation. Avec ça on n’aurait pas les Gilets Jaunes aujourd’hui.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here