La Nation Malienne en Deuil : Soumaïla Cissé repose désormais au cimetière de Sogoniko

0

Décédé le vendredi 25 décembre 2020 des suites de maladie, le jour de Noël, à Paris en France, la dépouille de Soumaïla Cissé, président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), chef de file de l’opposition malienne, a été accueillie par ses siens, le jeudi 31 décembre 2020, à l’Aéroport international Bamako-Sénou. Feu Soumaïla Cissé a été accompagné dans sa dernière demeure, le vendredi 1er janvier 2021. Il repose désormais au cimetière de Sogoniko (commune VI du district de Bamako).

 « Les morts ne sont pas morts », « la mort, où est ta gloire ? », ces différentes assertions siéent à la disparition de l’honorable Soumaïla Cissé, Président de l’URD, chef de file l’opposition malienne. Car, Soumaïla Cissé s’en va définitivement, mais son héritage politique reste. Les obsèques de feu Soumaïla Cissé ont eu lieu, le vendredi 1er janvier 2021, au Palais de la culture de Bamako, en présence du Premier ministre malien, Moctar Ouane, Chef du gouvernement, des anciens Premiers ministres du Mali, des anciens ministres, des anciens présidents de l’Assemblée nationale du Mali, des responsables politiques maliens de tout bord, des responsables, militants et sympathisants de l’URD, de l’épouse de feu Soumaïla Cissé, Assitan Traoré, des diplomates accrédités au Mali, des délégations venues des Etats-Unis d’Amérique, de la France, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Sénégal, du Burkina Faso et dans bien d’autres localités. Après les bénédictions et les hommages de Me Demba Traoré, secrétaire à la communication de l’URD à l’endroit de feu Soumaïla Cissé, Samba Cissé, le frère de Soumaïla Cissé, a fait savoir que Soumaïla a mis son intelligence au service du Mali. Bocar Cissé, le fils aîné de feu Soumaïla Cissé a précisé que son père était un homme exceptionnel. « Papa a aimé le Mali et les Maliens l’ont aimé en retour. Nous sommes fiers de notre papa. Papa était à l’écoute de tous. Papa, durant ton combat politique, tu as toujours prôné la légalité… », a souligné Bocar Cissé. Les amis de feu Soumaïla Cissé (Mohamed Berthé, Souleymane Koné) ont indiqué que Soumaïla était un humaniste et représentait l’espoir d’une sortie de crise au Mali. « La disparition de Soumaïla Cissé laisse un vide incommensurable », ont-ils dit. Pour le président de la jeunesse URD, Abdrahamane Diarra, Soumaïla Cissé était un travailleur, un homme de paix. « Nous ferons tout pour te ressembler », a-t-il dit. Quant à Dr. Choguel Kokalla Maïga, président du parti MPR, président par intérim du FSD (Front pour la sauvegarde de la démocratie), le peuple malien, la classe politique et la famille de Soumaïla Cissé sont éplorés. « Soumaïla Cissé était un homme d’Etat, un patriote, un cadre compétent qui a servi à l’échelle nationale et sous-régionale. Soumaïla Cissé était pragmatique, il a servi le Mali toute sa vie », a-t-il dit. Aux dires de Dr. Bokary Tréta, président de l’Alliance Ensemble pour le Mali, Soumaïla Cissé imposait le dialogue. « Nous avons été meurtris lorsqu’il a été enlevé par les terroristes et nous avons applaudi, comme tous les maliens, à sa libération. Cette mort intervient à un moment où le Mali pouvait compter sur sa capacité de propositions », a-t-il dit. Le 1er vice-président de l’URD, Pr. Salikou Sanogo, ancien ministre, a eu la lourde tâche de lire l’oraison funèbre. Tantôt la voix rock, tantôt les larmes aux yeux dû à l’émotion, Pr. Salikou Sanogo a mis l’accent sur le parcours exceptionnel de l’illustre disparu. « Monsieur le Président, tu es parti après avoir vécu 71 hivernages entamés le 20 décembre 1949 à Tombouctou. Fils