Les cogitations du numérologue – chercheur : Ô Marabouts…! Faut-il offrir son amour à Dieu ou à l’argent?

0

1 – Offrir son amour franc à l’argent franc, n’hésitez pas, faites-le! Non à Dieu, non à Déesse! L’argent reste argent toujours. Dieu est-il homme? Déesse est femme. Méfiez-vous !

2 – Amour à Dieu, voilà amour hypocrite amour par défaut. Dieu s’en moque. Hutt, fous-moi le camp, Dieu le hue! Amour ramolli s’en va, refugié, chez l’argent qui lui dit: eh bien, venir chez moi, c’est venir chez le bon Dieu. «Bravo pour ton intelligence», l’aura-t-il félicité?

3 – Ne dites pas surtout: ô Dieu à toi tout mon amour! Sinon, il s’emporte violemment, vous tue de sa main djihadiste trop matérialiste. Calculateur intelligent, mathématicien ou astrophysicien, il ne chérit que son argent, sa matière. Son argent le rend seul chérif. Et le convoitez-vous, il vous sait envieux, il se sait jaloux. Le saviez-vous?

4 – C’est bien d’offrir tout son amour à l’Argent divinisant rebaptisant homme de Dieu. Les oiseaux se cachent pour mourir. Dieu le fait bien pour sourire en chahutant: présidents, opposants, mendiants… tous prêcheurs, tous voleurs d’argent, jamais voleurs de loyauté!

5 – Ne jamais cracher sur Argent, bella donna prostituée aux richissimes clients. Hé tiè ! Crache l’argent: sache pauvre mec, je fais le paradis, je rends riche, jeune…puissant pour le paradis. Vu votre Sud, vu leur Nord, vois-tu enfer noir? Le vois-tu autrement et ailleurs ?

6 – Sans doute, un vrai homme de Dieu est un matérialiste génial mais raté, tel Karl Marx, au Grand Capital sans aucun capital. Paradis et enfer lui ont fabriqué la vie double de Dieu, dans le temps et l’espace. Se dit-il: est-ce ici-bas l’Au-delà ou est-ce là-bas l’Au-delà?

7 – Y a-t-il hors du temps autre existence sans témoin ni juge? Pauvre de Kong, veut goûter paradis et enfer, ensemble ici-bas, pour les savourer isolement à l’Au-delà. Désiriez-vous le paradis, fouillez l’enfer sur les pas de l’Archange. Le malheur naît du désir, n’est-ce pas?

8 – Savants aux Nobel ignorant que le temps est savant. L’homme serait-il un démon hors du temps, pour que le temps cesse d’exister à l’infiniment petit? Sont-ils dignes savants?

9 – Le mot existence, alors, a pu corrompre l’âme pour surgir du mot néant avant le mot temps. Ô Jeudi, temps au vent en poupe au secours à la physique quantique grippée!

10 – Du temps néant, Mot Ahmad et Mohamad, protégez-vous-en! Accablez le temps, jamais ne l’anéantissez! Car au désarroi je me tairais, coi, sans émoi, le sachant roi.

11 – Du temps futur perçant les ombres Dieu parle à voix basse à Déesse. Argent absent, religion absente, Déesse prise en otage. Dieu paie vite la rançon. Où? Ici à Ansongo!

12 – Ô marabouts à vous les sous! Ventre vide n’a point d’oreille. Ne concurrencez plus mendiants et griots. Debout, hop, avec «Pauvre de Kong », avec l’argent. A suivre …!

Dr Mamadou Sanogo

 

PARTAGER