L’ancien ministre, Lanceni Balla Keita, « le M5 RFP doit voir ses ambitions à la baisse… »

12

Alors que  le M5-RFP annonce un nouveau meeting  la semaine prochaine, où il va certainement appeler à la démission du Président de la République,  l’ancien ministre, Lanceni Balla Keïta,  l’exhorte   « à revoir ses ambitions à la baisse ». Il émet des doutes sur la réussite de la méthode de la  « désobéissance civile »  et appelle le M5-RFP a entrer au gouvernement.

 

maliweb.net – Pour cet opposant qui réclame son appartenance du M5-RFP,  l’action engagée par  ce mouvement  a permis  de faire comprendre au peuple  que  « la république est en danger et qu’il faut la sauver quelle que soit la méthode ».  Lanceni Balla Keïta  de rendre hommage à la clairvoyance des responsables du M5-RFP et sa jeunesse qui, selon lui,  ont permis de mobiliser  sur le chevet du Mali cinq chefs d’Etat Africains.  Ces médiateurs  qu’il a qualifié, d’emblée,  « d’un syndicat des chefs d’état »  auraient, toujours selon lui,  mal apprécié la profondeur de la crise de gouvernance sous IBK. «  C’est la raison pour laquelle, ils ont mordicus tracé une ligne rouge  concernant la démission d’IBK »,  indique-t-il.

Face à cette position radicale des Chefs d’Etats de la CEDEAO,  l’opposant conseille aux responsables du  M5-RFP «  de revoir ses ambitions à la baisse afin de se créer une entrée dans l’exécutif pour mieux le contrôler ». Poursuivant que le M5-RFP a été trop intransigeant sur sa revendication principale à savoir  la démission du Président de la République.

« Cela a été une erreur grave dans sa vision car une guerre se gagne en plusieurs batailles généralement », prévient Lanceni Balla Keïta.  Lequel soutient que pourtant les  acquis du M5-RFP n’ont pas été les moindres  citant ainsi : la démission  de la Cour  constitutionnelle, son remembrement  afin de vérifier  des scores de certaines circonscriptions électorales, l’annonce de la formation d’un  gouvernement avec  30% des membres du M5-RFP,  l’application des recommandations du dialogue inclusif .

A l’en croire, la mise en œuvre de tous les acquis  éviteront  au Président de la République  d’imposer sa volonté  comme programme de travail  gouvernemental.  « Il n’est pas tard pour le M5-RFP de corriger cette erreur dès l’instant où  la main d’IBK reste toujours tendue », a martelé l’ancien ministre, qui  demande au M5-RFP  « de  prendre la main tendue du Président IBK », car, dit-il,  la nouvelle méthode de combat qui est « la désobéissance civile » ne leur amènera nulle part, si ce n’est de sortir par la petite porte.

En conséquence  du probable échec du combat du M5-RFP, il a cité la  décision de la CMAS  de se désolidariser  de la désobéissance civile.  « Cette décision va  affaiblir le M5-RFP », a-t-il prévenu.  Ajoutant qu’au bout de quelques jours la jeunesse qui a en charge cette mission, va s’essouffler, et le combat finira faute de combattants. « La méthode de désobéissance civile a rarement réussi comme méthode de combat », a conclu ce membre du M5-RFP.

Après une trêve  de plusieurs jours en raison de la fête de Tabaski, le M5-RFP a repris la désobéissance civile qui peine à avoir un impact sur le fonctionnement normal des activités de la capitale malienne.  Ce manque d’engouement s’explique par un sentiment d’essoufflement des militants et les clivages entre les membres du mouvement du 5 juin, qui malgré  cette incertitude autour de son avenir,  appellent ses militants à battre le pavé  ce mardi 11 août.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. Monsieur Keita ,
    Je suis d’accord avec vous dans un conflit chaque partie doit à un moment donné lâcher du mou sinon le débat est contreproductif. Mais vous savez monsieur le ministre on ne discute pas avec les islamistes ça peut vous coûter un bras ou voir une exécution . Ils n’ont aucun doute ils sont CONVAINCUS

    • M. KEITA qui fut Ministre de la République est connu pour son franc parlé .La position du M5 FRP est celle du peuple souverain du Mali . Aucun malien patriote ne veut voir IBK a la tête du pays . Sa démission est aujourd’hui une priorité absolue du peuple.

