Grève des Administrateurs civils : Vue comme une rébellion

3

Premiers représentants de l’Etat dans ses différentes subdivisions administratives à travers le pays, les administrateurs civils observent depuis plusieurs semaines, une grève illimitée, alors que depuis 2018, une ordonnance de loi les interdisant d’aller en grève est en vigueur en République du Mali.

Si l’on s’en tient à l’ordonnance N°2018-018/P-RM portant statut du corps préfectoral, le droit de grève n’existe pas pour un administrateur civil malien. Cela parce que l’article 79 de ladite ordonnance dispose ce qui suit : ‘‘Le droit de grève n’est pas reconnu aux membres du corps préfectoral nommés représentants de l’Etat. De même, est interdit aux membres du corps préfectoral nommés représentants de l’Etat, toute action concertée de nature à entraver le bon fonctionnement de l’administration’’.

Selon des sources introduites, les administrateurs civils avaient approuvé le projet et l’application de cette loi en 2018 après avoir acquis un certain nombre de revendications syndicales. Aujourd’hui, sur vingt millions de Maliens, il n’y a que neuf-cent personnes qui répondent au titre administrateurs civils, alors que l’incidence budgétaire de leurs revendications initiales s’élève à plus de vingt-six milliards de francs. Analysons !

La récente libération des terroristes avec rançon contre celle des otages Soumaïla Cissé et des étrangers, a été une occasion pour les administrateurs d’accuser l’Etat malien de n’avoir rien fait pour obtenir la libération de deux de leurs, encore retenus otages.

Si aujourd’hui c’est l’Etat qui est mis en cause, les plus avertis eux voient une manipulation. Car, les 19 octobre, aucune des onze (11) revendications des administrateurs civils ne faisait cas des leurs retenus otages. Autrement dit : sur le papier, les administrateurs ont oublié leurs collègues otages. Mais dans leur communication, leurs collègues otages viennent en tête. Le déphasage est de taille. Chose que laisse croire que cette grève tend vers une rébellion, voire une manipulation politicienne.

Correspondance particulier

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Miracle Témoignage: je me nomme Myriam, je vie en France ; mère de 3 enfants. Je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d’une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il m’a même dit en face qu’il ne veut plus de moi qu’il ne m’aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j’ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j’ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m’a donné le contact d’un Grand Maître au nom de AZE CHANGO,il vit au B€nin dans un petit Village c’est lui qui m’a ram€né mon homme très @moureux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison après 3 jours de travaux magique.Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle [email protected] il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.Je vous laisse son contact :
    CONTACT WHASAPP// 002-2966-547-777

  2. GREVE ILLIMITE DONC SANS SALAIRE ILLIMITE.
    LA GREVE SAUVAGE N’EST PAS BON DU TOUT POUR UNE REVENDICATION.
    LE PAYS DOIT CONTINUER ET EXISTER DONC LA SOLUTION IL FAUT LES REMPLACER VITES.

  3. Liberer un fonctionnaire milliardaire c’est donner un prétexte valable aux perturbateurs ! Je supporte les jeunes officers mais ma tête est abaissée à cause de cet acte de libération ! Des patriotes se sacrifient et on glorifie les délinquants financiers ! Il faut corriger l’erreur pour différencier le perturbateur du patriote ! Demandez pardon s’il le faut ! Le Mali est au dessus de tout le monde ! Le Mali a besoin de tous ses fils de bonne foi !
    Il faut de la stratégie pour assembler les maliens ! Les maliens sont les descendants de conquérants de plusieurs empires : c’est ce qui constitue notre force et notre faiblesse en même temps !
    Que DIEU sauve le Mali !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here