Les humeurs de Facoh : Les femmes arabes du Mali

34

Il y a une différence fondamentale entre la pratique de l’islam, le fait d’être musulman et l’arabisme qui est un mode de vie propre aux arabes. Nos compatriotes ne semblent pas comprendre cela. Les différents peuples musulmans à travers le monde gardent leurs coutumes et leurs traditions dans le respect des règles islamiques et ne sont pas moins musulmanes pour cela que les Saoudiennes ou les Iraniennes.

Mais sous nos cieux, dans la vallée moyenne du Niger, la confusion est telle que, jouant sur l’ignorance des masses entrées récemment dans l’islam, certains prêcheurs leur demandent tout bonnement de vivre comme les arabes du temps de Mahomet (PSL), autrement dit, de manger et de s’habiller comme eux. Le temps historique ne comptant pas pour eux, ils leur préconisent de revenir au bas moyen âge alors qu’eux-mêmes jouissent amplement des avantages de l’évolution.

Peu éclairés et sortis des écoles coraniques traditionnelles, ils déforment sciemment les données du Coran soit pour faire sensation, soit pour se montrer plus instruits que leurs collègues en religion. Si les hommes les suivent peu dans leurs élucubrations d’outre-ciel, les femmes en revanche, boivent leurs paroles comme du petit lait. De cette manière, des nouveautés furent introduites dans notre pratique de l’islam comme la célébration du Maouloud, celle de la nuit du destin et la promotion de certaines femmes comme prêcheuses ou maîtresses en islam portant le nom de malimatou mais allez savoir ce que cela veut dire.

Cependant, les voyageurs dans les pays arabes et berbères du Moyen-Orient rapportent n’avoir jamais vu dans ces pays des femmes prêcher mais cette espèce foisonne à présent dans nos sociétés souvent contre espèces sonnantes et trébuchantes.

Il en va ainsi aussi de l’habillement à propos duquel certains érudits enseignent que la femme, objet de désir naturel, doit s’accoutrer comme une femme arabe, tout le corps couvert de vêtement de la tête aux pieds avec seulement deux petits orifices pour permettre aux yeux de fonctionner normalement.

Dans les rues de Bamako, on est estomaqué d’apercevoir des femmes cousues dans des linceuls noirs qu’elles prennent pour un signe de dévotion certaine alors que leurs époux pleurent de désespoir de les voir ainsi malmener par des prédicateurs moyenâgeux. La religion est certes ce qu’elle est et la culture autre chose. Tous les peuples du monde ont su faire cette différence sauf peut-être nos sociétés qui continuent à confondre les deux.

Charles Baudelaire, poète français du XIXè siècle disait à propos du christianisme que c’est du béni de Dieu mais qu’il fallait l’avaler avec précaution. L’islam, quant à lui, ne doit pas perturber le mode de vie de ses pratiquants. El hadj Oumar Tall, après avoir abattu le pouvoir politique de Ségou, essaya d’implanter l’islam dans tout le pays, mais n’arriva à y semer qu’un islam de cour, les campagnes environnantes demeurant dans leur paganisme.

Les femmes musulmanes des villes semblent oublier qu’avant l’islam, ce pays avait une grande culture dont l’habillement était un des aspects les plus importants et enviés dans les pays voisins. Et se prenant pour des sultanes de Bagdad, elles encombrent nos rues avec leurs parfums venus d’Extrême Orient, ce qui par ailleurs ne les empêche guère d’être autrement, côté mœurs. Mais, comme dirait Stendhal dans « La chartreuse de Parme », trop de dévotion souvent mène à la débauche.

