Gouvernance : Les Maliens toujours insatisfaits

44

Le groupe de recherche en économie appliquée et théorique (GREAT) a publié le samedi 5 décembre à l’Hôtel Olympe, les résultats de son enquête réalisée en 2014. La cérémonie était présidée et coordonnée par le directeur exécutif de GREAT-Mali, Pr Moussa Coulibaly.

L’afro baromètre est un réseau africain de recherches  non partisanes qui effectue des sondages d’opinions publiques sur la démocratie, la gouvernance, la conjoncture économique et questions connexes dans plus de 30 pays en Afrique dont le Mali. Créé en 1999, depuis cette date l’afro baromètre travaille avec le groupe de recherche  en économie appliquée et théorique dans notre pays.

Pour cette enquête, l’équipe Afro baromètre a interviewé 1200 adultes comme échantillon. Il ressort de l’analyse de ces résultats d’enquête que l’un des enjeux majeurs de la démocratie malienne réside dans l’adéquation entre la demande populaire de gouvernance et l’offre de gouvernance.

De nos jours, la citoyenneté pour les maliens  se trouve au bas de l’escalier  selon  le constat de l’enquête réalisée  par GREAT au Mali. Cette opinion d’enquête démocratique a été développée  par Boubacar Bougoudougo, présentateur et chercheur du GREAT qui a déclaré que selon l’enquête, les maliens sont toujours insatisfaits de l’offre de gouvernance, malgré les  améliorations notables enregistrées  à partir de 2012.

A ses  dires,  les Maliens ayant un niveau postsecondaire sont plus exigeants en matière de gouvernance comparativement aux non scolarisés avec un taux de 75% de déficit contre 56% en 2014.  Selon toujours l’enquête, 56% des Maliens scolarisés ne sont pas satisfaits de l’offre de gouvernance, largement en dessous de la moyenne nationale qui est de 62%.

Le directeur exécutif de  GREAT Moussa Coulibaly a indiqué que les raisons essentielles du déficit de gouvernance  au Mali se trouvent dans le degré d’efficacité des pouvoirs publics.

Dramane Konta

 

PARTAGER

44 COMMENTAIRES

  1. Le gouvernement malien a entrepris de nombreuses réformes incitatives afin de valoriser son formidable potentiel naturel. Grâce à un code des investissements très attrayant, Bamako entend redorer son image et devenir la plaque tournante des investisseurs.

  2. il faut informer le peuple au lieu de les intoxiquer
    Au mali, le système d’imposition des revenus est un système cédulaire, c’est-à-dire qu’il n’existe pas un impôt unique qui frappe l’ensemble des revenus d’une personne. L’essentiel de la fiscalité malienne est celle de l’entreprise, celle des ménages étant dans une certaine mesure reléguée au second plan. On distingue ainsi : L’impôt sur le revenu des personnes physiques qui est progressif, allant de 0% à 40% L’impôt sur les sociétés dont le taux est de 30% La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) au taux de 18%. En 2012, le Mali a introduit une TVA réduite à 5% sur les équipements informatiques et les équipements pour la génération de l’énergie solaire.

  3. En héritant d’une économie en pleine épave, il était primordial de l’assainir donc sous peu les retombées se verront sentir sur la population. Rien que de critiques stériles pour créer des polémiques

  4. “Pour cette enquête, l’équipe Afro baromètre a interviewé 1200 adultes comme échantillon.”
    Mon oeil! 😯 😯 😯 😯 😯
    Comment peut-on faire une étude sérieuse de surcroît économique sur un échantillon de 1200 personnes sur une population estime à 15 Millions d’habitants? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓
    Pour ma part, j’estime que cette étude ne reflète pas le quotidien des Maliens car,elle n’est même pas basée ne serait-ce que sur les un tiers de la population.
    Que de mensonge pour saboter les efforts consentis du pouvoir en place. 👿 👿 😈 😈

  5. C’est des conneries ce sondage. Rien d’explicites et de convainquant. Ces journaleux n’ont rien à nous donner comme informations si ce n’est que des torchons datant depuis un an.
    C’est dommage! 😥 😥 😥 😥

  6. Le seul groupe dont les maliens en a marre est celui des dénigreurs que sont nos journalistes et opposants.
    Tous les maliens cherchent une porte de sortie.
    Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays

  7. “Le directeur exécutif de GREAT Moussa Coulibaly a indiqué que les raisons essentielles du déficit de gouvernance au Mali se trouvent dans le degré d’efficacité des pouvoirs publics.”
    😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    En quel sens ❓ ❓ ❓
    Le pouvoir de ce pays gouverne comme il se doit et depuis l’accession du président Ibrahim Keïta au pouvoir la croissance a toujours été maintenue à son niveau c’est-à dire 7% ce qui n’est pas rien pour un pays qui sortait de crise.

