Affaire des 21 bérets rouges disparus : Le délibéré sur la demande de mise en liberté provisoire de Amadou Haya Sanogo prévu pour le 28 janvier prochain

5

L’affaire concernant ministère public contre Issa Tangara, Amadou Haya Sanogo et 15 autres accusés d’« enlèvement de personne, d’assassinat et complicité d’assassinat » communément appelée l’Affaire 21 bérets rouges continue avec ses soubresauts. La demande de mise en liberté provisoire de Amadou Haya Sanogo, ex chef de la junte militaire en 2012, faite par ses avocats dont Me Cheick Oumar Konaré a été examinée, hier, mardi 21 janvier 2020, par la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Bamako. Après les débats, le délibéré sur la demande de mise en liberté provisoire de Amadou Haya Sanogo est mis au mardi 28 janvier prochain.

L’ex chef de la junte militaire de Kati, Amadou Haya Sanogo devra encore séjourné en prison. En effet, les juges étaient appelés à se prononcer sur la demande de mise en liberté provisoire de Amadou Haya Sanogo, faite par ses avocats hier mardi. Après le débat au niveau de la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Bamako, le délibéré sur ladite affaire est mis au mardi 28 janvier 2020. Contacté par le Républicain, hier, mardi 21 janvier 2020, dans l’après midi, Me Cheick Oumar Konaré, avocat de l’accusé Amadou Haya Sanogo a fait savoir que son client a fait 7 ans sans jugement. « L’homme vit d’espoir, cette fois, on espère que les choses vont bouger. Après que nos demandes de LP (Liberté Provisoire) ont été rejetées à de multiples reprises. De toutes les façons, il faut savoir que la loi ne permet pas de garder quelqu’un pendant 7 ans sans jugement. Aucune loi ne le permet, ni les lois internationales, ni l’article 135 du code de procédure pénale qui dit qu’en matière criminelle, en aucun cas, tu ne peux dépasser 3 ans de détention préventive », a expliqué Maître Cheick Oumar Konaré. Aux dires de l’avocat de Sanogo, après le débat au niveau de la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Bamako, l’affaire est en délibéré (pour le mardi 28 janvier 2020). A ses dires, les juges ne sont pas obligés de vidés leur saisine dans l’immédiat.

Suspendue à Sikasso, le jeudi 8 décembre 2016, pour cause d’irrégularité du rapport d’expertise effectué sur le corps des 21 bérets rouges, l’affaire concernant ministère public contre Issa Tangara, Amadou Haya Sanogo et 15 autres accusés d’« enlèvement de personne, d’assassinat et complicité d’assassinat » devrait être jugée, le lundi 13 janvier 2020 au Palais de la culture Amadou Hampâté Ba de Bamako. Mais, par la suite, le Procureur Général près la Cour d’Appel de Bamako, Idrissa Arizo Maïga a informé l’opinion, dans un communiqué rendu public le 09 janvier 2020 qu’en raison des contraintes majeures liées à la préservation de l’ordre public et de la cohésion au sein des Forces Armées mobilisées pour la défense de la patrie, le procès de l’affaire «Ministère Public contre Fousseyni Diarra et autres communément appelé affaire Amadou Aya SANOGO », prévu pour le 13 janvier 2020, est reporté à une prochaine session de la Cour d’Assises de Bamako.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Attention aux arnaques, je m’appelle Florence.Je viens vous fais part de mon expérience personnelle afin d’éviter au maximum de personnes de tomber dans le même piège que moi.J’ai été victime d’une escroquerie sur un site de rencontre d’une somme total de 96.000 Euros,on m’a orienté vers plusieurs organisations de sécurités en France la Police, la Gendarmerie, et même la Police interpole en France grande était ma tristesse quand ils m’ont dit qu’ils ne peuvent pas grande chose pour moi.Une amie qui a aussi été victime de ce genre d’escroquerie après lui avoir expliqué ma situation et ce qui m’est arrivé, elle m’a conseillé et m’a donné l’adresse E-mail d’un Lieutenant BERNARD GRANIER de Police de lutte contre la cybercriminalité à contacté pour trouver de solution à mon problème, chose que j’ai faite en me mettant en contacte avec cet Lieutenant de Police qui m’a aidé dans un premier temps à ouvrir un dossier contre ces escrocs puis m’a exhorté à collaboré j’ai donc envoyé tout les mails échangés et preuves de virements effectués. Après quelques jours d’enquêtes minutieuses il à réussir à mettre la main sur mes escrocs et finalement je suis soulagée et tous ces fonds que j’avais perdus m’ont été remboursés plus des frais de dédommagement et une lourde peine d’emprisonnement contre ces personnes de mauvaises fois. Pour cela, je vous donne l’adresse mail de cet Lieutenant de Police et J’exhorte tous ceux qui ont été victime de tout sorte d’arnaque en Cote d’Ivoire, au Bénin,Nigeria ou plusieurs pays africain a prendre contacte avec cet Lieutenant de police qui m’a aidé à récupérer mes sous des mains de ses escrocs.   E-mail:( [email protected])
     
    ADRESSE////// [email protected]