 

Facoh Donki Diarra

écrivain Konibabougou

Commentaires via Facebook :

34 COMMENTAIRES

  1. Je suis d’accord avec Kinguirankè, mon “bon” frère en Islam sur ce qu’il dit telle que je voudrais le compléter en pattageant un extrait de mon Livre Publié en 2018 intitulé “Des Leçons d’islam aux nuls en … Islam”; extraits:

    “Au début de ce 21ième siècle, je plaide, comme l’avait fait il y a de cela un siècle le syrien Rashid Rida, pour la restauration d’un califat islamique qui ne s’occuperait que des questions de religion musulmane, à l’image de ce fait au Vatican.
    Pour relancer le concept de califat rénové, je recommande la constitution d’un panel de qadis (oulémas) qui orientera les travaux de refondation de cette institution musulmane supranationale refondée sur l’application stricte des Commandements islamiques suivants :

    « Ne sortez pas de la juste mesure dans votre religion. » (Verset 171 de la sourate IV du Coran instruit aux hommes);
    « Je vous mets en gardes contre l’extrémisme religieux car il a causé la ruine des nations qui vous ont précédés. » (Hadith du Prophète Mohammad (PSL) par lequel, il met en garde contre l’extrémisme religieux);
    « Dieu veut vous rendre les choses aisées. Il ne cherche pas pour vous les difficultés. » (Verset 185 de la sourate II) ;
    « …Il ne vous impose en religion aucune gêne ou embarras… » (Verset 78 de la sourate XXII).

    L’organisation des Frères Musulmans lancerait sur la chaine arabe Al- Jazzera une invitation de ralliement aux qadis (oulémas) et tous autres penseurs qui seraient volontaires à participer à la mise en place de la nouvelle « papauté islamique » sous la forme d’un califat refondé.Le lieu de la première réunion constitutive du califat refondé serait l’Université Al-Azhar du Caire qui abriterait provisoirement le siège du Califat islamique en attendant qu’une Assemblée des Oulémas statue sur la nature et le siège de cette prestigieuse institution islamique.A l’image de ce qui se pratique au Vatican, le califat islamique serait composé des membres (Oulémas) choisis parmi les qadis qui ont une certaine notoriété internationale ; les Qadis qui enseignent la théologie à l’Université Al-Azhar du Caire seront du premier lot puisqu’ils justifient une légitimité musulmane en tant que tenants de la Sunna.Le Calife des Croyants (le correspondant du Pape) serait élu pour dix ans (mandat unique, non renouvelable) par l’Assemblée des Oulémas, des magistrats musulmans (choisis selon une grille de critères) investis du pouvoir de légiférer en islam.
    Je propose dans les développements qui suivent, en surligné, les tâches auxquelles le futur Califat islamique doit s’atteler dès sa mise en place.Les missions sont présentées par ordre d’importance, de la plus urgente à celle qui a forcément besoin de temps pour se réaliser.

    Faire revivre la dhimma, la seule forme légale de tolérance qui a permis aux gens du Livre (juifs et chrétiens) de vivre leurs religions au milieu des musulmans au temps du Prophète Mohammad (PSL)
    L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui mettra fin au Djihadislamique mené actuellement en Afghanistan et au Pakistan par les Talibans ; inspirée à la fin du 13ième siècle par l’enseignement d’Ibn Taymiyya (le maître à penser du wahhabisme), cette doctrine oriente encore aujourd’hui les islamistes radicaux comme Ben Laden ; cette pensée qui procède du révisionnisme de la sunna remet en cause la dhimma, la seule forme légale de tolérance qui a permis aux gens du Livre (juifs et chrétiens) de vivre leurs religions au milieu des musulmans au temps du Prophète Mohammad (PSL); on sait par ailleurs que les musulmans vivent leur foi en toute quiétude dans les pays occidentaux qui les tolèrent ; alors pourquoi pas la réciprocité en islam? Le Calife des Croyants déclarera et publiera solennellement que le Djihad est fini en émettant une Fatwa d’application qui jugera et condamnera tout musulman (ou groupe de musulmans de la Oumma islamique) – à commencer par les Talibans et les Chebabs – qui sera qualifié de criminel s’il est admis qu’il a fait appel à l’une ou à l’autre des techniques en cours chez le Djihadiste.

    Libérer les femmes du hidjab
    L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui mettra fin au Hijab qui encagoule les femmes de par le monde (exemple : les femmes soninkés de Kayes, une des villes la plus chaude du monde, en adoptant le wahhabisme rapporté de la Mecque par leurs maris démonstratifs d’une foi exagérée parce que clientélistes de certains barbus, étouffent parce qu’islamiquement tenues de se vêtir, de pied en cape, de tuniques noires en nylon !).

