Karim Keita à propos de sa convocation par le juge de la C IV : « Je suis blanc comme neige »

16

Dans la nuit du lundi au mardi dernier, une correspondance du juge d’instruction de la commune IV, Moussa Diarra, adressée à l’Honorable Karim Keita, président de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale, a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Il le convoque le jeudi 21 mars pour « affaire le concernant ».

Tous les internautes ont conclu qu’il s’agit de l’affaire relative à  la disparition de notre confrère Birama Touré. En effet, un journal très hostile au pouvoir, le Sphinx, pour ne pas le citer, avait associé le nom de Karim à cette disparition, sans pouvoir apporter le moindre indice, encore moins la moindre preuve. Ce confrère avait dit que Karim aurait passé par le colonel Cheick Oumar N’Diaye de la DGSE pour enlever le confrère, le torturer, et mort s’en est suivie.

« Un gros mensonge, une masturbation de l’esprit », selon cet  officier supérieur qui soutient : « … N’étant donc ni au Mali, ni en position d’activités, ni un proche de Karim Keita, je pense comme tous les esprits sensés que je suis loin la personne qu’il informerait de ses tracas, afin de se tirer d’embarras… Comme tout le monde, j’ai appris la disparition de Birama Touré seulement par voie de presse avec des journalistes qui se fourvoyaient dans le sensationnalisme… Le journalisme d’investigation n’est pas du rafistolage de rumeurs collectées dans les officines des forces centrifuges, anti démocratiques, pour causer de préjudices à ceux qui se dédient corps et âme à la défense de la République du Mali».

Ce témoignage éloquent suffit pour blanchir l’honorable Karim Keita, parce que cet officier, sous serment, explique bien que la disparition de Birama Touré ne l’a pas trouvé à Bamako et qu’il était en formation en France. Alors, comment Karim Keita pourrait-il le mettre en mission pour tuer quelqu’un ?

Le président de la Commission Défense et Sécurité est peint comme étant un personnage agréable, qui ne peut pas faire du mal à une mouche, à fortiori à son semblable. Ensuite, Birama Touré, lui-même, n’a jamais fait du mal à Karim. Il n’a non plus rien écrit sur le fils du président. Pour ce qui est de Birama lui-même, il faut le dire, n’a jamais été un journaliste d’investigation pour prétendre rédiger un article contre Karim. Il brillait dans les comptes rendus. Effacé, très respectueux, l’homme n’était pas un homme de dossiers, qui peut faire peur ou faire trembler certains.

En réalité, c’était une cabale savamment montée à la veille de la présidentielle pour associer le nom du fils du président sortant à cette disparition. Une manière de détourner la campagne, et surtout de porter un discrédit sur la famille présidentielle.

Plusieurs articles au vitriol ont été rédigés contre Karim Keita de 2013 à nos jours, leurs auteurs n’ont point été inquiétés. N’est-ce pas étrange qu’un  journaliste qui n’a jamais écrit un mot sur Karim puisse disparaitre par les bons soins de celui-ci ? Quelle méchanceté ! Quelle grossièreté !

Son seul tort est d’être le fils du président IBK, et surtout de s’être battu pour être élu en commune II du district de Bamako et être président de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale.

Certains opposants mal inspirés pensent qu’il va succéder à son père. Aussi, ont-ils décidé de lui casser les ailes, dès à présent.

En tout cas, joint par téléphone, Karim à la conscience tranquille, le moral très haut, et ne se reproche rien. Il soutient mordicus : « Je suis blanc comme neige ».

El Hadj Chahana 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. Ce monsieur de Chahana est bien décidé à nous vendre ses salades…
    ” Son seul tort est d’être le fils du président IBK…”
    À ma connaissance tous nos présidents avaient des enfants. Pourquoi détester Karim pour la seule raison qu’il soit le fils du président IBK ? S’il est réellement détesté, je pense que la raison serait ailleurs… Pourquoi devrions-nous aimer quelqu’un qui aggrave les souffrances de nos populations ? Depuis qu’il est le président de cette Commission Défense et Sécurité, combien de projets de loi a-t-il présenté à AN ? Espérant que ce n’est pas un héritage, à la place de ce Karim Keïta, je serais longtemps retourné à l’école. Quand on est abruti, on l’exprime même dans sa façon de respirer.