  8. l’Etat malien ne peut pas donner du travail à une population de 16 millions d’habitants.Nous devons savoir ce gouvernement fait tout son possible pour que le Mali puisse se relever un jour.

  9. Nous tous maliens et notre niveau de vie n’est pas aussi bas que vous voulez faire savoir.
    Je pense que les résultats de cette enquêtes sont faux et ne reflètent pas du tout les réalités maliennes.
    IBK fait en ce moment un bon travail et les retombées se ressentent sur notre niveau de vie…
    Merci président…

  10. Cette opinion d’enquête démocratique a été développée par Boubacar Bougoudougo, présentateur et chercheur du GREAT qui a déclaré que selon l’enquête, les maliens sont toujours insatisfaits de l’offre de gouvernance, malgré les améliorations notables enregistrées à partir de 2012.
    Mr le journaliste, ce sondage est caduc à mon sens. Même si cela s’avérait être vrai, ça ne sera pas à coup de bâton magique que le président IBK allait renverser la tendance ❓ ❓ ❓
    D’ailleurs pour votre gouverne, je vous informe que, lorsqu’on faisait ce sondage, IBK venait de s’installer un an auparavant à la tête du pays sans oublier qu’il a hérité d’un pays au bord du gouffre.

  11. Moi je pense que lorsque on est censé diffuser des résultats de tels rapports il faut être clair, précis et concis mais ce rapport ne remplis en rien ces critères d’où la mise en doute de sa crédibilité.
    Il y a tout un flou qui entoure ces résultats car vous devrez être capable de nous dire quelles sont nos attentes en tant que populations et quels sont les offres que nous proposent les gouvernants pour qu’on puisse faire la part des choses.
    Mais nul part ce la n’est perceptible dans ce rapport ce qui fait que je ne peux pas y croire.
    Si cette enquête a eu lieu c’est que cela a été un échec il faut donc le refaire avec au moins 2 ou 3 millions de personnes pour qu’ils oit un peu fiable.

  12. Le Mali va très bien, arrêtez de raconter des médisances,Le régime IBK est loin d’être la cause du malheur qui abatte notre pays depuis un certain temps. Nous devons comprendre que un pays longtemps plongé dans le sombre ne peut pas se relever du jour au lendemain

  13. Vous n’avez pas honte de venir nous publier maintenant les résultats d’une enquête réalisée il y a un an?
    Je vous rappelle que le président IBK venait juste d’arriver à la tête d’un pays ruiné par ses prédécesseurs.
    Mais depuis,il ne ménage aucun effort pour offrir une meilleure vie à ses compatriotes.
    Merci président…

  14. Sincèrement ce sondage, c’est du n’importe quoi ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗
    Je ne comprends pas sur qu’elle donnée fiable cette structure s’est basée pour faire un tel sondage.

  15. ” Cette opinion d’enquête démocratique a été développée par Boubacar Bougoudougo, présentateur et chercheur du GREAT qui a déclaré que selon l’enquête, les maliens sont toujours insatisfaits de l’offre de gouvernance, malgré les améliorations notables enregistrées à partir de 2012.”
    Si des avancées ont été observées depuis 2012 cela prouve que du travail est en train d’être fait.
    Mais ce qui montre que ce “pseudo sondage” n’est pas fiable c’est que 1200 personnes ne peuvent pas traduire FIDÈLEMENT le vécu de plus de 15.000.000 de personnes.
    Il est donc évident que des populations qui ont les sens du discernement ne croiront pas à ces chiffres qui ne tiennent pas la route…

  16. A mon humble avis, je pense que le sondage fait par l’Afrobaromètre ne reflète pas la réalité actuelle du pays. J’estime qu’il faut l’actualiser.

  17. Nous venons d’une crise donc cela n’est pas facile. IBK a mis une équipe très compétence pour la lutte contre la pauvreté

  18. Le Mali est un pays en convalescence économique économique de par sa sortie de crise .
    Sachons que des moyens sont mis en oeuvre par IBK pour rehausser cette économie.