    Désacraliser la barbe puisqu’Allah n’a pas choisi les barbus
    L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui laissera le choix aux hommes de garder la barbe ou se raser (Allah n’a pas choisi les barbus).

    Remettre dans la même classe filles et garçons
    L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui rendra licite la proximité/mélange des enfants (filles et garçons) dans les classes d’écoles.

    Mieux gérer les droits des hommes pour rendre sa dignité à l’homme conformément au message d’Allah
    L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui toilettera certains hadithspour mettre à l’heure du temps présent des pratiques moyenâgeuses islamiques qui sont en flagrantes contradictions avec les droits de l’homme telles que le racisme (une blanche vaut deux noires !), l’esclavage (les descendants héritent l’esclave du parent propriétaire défunt), la discrimination de la femme (une fille n’a que la moitié de la part revenant au garçon de l’héritage de leurs parents); voir comment mieux gérer les droits des hommes pour rendre sa dignité à l’homme conformément au message d’Allah.

    Pouvoir honorer Allah, même en tenue d’Eve
    L’Assemblée des Oulémas émettraun hadithpour dire que les musulmans de par le monde (par exemple : Inuits et Papous nouvellement islamisés) ne sont pas obligés de se conformer à la tradition vestimentaire et alimentaire des arabes bédouins du sous-continent arabo-persique à climat chaud chez lesquels le message d’Allah est descendu il y a mille quatre cents ans ; ainsi, certains nihilistes nouvellement islamisés pourront honorer Allah même en tenue d’Eve, boire le vin, manger la viande crue (et la viande du porc) qui sont les seuls aliments disponibles sous certaines latitudes pour des communautés entières.

    Autoriser l’avortement
    L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui rendra licite l’avortement puisque des pays musulmans l’on codifié (la Tunisie).

    Autoriser les mariages mixtes
    L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui rendra licite les mariages mixtes (homme/femme musulman à femme/homme d’une autre religion sans conversion obligatoire à l’islam (il est impossible de sonder les cœurs des gens pour savoir qui a véritablement la foi ou non).

    Prohiber la polygamie
    L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui prohibera la polygamie puisque des pays musulmans l’on codifié (la Tunisie).

    Remettre les versets coraniques dans l’ordre chronologique de leur « descente »
    L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui révisera leLivre saint (Astaghfirou…Llah, je demande pardon à Dieu) en remettant les versets coraniques dans l’ordre chronologique de leur « descente », ce qui en facilitera la compréhension ; cette action de salubrité islamique sera rendue licite au califat refondé puisque personne n’a rabroué le calife Othman pour avoir mis, sens dessus-dessous, la première mouture du Coran ; l’Assemblée des Oulémas « recoudra les morceaux » du Saint Livre mutilé par les auteurs après-prophètes qui n’avaient pas demandé l’autorisation à personne pour procéder!

    Remettre au bon endroit certains versets coraniques
    L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui expurgera le Livre saint des redites, redressera (mettra à l’endroit) les versets (à l’envers) qui se répètent et se contredisent.” fin de l’extrait.

    Sincèrement

  2. KAAFRIHW, FAAROHFINW! 🗿LE PELERINAGE DOIT SE FAIRE A GIZEH AUTOUR DES PYRAMIDES PAS AILLEURS!🗿

    LA VERITÉE EST QUE LEZ 90% DES MALIENS ILLETTRÉS MAIS VRAIS INTELLECTUELS SONT ECARTÉS DE L EXERCICE DU POUVOIR! LES SOUS-HOMMES FRANCISÉS OU ISLAMISÉS QUI NE FONT QUE 10% SE MASTURBENT PUBLIQUEMENT, VONT ET REVIENNENT, AIDÉS PAR LA FRANCE OU PAR L ARABIE!

    😊QUI SOMMES NOUS? MUSULMANS! C EST FAUX!!!
    😊QUI SOMMES NOUS? FRANCOPHONES! C EST FAUX!!!!
    😊OÙ SONT LES AUTRES? ECARTÉS ANEANTIS! SOULEVONS NOUS PRENONS LE POUVOIR!