d’un enseignant « ambitieux pour l’Afrique et exigeant », tu mènes une scolarité brillante et te distingue très tôt dans les sciences. Après ton diplôme universitaire d’études scientifiques de l’Université de Dakar en 1972, tu t’inscris à l’Université de Montpellier où tu obtiens, quatre ans plus tard, ta Maîtrise en Méthode Informatiques Appliquées à la gestion (MIAGE). En 1977, tu es ingénieur en informatique et en gestion et major de ta promotion de l’Institut des Sciences Informatiques de Montpellier. Ta carrière universitaire est couronnée au troisième cycle par un certificat d’aptitude d’administration des entreprises obtenu en 1981 à l’Institut d’Administration des Entreprises de Paris. Les chasseurs de têtes t’ont déjà repéré et te font entrer successivement chez IBM-France, au Groupe Pechiney-France et au Groupe Thomson-France. Tu as fini ta carrière française comme analyste et chef de projet informatique chez AIR INTER-France en 1984 », a précisé Salikou Sanogo. En 1984, Soumaïla Cissé rentre au pays et intègre la Compagnie Malienne pour le Développement de Textile (CMDT) et devient Directeur Général par intérim de la CMDT en 1991. Au mois de mai de la même année, il fonde avec d’éminentes personnalités du pays, l’Alliance pour la démocratie au Mali (ADEMA PASJ). En 1992, il est Secrétaire Général de la Présidence de la République après son poste de Directeur Général de l’Agence de cessions immobilières ACI. De 1993 à 2000, il est Gouverneur de la Banque Africaine pour le Développement (BAD) pour le Mali, Gouverneur de la Banque Mondiale pour le Mali, Gouverneur du Fonds Monétaire International (FMI) pour le Mali, Gouverneur de la Banque Islamique pour le développement (BID) pour le Mali. Soumaïla Cissé fut ministre des Finances de 1993 à 2000, puis, ministre de l’Équipement, de l’Aménagement du territoire, de l’environnement et de l’Urbanisme de 2000 à 2002. En juin 2003, il crée le parti Union pour la République et la Démocratie (URD). En janvier 2004, il occupe la Présidence de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Soumaïla Cissé, affectueusement appelé « SOUMI CHAMPION », est arrivé deuxième à l’élection présidentielle de 2002, de 2013 et de 2018. Elu député en 2013, Soumaïla Cissé crée le groupe parlementaire d’opposition Vigilance Républicaine et Démocratique. En mars 2014, il siège également au Parlement Panafricain à Midrand-Johannesbourg, en Afrique du Sud. En juin 2015, il est nommé officiellement par décret Chef de File de l’Opposition Politique au Mali en tant que Président du principal parti d’opposition parlementaire au Mali (URD). Comme distinction, Soumaïla Cissé est Grand Officier de l’Ordre National du Mali, Grand Officier de l’Ordre National du Benin, Décoré de l’Ordre de Guinée Bissau, Commandeur de l’Ordre National du Mali, Commandeur de l’Ordre National du Bénin, Officier du Mérite de l’Ordre National du Lion – Sénégal, Médaille de reconnaissance de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali. « Soumaïla, Merci au nom de la famille. Merci au nom du parti. Merci pour ta disponibilité, ta générosité et ton honnêteté. Merci pour ton esprit de tolérance et d’écoute. Dors en paix ! Le monde entier se souviendra de toi ! Puisse dieu t’accueillir en son saint paradis », a déclaré Pr. Salikou Sanogo. Tous les autres intervenants ont souhaité le repos éternel de l’âme du disparu. Après la prière funéraire, feu Soumaïla Cissé a été accompagné dans sa dernière demeure par une foule nombreuse inconsolable au cimetière de Sogoniko (Commune VI du district de Bamako) auprès de ses défunts parents.

Dors en paix Soumaïla Cissé !

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here