  19. “Les Maliens ayant un niveau post-secondaire sont plus exigeants en matière de gouvernance comparativement aux non scolarisés avec un taux de 75% de déficit contre 56% en 2014. Selon toujours l’enquête, 56% des Maliens scolarisés ne sont pas satisfaits de l’offre de gouvernance, largement en dessous de la moyenne nationale qui est de 62%.”
    Soyons un peu sérieux les gars 1200 personnes ne vaut même pas le dixième de la population de Bamako et vous osez nous pourrir l’air avec ça. :mrgreen: :mrgreen: 😳 😳 :mrgreen: 😳
    Une enquête réalisée depuis un an et c’est maintenant que ces experts vendus jugent nécessaires de nous publier de telles bêtises. Franchement vous n’honorez pas ces deux institutions pour qui j’ai du respect. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳
    C’est vraiment du n’importe quoi! 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  20. Je veux juste savoir comment vivaient les maliens sous les précédents régimes? Malgré la crise que nous connaissons le président a pu redresser l’économie du Mali avec le concours du dynamique ministre IGOR et de son mentor MODIBO.

  21. Les livres saints ont dit que chacun mangera à la sueur de son front.Mais toi tu es assis dans un salon à écrire des articles de merde,c’est sûr que tu vas souffrir.Mais de là étendre ta situation à tous les maliens,vous êtes dans le faux.Le président fait tout son possible pour que ses compatriotes soient à l’aise.
    Merci à IBK et vive le Mali.

  22. Vous vous acharnez sur le Président et sa politique.Lui il travaille sans même vous écouter.Comprenez donc que ce que vous dites n’est pas du tout important.IBK a un seul souci: le bien être de ses compatriotes.
    Merci président,ton peuple te soutient. 😛 😛 😛 😛

  23. “Pour cette enquête, l’équipe Afro baromètre a interviewé 1200 adultes comme échantillon” 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    Bêtise rien que de l’intox si vous nous aviez dit que la population cible était d’au moins 2 à 3 millions; j’aurai bien pu me poser des questions mais 1200 de vos marionnettes ça je n’y crois pas un mot et mes concitoyens qui ne sont pas du tout dupes voient clairement vos intentions qui sont de nuire aux gouvernements de ce pays.

  24. A travers les citoyens tels que le ministre Igor et modibo, IBK a pu redressé l’économie Malienne de 7,6%
    Nous tous sommes au courant des conditions de vie maliennes sous les régimes précédants 😆 😆 😆 😆

  25. Tout ce que nous pouvons faire c’est de soutenir le président pour ce qu’il fait dans le sens du bien être des maliens.Encore à vous… 😛 😛 😛

  26. Je vous informe que les résultats dont vous parlez sont des résultats qui ne sont pas fiables.
    Le président IBK a trouvé le pays dans une situation qui n’était du tout reluisante.
    Mais il fait en ce moment tout son possible pour relever le niveau de vie de ses compatriotes.

  27. Le seul groupe dont les maliens en a marre est celui des dénigreurs que sont nos journalistes et opposants. On ne veut plus de vos critiques non fondées, de vos bêtises, de vos carences d’informations, de vos manques de compétences et de vos manques de réputations sur la scène internationale. 😛 😛 😀 😀 😀 😀

  28. Si réellement vous êtes conscient, Boubacar, que le Mali traverse une crise, pourquoi dit donc faire une telle critique ? IBK pouvait-il faire autre que de son mieux pour offrir le bonheur promis aux maliens ? Réellement, dites-moi s’il n’y a pas eu d’amélioration dans les conditions de vie des maliens ? 😯 😯 😯 😀 😀

  29. Le président de la république a fait ce qu’aucun autre chef de l’Etat démocratiquement élu dans ce pays n’a pas pu faire. Cela ne me surprend pas non plus. Je me souviens de son slogan pendant les campagnes présidentielles : le Mali d’abord ; Pour l’honneur du Mali et pour le bonheur des maliens. Ce slogan est confirmé par les actes qu’il a posés. Sa gouvernance est sans doute bonne, après tout ce qu’il a fait aux affaires. ❓ ❓ 😛 😛 😛

  30. A ma conviction, ce sont seulement nos opposants et les individus mécontents du régime d’Ibrahim Boubacar Keïta qui pensent qu’après deux ans de gouvernance des affaires publiques, son bilan est mitigé et négatif. Alors qu’en réalité le pays avance lentement mais surement. Les maliens peuvent être mécontent de l’insécurité mais pas de leur cadre de vie. ❓ ❓ 😛 😛 😛

  31. Au moment où quelqu’un se bat corps et âme pour la cause commune et au moment où toutes ses nuits sont blanches pour voir son peuple heureux, des détracteurs et des pessimistes le critiquent à la longueur des journées. S’il vous plait soyez un tout petit peu reconnaissants. 😛 😛 😛 😛

  32. Mon cher rédacteur, plus vite que la musique, on danse mal. Donc, ce régime est à deux ans et quelques mois, attendons d’abord qu’il fasse ses cinq premières années pour passer aux critiques. Les maliens ne sont pas insatisfaits. Peut-être que vous vous l’êtes parce que vous ne trouvez plus de quoi faire sur ce site à cause de votre connerie.