  3. Hé, Facoh, il faut demander aux maliens de cesser de porter des habits. Comme cela le pays fera suffisamment d’économie pour produire suffisamment d’électricité pour Bamako. Le petit ministre Lamine de l’énergie n’est il pas sorti à la Télé de Koulouba pour dire qu’il a besoin de 2300 Milliards de Fcfa pour pouvoir donner normalement du courant à tous les abonnés et qu’il ne peut mobiliser que 1400?
    Il fait de toute les façon terriblement chaud au Mali.

  4. CHAQUE MALIEN EST LIBRE DE S’HABILLER COMME IL LE SOUHAITE; LE RESTE C’EST DE LA POLÉMITE FUTILE.
    Si certaines femmes Maliennes s’habillent comme des arabes ou des berbères, que diriez-vous de celles qui s’habillent comme des occidentaux ou même des « diablettes noires-blanches »? Après tout c’est leurs corps et leurs vies, et non les vôtres.
    Certes dans les espaces publics et pour des raisons de sécurité publique, les agents de sécurité doivent être autorisés à identifier facilement les gens. Mais au-delà, aller jusqu’à demander aux gens de s’habiller comme vous vous voulez est une véritable dictature en soi.

  5. @le roi MAUDIT de segou: Ma soeur Kenedougou n’a pas besoin des conseils de quelqu’un comme toi qui a un QI inferieur a celui d’une vieille anesse pour diriger sa ville. Elle est mille fois plus intelligente que toi ce qui se voit dans vos posts au quotidien ici sur maliweb.net.

  6. Ma soeur Kenedougou je te souhaite beaucoup de succes car quand les femmes sont en charge c’est l’obscurite, la maladie, l’ignorance, l discrimination, la pauvrete et le sous-developpement qui sortent de la cite, nous sommes certains avec une fille comme toi Sikasso va avoir la meilleure maire qui va amener cette ville vers la prosperite ou les femmes et les hommes seront egaux et contribueront au developpement de ta cite.

  7. ♟ LE LIEU SAINT DU NOIR AFRICAIN C EST A GIZEH LES PYRAMIDES EN TERRES KEMTHS PAS AILLEURS! NOS PEUPLES SONT DANS LE TOURMENT CREE SPECIALEMENT POUR NOUS DETRUIRE! ♟

    FAKOH DIARRAH MERCI!

  8. La religion est une chose personnelle et intime. Dans un pays qui est confronté au terrorisme cet accoutrement doit être interdit car nul ne sait qui se cache derrière . De plus un internaute dit qu’en France certaines filles mettent le voile totale c’est faux parce qu’une loi interdit de ce couvrir le visage .
    Derrière cet habillement se cache toutes sortes d’individus( hommes , femmes, transsexuelles, homosexuelles)il est faux de penser que ces personnes sont plus vertueuses qu’une femme qui porte le pantalon. D’ailleurs aller seulement au magrheb juste à côté du Mali et vous allez voir comment les mamans mêmes portent le pantalon.
    En Arabie saoudite, les femmes jettent des petits bouts de papiers avec leur numéro de téléphone. Les hommes les ramassent, mettent la tenue islamique et vous payer pour des faveurs sexuelles par exemple.
    En tant que femme africaine, je trouve que c’est dommage que nos sœurs se couvrent la tête car les tresses et les nattes font partie de notre identité culturelle.

    • Bravo ma seour Kenedougou pour la verite et la lumiere, merci pour cette contribution tres intelligente, tres vertueuse et tres digne.

    • RAMADAN MOUBARAK A’ LA SOEUR KENEDOUGOU QUI EST BEAUCOUP PLUS JOLIE QUAND ELLE EST TOTALEMENT COUVERTE PAR SA BOURQUA!

      • RBS,
        Désolée mais je n’ai jamais rêvé de vivre en 622. Je suis bien en 2021,
        Pour moi la burqa d’un point de vue hygiénique est à proscrire, ça traine par terre avec tous ces gens qui crachent, chient et pissent par terre. De plus c’est souvent confectionné avec des étouffes synthétiques ( bravo pour des gens qui prônent le retour en 622) qui finissent par puer avec la chaleur,
        Comme tu aimes le dire SABALI😂😂😂

    • Nous vous invitions donc de garder ce même élan de courage et de faire une vidéo ou de manifester au Mali pour que cela ça s’arrête plutôt que de le revendiquer simplement derrière le clavier.

