Hommages du PARENA à Madame Tamboura Mah Keïta, présidente du Bureau National des Femmes

0

Mes chers frères et sœurs,

Le PARENA est à nouveau en deuil. 

J’ai le redoutable devoir de vous annoncer une bien triste nouvelle. Madame Tamboura Mah Keïta est décédée dans la nuit aux environs de 23heures.

Ses funérailles sont prévues à 16heures, ce mercredi, à Kalabankoro.

—————

Paix à l’âme de cette  femme d’honneur, digne, fidèle et noble! Nous avons perdu une grande dame !

—————

Qu’Allah l’accueille dans sa sainte demeure, là où reposent les justes: le Paradis!

Mes condoléances très émues à toutes et tous, au Professeur Belco, à leurs enfants, leurs alliés et amis !

 

Tiéblé Dramé

______________

La vie sur terre est un passage, l’amour est un mirage, mais l’amitié est un “FIL D’OR ” qui ne se brise qu’à la mort.

MME TAMBOURA MAH KEÏTA, la présidente du Bureau National des Femmes du Parti(une Tante, Mère, Sœur, Amie)  tout simplement un Exemple  pour le LEADERSHIP FÉMININ Malien qui a été une opportunité qu’on continuera de saisir.

Témoignage du bureau des femmes

———————-

Sincères condoléances ! Mah, comme tout le PARENA l’appelait, notre présidente tant aimée s’en est allée laissant au Parena un grand vide. Toujours disponible, de bon conseil, fidèle à son parti et à ses camarades, elle a contribué à la grandir  par sa capacité à rassembler et à convaincre. Adieu chère sœur ! Nous ne t’oublierons jamais. Dors en paix Hadja Grande Dame, mon amie, ma belle sœur, ma cousine, ma poétesse, ma collègue. Condoléances à tout le PARENA.

Témoignage du porte-parole du PARENA

____________________

Une triste bien triste  nouvelle  que  je viens tout juste de lire. La perte de  Mme Tamboura Mah Keita  est une profonde  douleur tant par son dévouement  au Parti que par  sa clairvoyance.  Je me remémore  cet après  midi , où  j’ai vu pour la première  fois cette Grande dame,  fondatrice  de l’ONG Siguida  Yelin qui nous a  accueillis (la délégation  du Parena  conduite par  Me  Amidou Diabaté) à  l’entrée  de Koulikoro. Cette ville que je ne connaissais  que de nom, où  un grand rassemblement  fut organisé  avec brio par Mme la Fondatrice  de Siguida Yelin. Je venais du Niger pour quelques  jours et cette mission  pour Koulikoro  était  mon premier  contact  avec Mme Tamboura  Mah Keita. Depuis lors nous avons  eu des relations  d’étroites  camaraderies et je l’écoutais toujours avec plus d’attention tant  sa droiture , et son humanité  forçaient le respect.

Après  le dernier Conseil Consultatif des cadres , elle me disait j’ai tenu à  venir malgré  la fatigue, car tu m’as écrit  personnellement,  je ne pouvais pas ne pas venir. Je termine ce message avec des larmes, car je me sens  toujours coupable de ne pas m’être  occupé  suffisamment   des proches qui disparaissent. Dors en paix Mme la Présidente .

———

Sincères  condoléances  aux familles  Tamboura et Keita

 

Témoignage du responsable des cadres

——————————–

Je viens d’apprendre la terrible nouvelle.

Nous savons que nous n‘avons pas choisi de naître, que nous ne choisirons de mourir, que nous n’avons pas choisi nos parents, que nous ne pouvons rien contre le temps.

Qu’il y a en chacun de nous et la vie universitaire une sorte de crevasse.

Quand je dis que chaque homme ressent avec force la présence du destin, j’entends qu’il ressent, et presque toujours tragiquement, du moins à certains instants l‘indépendance du monde à son égard (André Malraux )

Paix à son âme

Quand nous avons dû être soldats, dit Prad, nous avons été soldats.

Après, nous avons dû être  constructeurs, nous avons été constructeurs.

Nous avons dû être administrateurs, ingénieurs quoi  encore ?

Si en dernière analyse nous devons être curés, eh bien nous serons curés .

Mais nous avons fait un état révolutionnaire. Avec nos défauts et qualités, et ici, nous ferons l’armée correctement.

Et c’est l’armée qui sauvera la république et le prolétariat (Malraux )

C’est à cette armée digne Qu’a appartenu Mah.

Puisse la nôtre en ces temps, si vitaux pour la survie de notre nation porter sans chimères le flambeau de son combat, et donner forme et un nouvel élan au patriotisme Qu’elle a su incarner.  Avec nos défauts

Cette armée est bien composée des combattants de la liberté (freedom fighters)

Faire Hommages à la présidente des femmes du PARENA. Mme Tamboura Mah KEITA

Message de Hamet Sokouna

_____________

Bon Dieu, Mme la présidente est partie pour toujours, en laissant la famille PARENA orpheline, le grand baobab est tombé en laissant la forêt désertique ! Le fleuve s’est tari en laissant les animaux sans abreuvoir !

Le réveil fut brutal pour les hommes, les femmes et les jeunes du PARENA.

A Allah nous appartenons, à Allah nous y retournons.

La jeunesse PARENA, par ma voix, présente ses condoléances à la famille et implore le tout puissant Allah d’accueillir notre tante dans son paradis.

Repose en paix l’infatigable Présidente

Message de la jeunesse

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here