  2. Mr Lanceini Balla KEITA les ambitions du M 5 RFP sont légitimes et justes pour un véritable Mali coura Donc si vous ne les soutenez pas vous restez dans votre coin et laissez évoluer le M5 RFP mouvement de libération du peuple En clair il n y a pas lieu pour le mouvement de voir à la baisse ses revendications qui sont légitimes sachant même que vous n avez pas voix au chapitre ./

    • Adama DIALLO, ne manquez pas de respect aux gens que vous ne connaissez pas. Donc on ne doit plus donner son avis ?

      • Mais tout le monde connait ce froussard Lanceini Balla Keita et Adama a raison, on doit donner son avis mais pas en cherchant a duminuer l’aute et pour se vendre a Boua le ventru IBK a vil prix, meme pas un prix surfacture dont Boua est l’expert.

        • Si l’ivrogne TAPO est redevenu Sinistre pardon Ministre, forcément tous les ivrognes du groupe réclameront leurs parts

  3. Le mouvement du M5-RFP n’est ni celui de MAHMOUD DICKO,ni celui des hommes politiques ou publics qui forment l’élite du mouvement.
    IL EST CELUI DES MALIENS QUI SOUFFRENT DE LA MAUVAISE GOUVERNANCE D’IBK ET DE L’HUMILIATION QUE FAIT SUBIR LA FRANCE AU PEUPLE MALIEN PAR SON SOUTIEN AUX SÉPARATISTES.
    Il faut que le ministre LANCENI BALLA KEITA comprenne qu’Ibk n’affronte pas la classe politique conduite par le CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION comme ça a été le cas après les élections présidentielles de 2018.
    DANS CE CADRE QUAND LE CHERIF DE NIORO ET MAHMOUD DICKO SE SONT RETIRÉS LE MOUVEMENT S’EST AFFAIBLI.
    C’est la galaxie IBK qui est entrain d’être dégagé par le peuple.
    À rappeler que ce sont les religieux ,toutes tendances confondues, qui ont imposé IBK aux maliens.
    Qu’ils se retirent du mouvement pour rejoindre IBK après avoir présenté des excuses au peuple pour avoir fauté de le soutenir,c’est prendre le risque d’être discrédité.
    CE N’EST PAS LE M5-RFP QUI S’AFFAIBLIT, C’EST IBK QUI PREND LE RISQUE DE RADICALISER LE PEUPLE M5-RFP ENCADRÉ PAR SON COMITÉ STRATÉGIQUE.
    Imaginer cette révolution tunisienne au Mali pendant laquelle les jeunes affrontent, dans les rues des différentes villes, les forces de l’ordre qui les tuent comme des bêtes.
    Penser affaiblir le M5-RFP en négociant avec les religieux, c’est rendre possible ce scénario.
    LA RÉVOLUTION SE FERA AINSI CONTRE IBK ET SES SOUTIENS DE 2013.
    La réalité est qu’Ibk et ses proches ont tellement volé le peuple qu’ils sont prêts à tout pour ne pas quitter le pouvoir.
    Qu’on les dégage, c’est la prison ou le mandat d’arrêt international, s’ils arrivent à s’enfuir.
    Pour éviter ce scénario IBK devrait travailler à soulager la population depuis le début de son mandat.
    Des erreurs dans le traitement du dossier du Nord, l’absence de sanction contre les vagabonds des deniers publics,le refus d’accepter l’accord proposé par le chef de fil de l’opposition visant à partager le pouvoir après les élections présidentielles de 2018,la compréhension qu’Ibk prépare sa succession après les élections législatives,les tueries des 10,11,12 et 13 juillet ne permettent pas de laisser IBK au pouvoir.
    Des actes de possibilité de collaborer avec IBK ont été posés sans que la situation ne s’améliore d’un iota.
    Personne ne croit que participer à un gouvernement présidé par IBK va améliorer la situation sécuritaire du pays.
    UNE GRANDE MAJORITÉ A COMPRIS QUE SEUL SON DÉPART CONSTITUERA LE DÉBUT D’UNE NOUVELLE ÈRE POUR LE MALI.
    Les représentants de MAHMOUD DICKO sont toujours dans le comité stratégique du M5-RFP.
    C’est le CHÉRIF de NIORO qui a déjà rejoint IBK car ses doléances prises en compte.