  33. Les maliens ne sont pas insatisfaits, ce sont certains opposants comme vous (journaliste) qui sont à la conquête de la déstabilisation du régime d’IBK. Et vous n’avez aucune affection pour ce pays, vous voulez tout simplement inciter à la haine et à la révolte. 😯 😯 😯 😀 😀 😀

  34. Les maliens n’ont aucune raison d’être insatisfaits, après tout ce qu’Ibrahim Boubacar Keîta. Nous savons tous que vous êtes en train de monter un scénario, cher journaliste. Mais vous pouvez rester tranquille, IBK est engagé pour satisfaire tous les citoyens, mêmes les pessimistes que vous êtes. 😯 😯 😯 😯

  35. Et pourtant les conditions de vie des maliens ont changé dans ces derniers mois de gouvernance d’Ibrahim Boubacar Keïta. Malgré la crise socio-économique que nous connaissons depuis 2012, les situations de vie des maliens ont évolué.

  36. Je crois que cette enquête est une montage de scénario pour pousser les maliens à se révolter contre le teneur actuel du pouvoir, Ibrahim Boubacar Keïta. S'achant eux-même que ce dernier a tout fait pour le peuple. Vu la pérode dans laquelle il est venu au pouvoir, je pense qu'il ne doit pas être assujetti à de telles critiques.

  37. Je crois que cette enquête est une montage de scénario pour pousser les maliens à se révolter contre le teneur actuel du pouvoir, Ibrahim Boubacar Keïta. S'achant eux-même que ce dernier a tout fait pour le peuple. Vu la pérode dans laquelle il est venu au pouvoir, je pense qu'il ne doit pas être assujetti à de telles critiques.

  38. Aucun malien ne peut se plaindre de la gestion des affaires d’IBK durant ces derniers mois. Le pays est sombré dans une frise sans précédent. Conscient de cette situation, je suis sans doute convaincu que vous êtes inconscient de cela, mon cher journaliste. 😀 😀 😀 😛 😛 😛

  39. La gouvernance d’IBK quoi qu’on dise reste la meilleure. Malgré la charge de son programme de la campagne présidentielle de 2013, il est encore confronté à d’autres problèmes plus colossaux que prévus. Le Président de de République est déterminé et attentif pour redresser le pays. Les détracteurs essaient de tromper l’opinion publique, pour en tirer profit, mais le peuple reste indifférent.

  40. C’est que sous le régime d’IBK, la vraie démocratie à vue le jour. La reconnaissance du statut politique est un acte honorable et démocrate que les autres régimes ont préfère ignorer par leurs soifs de pouvoir. Cet acte d’IBK est salutaire et démocrate, la démocratie sous le régime d’IBK est très exemplaire.

  41. Mais la croissance a rebondi en 2013 avec 1,8 % puis a été de 7,2% en 2014. En 2015, le taux de croissance est estimé à 5,5%. Depuis l’arrivée d’IBK au pouvoir l’économie malienne ne cesse de s’accroitre lentement mais surement et d’une manière salutaire.

  42. Mais la croissance a rebondi en 2013 avec 1,8 % puis a été de 7,2% en 2014. En 2015, le taux de croissance est estimé à 5,5%. Depuis l’arrivée d’IBK au pouvoir l’économie malienne ne cesse de s’accroitre lentement mais surement et d’une manière salutaire. 😛 😛

  43. En matière de démocratie IBK est à féliciter car, il est allé au-delà de la démocratique. L’opposition est dans tous les conditions et dispose d’une grande part de responsabilité dans la gestion du pays (statut de l’opposition). Mais jusque-là les maliens sont resté sur leurs faim, l’opposition est nul et mal organisé.

  44. L‘économie malienne reste très dépendante du secteur minier et des résultats des campagnes agricoles. L’agriculture, en effet, a contribué, en moyenne, à 39% du PIB sur la période 2006-2010. Les exportations sont constituées à 85% d’or (le Mali est le troisième producteur africain avec 50 tonnes en 2012) et de coton, dont le Mali est le premier producteur d’Afrique (380 000 tonnes en 2013). Ces productions sont soumises aux variations des cours mondiaux et de la pluviométrie. Le secteur manufacturier reste très peu développé. Le pays doit, par ailleurs, affronter le défi d’une forte croissance démographique qui absorbe une part importante de la richesse. La population croît de 3,1% par an, ce qui ne permet pas d’envisager un doublement du revenu par habitant (660 dollars actuellement) avant trente-cinq ans. 💡 💡 💡

Comments are closed.