Hygiène : plaidoyer pour toilettes propres dans les écoles au Mali

0

En prélude à la Journée mondiale des toilettes qui sera célébrée le 19 novembre prochain, WaterAid et ses partenaires ont animé une conférence de presse, ce mardi 16 novembre, à l’hôtel Sheraton.

« Chaque jour, environ 700 enfants meurent de la diarrhée due à la contamination de l’eau, ou de leur nourriture par les excrétas » a déclaré Sory Ibrahim Bouaré, représentant de l’OMS à la conférence de presse. A ses dires, la mauvaise gestion des excrétas expose les populations à des maladies telles que les diarrhées, le choléra, les fièvres typhoïdes, la poliomyélite, l’Ebola….

 

Président d’une organisation de la société dans le secteur WASH, Dounantié Dao, a salué les efforts de l’Etat malien dans le domaine du WASH. Des efforts, dit-il, en deçà des défis actuels. Selon Dounantié Dao, le comportement des citoyens aussi est en deçà de la moyenne en matière d’assainissement. « La question de toilettes n’est pas seulement une question d’assainissement, il s’agit d’une question de dignité », a affirmé le conférencier.

 

Parmi les priorités, les toilettes surtout dans les écoles est une priorité. Aux dires de Dounantié Dao, l’absence de toilettes dans les écoles fait chuter la fréquentation des écoles, surtout pour les filles en période de menstruation. Au nom de WaterAid, Alassane Maïga a indiqué que le manque d’assainissement et de toilettes constituent une source de dépense. Une situation, explique-t-il, qui affaiblit la population à cause des maladies pouvant être contractées.

 

« Qui se soucie des toilettes ?» C’est le thème international de l’édition 2021 de la Journée mondiale des toilettes qui sera célébré le 19 novembre prochain. Au Mali, le thème retenu est « qui souffrent du manque de toilettes ? ».

 

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here