      Par ailleurs, article creux et vide de sens sans véritable recherche. Nous n’avons pas besoin de vomissure d’opinion personnelle. Il est connu de tous qu’avant l’islam les arabes ne s’habillaient pas comme cela. Ne savez vous pas qu’il y a des arabes paiens encore dans ce monde. Les avez vous vu s’habiller de la sorte ? Le journalisme au Mali est une plaie…

      • Johdope,
        Effectivement j’envisage de devenir maire de sikasso,
        Par ailleurs nous savons qu’il y a des arabes chrétiens tels que les coptes ou les maronites ou les juifs arabes tels que les séfarades par exemple,
        Je ne fais pas de vidéos parce que j’ai un travail qui me permet de vivre et je ne suis pas une personne qui souhaite devenir célèbre.
        Je ne m’engage pas maintenant dans ma course à la mairie de sikasso parce que je ne veut pas devenir une politicienne de profession, je veux vivre de mes ressources propres, je me consacrerai bénévolement à mon travail de maire parce que j’ai un grand amour pour cette ville

        • Heureusement que Sikasso n’est pas au bord de la mer! La page meteo de Kenedougou TV n’aura jamais l’occasion de nous dire si la mer est calme, agite’e ou peu agite’e!
          La mere devenue maire d’une ville situe’e loin de la mer!
          Kenedougou, as-tu des relations familiales avec Tangara qui etait proche de tonton ATT?
          Don’t worry. If they elect you, we will help you run the city!

          • Ma soeur Kenedougou n’a pas besoin des conseils de quelqu’un comme toi qui a un QI inferieur a celui d’une vieille anesse pour diriger sa ville. Elle est mille fois plus intelligente que toi ce qui se voit dans vos posts au quotidien ici sur maliweb.net.

  9. @ maliweb.net: Un article tres eclaire et une anlyse limpide, le fond est que nous ne nous aimons pas, nous sous entons inferieurs et nous embracons les coutumes et les habits et cultures des autres car nous devrons etre comme les Blancs ou comme les Arabes. En somme nous avons un complexe d’inferioirte profond et une mentalite d’esclaves!

  10. Article partisane .Une bonne musulmane doit s habiller correctement comme le recommande le Prophète (Psl).Hijab, buqa, voile qu importante en tout cas la tenue islamique est un bon signe pour la femme musulmane .Malheureusement ,certaines en fait un habit de circonstance pour seulement le ramadan .Quand des femmes choisissent ou optent pour les tenues islamiques c est du bruit , alors qu on trouve normal que des femmes musulmanes mettent des habits indécents contraires aux valeurs islamiques. Les femmes prêcheuses j apprécié beaucoup Soyez tolérant pour les femmes qui veulent s habiller comme elles la veulent .bon ramadan et que vive la paix et la stabilité dans toute la oumma

  11. Bonjour Mr Diarra. Avez-vous quel niveau et quel document, en arabe permettant de juger les gens dans leur comportement en islam. Les esclaves qui se moquent de Dieu verront en face d’eux bientôt, l’enfer qui leur attaend de pieds fermes. Les femmes que vous traitez d’ignorantes sont celles que Dieu a voulu qu’elles soient sur la voie du succès ultime, qui se trouve au-près d’Allah. Je ne sais pas si tu es musulman, comme au lieu de donner des versets du coran ou des hadiths du prophète (PSL) qui desavouent cette façon dont ces femmes qui sont sûres de rencontrer leur Créateur et de rendre compte, tu nous racontes ce que disent des gens qui ne sont pas musulmans. Le journalisme ne constitue pas remplir des pages. Chaque acte qu’une personne pose, doit le connaitre conformement aux règles de la religion à laquelle elle appartient.