  2. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. Would somebody be so kind as to inform Mr. keita that to be as white as snow is not necessarily to clean plus above participation in illegal act. Mere fact a man of his position could indicate that a person is problem plus have one of his subordinates do injury or kill such person without Mr. Keita making explicit order for that subordinate to do so make Mr. Keita a suspect to a person disappearance if Mr. Keita made such indication.
    I guess that is kind of childish game playing a western civilization education have led Mr. Keita to exhibit. Hopefully missing person surface plus reveal where he was plus cause then like many of you I too will owe Mr. Keita apology for appearance of playing a childish western civilization “I am innocent game”.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  3. « Je suis blanc comme neige » HUM HUM HUM HUM CHAHANA, TU PENSAIS QU’EN TE REPONDANT COMME SI LE GARS ALLAIT SE METTRE A CHIALLER ET AVOUER CE QU’IL A FAIT A TRAVERS TIERCE PERSONNE?
    COME ON! NE SOIT PAS AUSSI STUPIDE EN PLUS D’ETRE UN L…C…

  4. Attention Chanana, il faut éviter de tomber dans le piège de “faux témoignage” …ça fait partie de
    “sept gros péchés destructeurs” que Dieu hait le plus. Il faut faire l’effort pour écrire objectivement…pas contre ou pour qui que ce soit.

  5. A partir d’aujourd’hui j’ai classé Chahana comme un homme sans valeur, nul, bête, qui finira sa vie dans la merde. Un tel monsieur est capable de trahir sa femme et même sa **** pour de l’argent! Très pitoyable, pauvre bête!

  6. La justice Divine est sans equivoque ni detour .cest le principe de cause a effet ,celui qui ote la vie d’un enfant de Dieu va compenser ,cest la loi de l’equilibre

  7. Dans un pays serieux , les generes de personnes comme Chahana ne devrait pas detenir une carte de presse. Il est nul et pathetique. il ecrit a la legere et leche le cul des tenants du pouvoir a tout moment. sinon lisez bien l’article, il se la joue comme un avocat et se susbtitue au jge meme pour blanchir Karim. je lis chahana toujours par erreur. Pauvre Mali

  8. De toute évidence, ce journaliste n’est pas impartial. Je me demande bien ce que Karim lui donné/proposé contre cet article. Ah mon PAUVRE MALI, Que DIEU ait pitié de TOI!

  9. Le lécheur****, avocat et juge en même temps qui décide de facto de l’innocence de son maître. Ce journaliste est vraiment pathétique.

  10. De toutes les façons ce juge semble médiocre car on ne peut pas interpeller un honorable député sans lever son immunité parlementaire, nous restions certains que ce fils du Président IBK est sans équivoque fortement impliqué dans la mort de ce jeune Biram TOURE, mais ce qui reste certain, sa position actuelle peut lui permettre de se couvrir, mais qu’il sache qu’il y aura sans équivoque le jugement d’Allah le tout puissant, même si Karim arrivera à faire taire tous les bons témoins. Ce qui est certain et plausible, c’est l’éventuel non-lieu des juges maliens, ils sont caractérisés par leur autisme, leur insensibilité et leur aveuglement face aux dossiers les plus brulants de la République, nous restions certains qu’il en sera de même pour ce cas Karim KEITA/ Biram TOURE. Au Mali les victime sont des bourreaux et les bourreaux sont les victimes, quelle aberration? Quelle honte? Quelle ignominie? Mais la punition d’Allah est sans équivoque et c’est celle qui frappera très prochainement les bourreaux de Biram.

  11. Depuis quand Chahana est membre du Barreau Malien jusqu’à oublier sa fonction de journaliste et à se substituer à Karim.
    Mais on est dans quel pays ?

  12. C’est qui ce narco qui fait le nègre de Karim? Lamentable, mais bon il faut bien manger même au prix de la prostitution de son savoir. Je dirais moi que le seul tord de Karim est d’avoir attendu chez son père pendant des années que ce dernier ressuscite pour en profiter. Ce n’est pas un self-made man mais un petit voleur aux allures de sainte nitouche que vol me pays, et redistribue de 1 à 5 millions aux personnes qui peuvent faire son éloge.
    Ce petit finira en prison si toutefois un président vierge succède à son père. Mais bon, les vieux vautours sans plûmes de la politique plaideront pour le tirer d’affaires sales.

  13. Chahana dejli, tu fais honte a l’Islam et tu fais honte a ton metier! La deontologie religieuse et l’ethique de la profession de journalisme n’existent pas chez toi. Tu es veritablement une bassesse humaine, le petit colonel a menti et si KK est blanc comme neige c’est la neige de Sebenikoro. Comme on le dit en Bamanan “gallon te bugu djo” ceux qui sont derriere la mort du Journaliste professionnel Bourema Toure seront poursuivis, juges et condamnes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here