    Cordialement à vous Mme Florence 

  2. LE ROI BITON DE SEGOU 22 Jan 2020 at 09:22
    “C’est un dossier tres complique’ avec des implications un peu partout! La paix sociale au Mali ET BLA BLA BLA BLA BLA BLA “😎

    Capi, même à mes débuts sur ce forum en 2012 nous avons eu des des échanges “très très musclés”😁, tu sais qu’aujourd’hui, tu fais partie des internautes que non seulement je respecte et je considère, mais qu’en plus… j’estime.
    (Ce qui n’empêche pas bien sûr que sur certains points précis, je suis encore en total désaccord avec toi!!😁😁😁😁)

    Mais ici, nous voilà revenus au sujet sur lequel nous nous sommes tellement “massacrés” toi et moi en 2012, à savoir : L’IMMONDE FUYARD-IVROGNE-ASSASSIN SANOGO !!!!
    Et je suis désolé de reprendre mon ton de l’epoque : ARRÊTE TES CONNERIES !!!😡😡😡😡

    Tu sais pertinemment qu’il n’y a ABSOLUMENT RIEN de soi-disant “compliqué” dans cette sordide affaire, et qu’à part ton singe alcoolique, il n’y a Nulle part AUCUNE(S) “implication(s)” d’aucune sorte !!!!😎😎😎

    Et encore une fois, TU LE SAIS PARFAITEMENT !😎😎😎😎

    Houbien Capi?

  3. C’est un dossier tres complique’ avec des implications un peu partout! La paix sociale au Mali et le renforcement de l’unite’ nationale malienne exigent qu’on trouve des solutions traditionnelles a’ la mort des 21 berets rouges!
    Nous savons que 21 berets rouges ont ete’ assassine’s et nous avons une bonne ide’e des auteurs mais nous ne pouvons pas juger les auteurs du crime sans juger ceux qui ont lourdement arme’s des berets rouges pour attaquer le plus grand camp militaire du Mali, la radio et l’aeroport de Senou!
    TWO WRONGS DON’T MAKE A RIGHT! MY FRIENDS LET US BE CAREFUL WITH WHAT WE WISH FOR!!!!

    • @Le roibiton de segou: les berets rougets ne sont-ils pas des militaires de l’armée malienne? Si oui d’où vient cette phrase” ceux qui ont loudement armé des berets rouges”? Personne n’est acusé de armer les berets rouges alors jes vois pas quoi qui peut empecher de juger des criminels. Les berets rouges ont defendu la constitution qui a été violer par Amadou HAYA SANOGO et sa bande je crois qu’ils n’avaient aucun droit de faire un coup d’Etat á un president democratiquement élu. La justice malienne n’a pas de choix que de juger convenablement cette bande pour enfinir avec cette impunité qui est un fleau pour le mali. Personne n’est au dessus de la loi, alors si cela n’est pas seulement un mot Amadou Haya Sanogo et sa bande doivent être juger et punir severment pour éviter d’autres cas similaires.

      • J’etais parmi les premieres personnes a’ condamner le coup d’etat militaire d’Amadou Haya Sanogo et ses compagnons. Il y a eu une intervention de la communaute’ internationale pour faire quitter les militaires. C’est ainsi que le president ATT a “demissionne’ ” de son poste et il a ete’ remplace’ conformement a’ la constitution du Mali par Djoncounda Traore’ qui etait le president de l’Assemble’e. Ce que le colonel Guindo et ses hommes ont fait, etait une tentative de coup d’etat contre le regime legitime du president Djoncounda Traore’!!!!
        Il y avait bel et bien des politiciens derriere la tentative du colonel Guindo.
        L’assassinat des 21 berets rouges etait certes un crime que je condamne mais je condamne egalement la mort des personnes innocentes devant l’ORTM et a’ l’aeroport de Sanou a’ la suite de la tentative. NOUS NE POUVONS PAS AVOIR DES HOMMES QUI ONT INITIE’ L’ATTAQUE CONTRE LEURS CAMARADES D’ARME SE PROMENER TRANQUILLEMENT COMME SI DE RIEN N’ETAIT TOUT EN SACHANT que sans l’action qu’ils ont initie’e, les 21 berets rouges seraient tres probablement parmi nous aujourd’hui et Sanogo et ses amis ne seraient pas en prison.
        moises, il ne s’agissait point de defendre la constitution. Il s’agissait plutot d’une revanche qui a tourne’ mal!!!!!! TWO WRONGS DON’T MAKE A RIGHT!!!!!!!!!!!
        SI TU M’ATTAQUES DANS LE BUT DE M’ELIMINER PHYSIQUEMENT, QUE PENSES-TU JE VAIS TE FAIRE SOUS L’EFFET DE L’EMOTION SI TU TOMBES ENTRE MES MAINS? JE SUIS TRES AU COURANT DE CE QUE LES LOIS DISENT A’ PROPOS DES PRISONNIERS DE GUERRE! IT’S ALL TOO HUMAN!!!!!!!
        AW BE’ KA SABALI !!!! IL FAUT CLASSER CE DOSSIER SANS SUITE!!!! LA SOLUTION RESIDE DANS NOS VALEURS ET NOS TRADITIONS!!!!
        Nous travaillons toujours pour que la democratie et l’etat de droit soient des realite’s dans nos pays africains mais pour le moment, nous loin de notre destination!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here