EID 2021: Le dépôt des dossiers d’interpellation démarre ce matin

0

La salle de réunion du bureau de médiateur de la République a abrité, hier mercredi, la conférence de presse préparatoire de l’EID édition 2021.

Cette conférence avait pour objectif d’informer des hommes des medias de l’organisation et l’objectif de cet événement. Le médiateur de la République organise le 10 Décembre de chaque année un Espace d’interpellation démocratique (EID). Le secrétaire permanent de l’EID, Adama T. Traoré qui animait la conférence a fait l’historique de l’EID, ses activités préparatoires, les motifs de la non tenue de l’édition précédente, l’état de traitement des dossiers de la 24 ème session et les activités préparatoires de la prochaine édition.

L’Espace d’interpellation démocratique est un exercice qui offre un cadre d’échange dynamique, au cours duquel les ministres sont interpelés par des citoyens sur des questions qui relèvent de la bonne gouvernance en matière de droits et libertés publiques. Il revient que l’édition de l’année dernière n’a pas pu être tenue à cause de la maladie à Covid-19.

Le dossier de demande d’interpellation commence à partir de chaque 1er Juillet et prend fin le 30 Septembre. Les dossiers sont déposés dans les locaux du bureau de médiateur de la République, dans les différentes collectivités et dans les services consulaires pour les Maliens établis à l’étranger.

Pour le déroulement de l’Espace d’interpellation démocratique, un Comité d’experts est mis en place pour recenser les recommandations du jury d’honneur, non mises en œuvre de 1994 à 2019 et recenser les engagements des membres du gouvernement non suivis d’effets pendant la même période.

A l’issue des travaux, le Comité d’experts produit un rapport contenant les résultats des travaux et des recommandations formulées. Ce rapport est transmis au Premier ministre par le Mme le médiateur de République.

Il faut noter que la Commission préparatoire conseille et assiste la division d’organisation dans la préparation matérielle et le bon déroulement des sessions de l’EID. Cette commission est présidée par le secrétaire permanent de l’EID. Elle comprend un représentant de la primature, les correspondants du médiateur de la République dans les différents ministères, un représentant par département ministériel, des représentants de la société civile et des collaborateurs du médiateur

Quant au jury d’honneur, il conduit la séance d’interpellation de la journée du 10 décembre, son président assure la police des débats. Le jury d’honneur comprend 9 membres : 3 personnalités étrangères dont au moins deux juristes et 4 personnalités nationales et deux personnes de ressources.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here