    • Mon cher frère en Islam, signant sous pseudo “ikasanogo”;

      L’auteur du texte a signé son article de son nom “Facoh Donki Diarra” et dit qu’il est “écrivain à Konibabougou”; pour être écrivain, on peut être juste un “scolarisé” de niveau BEPC ou DEF, comme le Vénérable Hampaté Bâ qui n’était qu’un “commis expéditionnaire” de la poste au temps colonial; cependant, pour écrire, il faut une vocation, de l’érudition et un certain courage d’écrire même des bêtises au tout début, comme moi, qui suis de niveau PHD en environnement (bacc sciences biologiques 1970 au Lycée Badala+Ingénieur forestier de IPR-IFRA de Katibougou en 1974+les 2 masters en Suisse 1985-87 en Forestérie et, en fin un PHD en Environnement au Canada, entre 2007 et 2009 .

      Sincèrement

  12. @ PKagame, dans ma propre famille repartie entre Missira, Daoudabougou, Banankabougou, Djelibougou, Lafiabougou, et Hamdalaye, toutes les femmes et les filles ne portent que le Burqua noir dans un pays aussi chaud que le Mali parceque nous sommes devenus des Wahabia pures et dures depuis que la mosquee Wahabia de Quizambougou avec Cheickna Yattabare a commence a avoir de l’influence a Bamako et tu as ajoutes la mosquee Wahabia de Dicko a Badalabougou, etc. Le reste est a toi de penser dessus quand tu regardes la fille de Dicko, la femme de Kaou Djim sur les media. L’article est clair, limpide et honnete, nous nous haissons et nous ne nous apprecions pas: self-discrimination and self-hate et notre reve nous Maliens est simplement de devenir les autres Blancs ou Arabes.

  13. @ KINGARANKE: “Un article très éclaire avec une analyse très limpide,…” C’est toi qui vois ça comme ça! Sinon la vérité est que cet article est plutôt SIMPLISTE et bien biaisé….je le prouve…. les erreurs de Facho :

    1. ” Les différents peuples musulmans à travers le monde gardent leurs coutumes et leurs traditions dans le respect des règles islamiques et ne sont pas moins musulmanes….. Mais sous nos cieux….la confusion est telle que, jouant sur l’ignorance des masses entrées récemment dans l’islam….. certains prêcheurs leur demandent tout bonnement de vivre comme les arabes du temps de Mahomet (PSL), autrement dit, de manger et de s’habiller comme eux….”

    FAUX. Les maliens comme tous les autres peuples ont plus ou moins leur culture sur place tout en pratiquant leur religion. Les religions ont toujours été en chevauchement confronté avec des cultures locaux , d’où chacune des deux y sorte plus ou moins colorée/ influencée par l’autre (vice versa). Cela est loin d’être propre au seul Mali. Celles que tu appelles “arabisées” ne le sont pas forcement …c’est un abus de ta part car ce n’est parce qu’elles ont interprété l’Islam de cette façon (port du voile intégral) qu’elles sont pour autant devenues arabes! Dans le monde musulman et partout où il y a des musulmans il existe cette frange religieuse qui choisit librement une interprétation plus ou moins rigoureuse … y compris le port du voile intégral au lieu d’autres formes de hijab islamique (tu crois vraiment que c’est seulement au Mali?)…en France, aux USA, au Maroc, en Indonésie, au Cameroun, au Congo, au Mali …, en Afghanistan c’est la Burka une forme encore plus rigoureuse… est-ce cela les transforment en arabes? Non. C’est plutôt leur sentiment religieux (qu’il soit par ignorance ou par foi ….c’est leur choix)! Quelle preuve as tu que ces femmes qui portent le voile intégral veulent être arabes ou s’arabisent? Je vois que c’est toi plutôt qui n’arrives pas a comprendre des différents sentiments religieux des divers gens…

    Quand est ce que vous laisserez les humains choisir librement ce qu’ils veulent en faire avec leur vie!?

    2. Quand on vient a la défense de notre culture on ne doit pas choisir ce que l’on souhaite seulement…. on doit être juste dans nos analyses. Par ex., quel nom donne Facho a nos femmes qui les pantalon … jeans et les mini jupes, et nos hommes qui portent de vestes et cravates (venus de l’Occident)? “Occidentalisés”, non? Est ce nous seuls qui sont influencés par ces modes d’habillement aujourd’hui? La plus part des chinois portent quoi …et les indiens…., sont ils occidentalisés ?

