Le CS-DMK-Mali se mobilise

0

Pour mieux informer et sensibiliser la communauté togolaise à se lever pour apporter le changement au Togo, l’antenne malienne du Comité de soutien à la Dynamique Monseigneur Kpodzro (CS-DMK-Mali), qui a tenu son assemblée générale, le samedi 11 juillet 2020 à la Maison des Ainés de Bamako, envisage des actions de terrain.

Depuis plusieurs mois, les togolais établis au Mali se sont retrouvés autour d’une plate-forme dénommée «Comité de soutien à la dynamique Monseigneur Kpodzro au Mali (CS-DMK-MALI).

Pour dénoncer ce qu’ils appellent l’usurpation du pouvoir par une seule famille depuis une cinquantaine d’années, les responsables et les membres du CS-DMK-Mali vont participer dans les prochains jours à une exposition photo sutr les atrocités des régimes de Gnassingbé Eyadéma et de son fils, Faure Gnassingbé. Ils se proposent également de tenir une nuit de l’alternance et éventuellement un sit-in devant le consulta pour soutenir l’ancien Premier ministre, Dr Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, considéré comme le vrai vainqueur de la présidentielle du 22 février 2020. Ce dernier, traqué aujourd’hui par le régime de Faure Gnassingbé, est entré dans la clandestinité.

Pour les initiateurs du CS-DMK-Mali, il faut mobiliser la diaspora togolaise au Mali pour soutenir les initiatives de la coordination internationale de la Dynamique Monseigneur Kpodzro en vue de  parvenir à  l’alternance pacifique dans ce pays. C’est dans ce sens que l’assemblée générale constitutive de l’association a été tenue en présence du président de la plate-forme, Lolo Dosseh Akibodé, fraichement élu pour un mandat de 5 ans, d’autres membres, le porte-parole du candidat Kodgo Messan Agbeyobé, le vrai vainqueur de la dernière élection présidentielle au Togo, George Akibodé.

Après la prière d’ouverture, l’hymne nationale de la République du Togo et une minute de silence à toutes les victimes des deux pays (Mali, Togo), le président Dosseh Akibodé rappellera que cela fait 15 ans que Faure Gnassingbé, totalisant ainsi avec le père de Gnassingbé 53 ans de règne dans « le meurtre, les intimidations et surtout dans un immobilisme politique, social et économique » qui relègue le Togo. A l’en croire, malgré la qualité des ressources humaines du Togo et de la richesse de son territoire, le République du Togo compte dans le rang  des pays les plus pauvres d’Afrique. Avant de poursuivre ses propos avec cette citation de Thomas Jefferson « se révolter contre la tyrannie, c’est obéir à Dieu » comme pour dire qu’ils se sont retrouvés pour marquer leur refus de la « tyrannie » qui les avilit depuis 2 générations. Aux dires du président, ladite plate-forme est ouverte à tous les Togolais présents sur le sol malien et qui veulent dire non à l’humiliation que subit le Togo depuis plus de 50 ans. A cet effet, il a indiqué que cette main tendue à tous les togolais du Mali, se fera sans distinction de sexe, d’ethnie, d’appartenance religieuse et de catégorie professionnalisme, car, précise-t-il, elle n’a qu’un seul objectif : contribuer à chasser définitivement les ténèbres qui couvrent leur pays. Et à faire du Togo, l’or de l’humanité qu’il mérite être.

Pour sa part, le secrétaire général, Bruno Djito SEGBEDJI soutiendra que cette association à caractère politique les rattachera davantage à leur pays d’origine. Et de poursuivre que ce rassemblement permettra aux Togolais résidents au Mali d’apporter leur pierre, si petite soit-elle, à la construction du pays qui les a vu grandir.

Lamine BAGAYOGO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here