Facebook ou quand le réseau Social crée Mark Zuckerberg sert plus en mal qu’en bien

1

FacebookDe nos jours, la mère des réseaux sociaux est et reste Facebook. Ce réseau social est déclencheur d’un véritable phénomène international. Que l’on soit jeune ou vieux, tout le monde est allé, un jour, faire un tour sur Facebook. Malgré le fait que ce soit un moyen interactif pour se faire des amis, garder le contact, s’exprimer ou encore partager des informations ou même ses émotions, il comporte néanmoins un impact non négligeable sur nos vies de tous les jours.

Les adolescents sont les premiers exposés aux dangers de ce réseau social et donc les premières victimes. Ils sont les plus nombreux et les plus actifs sur ce site.  Ils peuvent être victimes d’harcèlement moral, d’injures pouvant allant aux pires extrêmes. Plus grave encore, ils y partagent leur vie privée sans aucune retenue en ne se rendant pas compte que leur intimité est exposée publiquement. Facebook permet, certes, de partager et d’échanger des messages, des photos et des vidéos et surtout des informations d’utilité générale. Cependant, certains ados se servent de ces multiples possibilités de communication pour insulter leurs « amis Facebook » ou pour mettre en ligne des photos ou vidéos obscènes. Sur le plan scolaire, les directeurs d’établissement font face à de nouvelles formes de difficultés qui ne font que s’amplifier.

Parallèlement aux adolescents, les couples constituent l’une des couches les plus vulnérables aux dangers de Facebook. Ce réseau social semble semer beaucoup plus facilement la jalousie et la méfiance entre les tourtereaux. Lorsqu’une personne expose son intimité sur ce réseau social, son conjoint peut se sentir quelque peu mis à l’écart. Car en réalité, ce site présente plus de risque qu’un site de rencontre car il peut créer un rapprochement et une  intimité virtuelle assez rapidement, toute chose qui favorise l’infidélité. Le réseau social au fond bleu porte en effet une double casquette : un jour, site de rencontre, le suivant, site de discorde. Enfin, Facebook doit être utilisé de façon mesurée et réfléchie car en réalité il reste un réseau social qui présente des avantages et des inconvénients à l’instar de tous les autres réseaux sociaux. Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que le moment que l’on passe sur ce réseau social est à des années lumières de la vraie vie.

Habibatou Traoré (Stagiaire)

PARTAGER

1 commentaire

  1. Mark Zuckerberg a Ete le premier a dénoncé les méfaits de Facebook
    Il faut être naïf pour avoir des amis furtif
    Facebook est une sorte de commérage qui ne rapporte rien dans la vie d’une personne censée

Comments are closed.