Disparition du chef de file de l’opposition : Ce que le Cherif de Nioro a dit aux membres du Collectif pour la libération du Président Soumaila CISSÉ

1

Le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumail  Cissé  a été enlevé, le  25 mars 2020, par des individus non encore identifiés  dans la localité Niafunké au nord du Mali, alors qu’il était en pleine campagne dans le cadre des élections législatives.  Depuis cette date, les initiatives se multiplient au niveau politique et au niveau de la société pour sa libération. C’est ainsi que le Collectif pour la Libération du président Soumaïla Cissé a vu le jour. Son objectif est d’explorer toutes les voies qui peuvent conduire à sa  libération.

C’est dans ce cadre que les membres du collectif se sont rendus le 9 mai dernier  à Nioro du  Sahel où, ils ont été reçus par la famille  du Cherif Bouillé Haidara. L’objectif de cette rencontre était tout d’abord de remercier le Cherif pour sa promptitude dès les premières heures de l’enlèvement de Soumaïla Cissé et de solliciter ses prières et bénédictions pour obtenir sa libération dans les meilleurs délais.

Il s’est aussi agi de lui faire part des inquiétudes et préoccupations du collectif  sur l’Etat du Président Soumaïla Cissé.

Le Cherif a souhaité la bienvenue et a singulièrement remercié le collectif pour l’initiative de sa création en soutien au Président Soumaïla Cissé.

D’après les propos du chérif «Soumaïla Cissé est une grande personnalité de notre pays, qui a occupé de hautes responsabilités et a été plusieurs fois candidat aux élections présidentielles. Il a servi  le Mali au dedans comme dehors  et  le pays a encore besoin de lui».

Le Chérif s’est dit meurtri par l’enlèvement du Président Soumaïla Cissé et a déclaré qu’il fait des prières et bénédictions chaque jour pour lui, et qu’il continuera encore ses efforts malgré son âge avancé.

Par ailleurs, le Chérif a affirmé être de cœur avec son épouse, sa famille, ses amis, proches collaborateurs et toutes les personnes de bonne volonté qui sont impliquées dans la libération du Président  Soumaïla CISSE.

Très optimiste, le Chérif nous a indiqué que s’il plaît à Dieu le Président Soumaila CISSE nous reviendra très bientôt et qu’ils se retrouveront très prochainement à Nioro du Sahel. En retour, les membres du collectif pour la libération de l’honorable Soumaila Cissé ont remercié le Chérif pour sa disponibilité, malgré que son calendrier de rendez-vous soit fermé depuis deux mois. Le Chérif a fini par formuler des bénédictions à l’occasion du mois béni de Ramadan et renouveler ses vœux à l’endroit de tous les Maliens et de toutes les maliennes.

Signalons que le collectif a déjà rencontré pour le même objectif de nombreuses personnalités et des leaders d’opinion du pays parmi lesquels, on peut citer le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale, Tiéblé Dramé ; l’imam Mahamoud DICKO ; Cherif Ousmane Madani Haidara, président du conseil islamique du Mali ; Mme Sy Kadiatou ; Pr Ali Nouhoum Diallo et le président du Conseil Supérieur de la Diaspora du Mali, Mohamed Chérif Haidara. Ils ont tous promis de s’impliquer pour la libération du chef de file de l’opposition.

S B.

Source : Le  Serment du Mali   

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Soumeila Cisse est détenu par le régime. Cela est clair. On veut faire croire que c est les djihadistes.
    L arroseur sera arrosé. Dieu veille

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here