    C’est une erreur qui va lui révéler qu’il avait intérêt à rester dans son coin.
    Il vient de montrer là que la souffrance du peuple n’est pas sa préoccupation, mais ses INTÉRÊTS PERSONNELS.
    TOUTE COLLABORATION AVEC IBK EST UNE TRAHISON CAR IL A DÉJÀ PROUVÉ QUE LE MALI N’EST PAS SON SOUCI PRINCIPAL.
    Si le M5-RFP échoue, c’est la guerre civile qui sera la préoccupation des maliens.
    On oublie ou on refuse de croire que ce n’est pas le régime d’IBK qui est visé, mais ses patrons.
    QU’IBK SE RÉVOLTE CONTRE LA FRANCE, UNE GRANDE PARTIE DU M5-RFP VA LE REJOINDRE.
    Le M5-RFP est une forme pacifique d’en finir avec ce jeu géopolitique qui s’engage contre l’État du Mali.
    Notre armée est empêchée de s’armer contre les forces en face pour entretenir l’insécurité qui un moyen de gagner du temps afin d’atteindre des objectifs inavoués.
    Un homme politique qui ne pense qu’à ses INTÉRÊTS PERSONNELS est soutenu au sommet de l’État pour empêcher toute résistance du peuple malien.
    Rejoindre IBK, c’est l’aider à affronter le peuple malien car IBK est soutenu par la France contre le peuple.
    Que lui, IBK, se retourne contre la France, le coup d’État ne sera plus un danger pour la stabilité du Mali,ni sanctionné par la communauté internationale.
    Imaginer l’échec du M5-RFP, c’est rendre possible la défense de l’État du Mali par un autre moyen que pacifique.
    Si on ne veut pas que des milices se forment comme on le constate au Nord et au centre du Mali, on doit s’engager à dégager IBK.
    Réussir à faire démissionner IBK ou à le faire fuir, c’est gagner une première bataille dans le processus de souverainisation du peuple malien contre la communauté internationale.
    Il reste maintenant à espérer qu’il se fera avec le M5-RFP pour éviter la MILICISATION DU SUD.
    Cette possibilité de création des milices au sud ne gène pas la France.
    Elle sera même encouragée comme elle l’a été au Nord et au centre du Mali.
    La lutte contre l’impérialisme a des moments de haut et de bas.
    Sa réussite demande de la résilience.
    C’est cette résilience qui nous évitera la guerre civile.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Très bonne introduction Mr SANGARÉ car beaucoup de gens n ont pas compris que le M5 RFP n est ni pour Mahmoud DICKO ni pour les politiciens ni pour les religieux qu’ il est tout simplement pour les maliens qui souffrent de la mauvaise gouvernance de IBK Mr SANGARÉ il me semble que Mr Lanceini n a pas compris cela quand il demande au M5 RFP de revoir leurs ambitions à la baisse Le mouvement tant qu’ il incarne le PEUPLE, il ne s essoufflera jamais comme le pensent certaines personnes sans convictions À bon entendeur salut

  4. Ce type cherche un ministere, un autre vegetatif qui cherche a revenir a la table a manger. Un autre sans virgule et sans vergogne qui va faire la vaiselle pour Boua le ventru IBK.

    • Bien dit KINGUIRANKE cet ancien Ministre n a pas compris que la colère du PEUPLE à son déclenchement balaye tout sur son passage Et je vois que l ancien Ministre n a pas compris que c est le calme avant la tempête c est pourquoi Mr Lanceini KEITA, demande au M5 d entrer dans un gouvernement mort né, sachant bien que nous savons tous que le M5 a toujours refusé cela. Même ses termes utilisés “ambitions à la baisse “au lieu de revendications légitimes termes plus correctes Il cherche une place mais il ne sait pas que la roue de l histoire est entrain de tourner pour notre Mali coura sans IMPUNITÉ sans CORRUPTION et bref sans mauvaise GOUVERNANCE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here