    Cependant, je suis d’accord avec Facho par rapport a la prêche des femmes qui nous cassent les oreilles sur les place de rencontres et sur les radios… et aussi le maouloud business cette cacophonie inventée qui dure toute l’année.

    • PKagame, dans ma propre famille repartie entre Missira, Daoudabougou, Banankabougou, Djelibougou, Lafiabougou, et Hamdalaye, toutes les femmes et les filles ne portent que le Burqua noir dans un pays aussi chaud que le Mali parceque nous sommes devenus des Wahabia pures et dures depuis que la mosquee Wahabia de Quizambougou avec Cheickna Yattabare a commence a avoir de l’influence a Bamako. Le reste est a toi de penser dessus. L’article est clair, limpide et honnete, nous nous haissons et nous ne nous apprecions pas: self-discrimination and self-hate et notre reve nous Maliens est simplement de devenir les autres Blancs ou Arabes.

  14. Un article tres eclaire avec une analyse tres limpide, le fond est que nous ne nous aimons pas, nous nous sentons inferieurs et nous prenons en nous memes les coutumes, les langues, les habits et les cultures des autres car nous devrons etre comme les Blancs ou comme les Arabes. En somme nous avons un profond complexe d’inferioirte et une mentalite d’esclaves! Nous ne sommes jamais bien, nous devrons etre comme l’autre, le Blanc ou l’Arabe! Jamais nous-memes!

  15. Un article tres eclaire et une anlyse limpide, le fond est que nous ne nous aimons pas, nous sous entons inferieurs et nous embracons les coutumes et les habits et cultures des autres car nous devrons etre comme les Blancs ou comme les Arabes. En somme nous avons un complexe d’inferioirte profond et une mentalite d’esclaves!

    • Je suis d’accord avec Kinguirankè, mon “bon” frère en Islam sur ce qu’il dit telle que je voudrais le compléter en pattageant un extrait de mon Livre Publié en 2018 intitulé “Des Leçons d’islam aux nuls en … Islam”; extraits:

      “Au début de ce 21ième siècle, je plaide, comme l’avait fait il y a de cela un siècle le syrien Rashid Rida, pour la restauration d’un califat islamique qui ne s’occuperait que des questions de religion musulmane, à l’image de ce fait au Vatican.
      Pour relancer le concept de califat rénové, je recommande la constitution d’un panel de qadis (oulémas) qui orientera les travaux de refondation de cette institution musulmane supranationale refondée sur l’application stricte des Commandements islamiques suivants :

      « Ne sortez pas de la juste mesure dans votre religion. » (Verset 171 de la sourate IV du Coran instruit aux hommes);
      « Je vous mets en gardes contre l’extrémisme religieux car il a causé la ruine des nations qui vous ont précédés. » (Hadith du Prophète Mohammad (PSL) par lequel, il met en garde contre l’extrémisme religieux);
      « Dieu veut vous rendre les choses aisées. Il ne cherche pas pour vous les difficultés. » (Verset 185 de la sourate II) ;
      « …Il ne vous impose en religion aucune gêne ou embarras… » (Verset 78 de la sourate XXII).

      L’organisation des Frères Musulmans lancerait sur la chaine arabe Al- Jazzera une invitation de ralliement aux qadis (oulémas) et tous autres penseurs qui seraient volontaires à participer à la mise en place de la nouvelle « papauté islamique » sous la forme d’un califat refondé.Le lieu de la première réunion constitutive du califat refondé serait l’Université Al-Azhar du Caire qui abriterait provisoirement le siège du Califat islamique en attendant qu’une Assemblée des Oulémas statue sur la nature et le siège de cette prestigieuse institution islamique.A l’image de ce qui se pratique au Vatican, le califat islamique serait composé des membres (Oulémas) choisis parmi les qadis qui ont une certaine notoriété internationale ; les Qadis qui enseignent la théologie à l’Université Al-Azhar du Caire seront du premier lot puisqu’ils justifient une légitimité musulmane en tant que tenants de la Sunna.Le Calife des Croyants (le correspondant du Pape) serait élu pour dix ans (mandat unique, non renouvelable) par l’Assemblée des Oulémas, des magistrats musulmans (choisis selon une grille de critères) investis du pouvoir de légiférer en islam.
      Je propose dans les développements qui suivent, en surligné, les tâches auxquelles le futur Califat islamique doit s’atteler dès sa mise en place.Les missions sont présentées par ordre d’importance, de la plus urgente à celle qui a forcément besoin de temps pour se réaliser.

      Faire revivre la dhimma, la seule forme légale de tolérance qui a permis aux gens du Livre (juifs et chrétiens) de vivre leurs religions au milieu des musulmans au temps du Prophète Mohammad (PSL)
      L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui mettra fin au Djihadislamique mené actuellement en Afghanistan et au Pakistan par les Talibans ; inspirée à la fin du 13ième siècle par l’enseignement d’Ibn Taymiyya (le maître à penser du wahhabisme), cette doctrine oriente encore aujourd’hui les islamistes radicaux comme Ben Laden ; cette pensée qui procède du révisionnisme de la sunna remet en cause la dhimma, la seule forme légale de tolérance qui a permis aux gens du Livre (juifs et chrétiens) de vivre leurs religions au milieu des musulmans au temps du Prophète Mohammad (PSL); on sait par ailleurs que les musulmans vivent leur foi en toute quiétude dans les pays occidentaux qui les tolèrent ; alors pourquoi pas la réciprocité en islam? Le Calife des Croyants déclarera et publiera solennellement que le Djihad est fini en émettant une Fatwa d’application qui jugera et condamnera tout musulman (ou groupe de musulmans de la Oumma islamique) – à commencer par les Talibans et les Chebabs – qui sera qualifié de criminel s’il est admis qu’il a fait appel à l’une ou à l’autre des techniques en cours chez le Djihadiste.

      Libérer les femmes du hidjab
      L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui mettra fin au Hijab qui encagoule les femmes de par le monde (exemple : les femmes soninkés de Kayes, une des villes la plus chaude du monde, en adoptant le wahhabisme rapporté de la Mecque par leurs maris démonstratifs d’une foi exagérée parce que clientélistes de certains barbus, étouffent parce qu’islamiquement tenues de se vêtir, de pied en cape, de tuniques noires en nylon !).

      Désacraliser la barbe puisqu’Allah n’a pas choisi les barbus
      L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui laissera le choix aux hommes de garder la barbe ou se raser (Allah n’a pas choisi les barbus).

      Remettre dans la même classe filles et garçons
      L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui rendra licite la proximité/mélange des enfants (filles et garçons) dans les classes d’écoles.

      Mieux gérer les droits des hommes pour rendre sa dignité à l’homme conformément au message d’Allah
      L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui toilettera certains hadithspour mettre à l’heure du temps présent des pratiques moyenâgeuses islamiques qui sont en flagrantes contradictions avec les droits de l’homme telles que le racisme (une blanche vaut deux noires !), l’esclavage (les descendants héritent l’esclave du parent propriétaire défunt), la discrimination de la femme (une fille n’a que la moitié de la part revenant au garçon de l’héritage de leurs parents); voir comment mieux gérer les droits des hommes pour rendre sa dignité à l’homme conformément au message d’Allah.

      Pouvoir honorer Allah, même en tenue d’Eve
      L’Assemblée des Oulémas émettraun hadithpour dire que les musulmans de par le monde (par exemple : Inuits et Papous nouvellement islamisés) ne sont pas obligés de se conformer à la tradition vestimentaire et alimentaire des arabes bédouins du sous-continent arabo-persique à climat chaud chez lesquels le message d’Allah est descendu il y a mille quatre cents ans ; ainsi, certains nihilistes nouvellement islamisés pourront honorer Allah même en tenue d’Eve, boire le vin, manger la viande crue (et la viande du porc) qui sont les seuls aliments disponibles sous certaines latitudes pour des communautés entières.

      Autoriser l’avortement
      L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui rendra licite l’avortement puisque des pays musulmans l’on codifié (la Tunisie).

      Autoriser les mariages mixtes
      L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui rendra licite les mariages mixtes (homme/femme musulman à femme/homme d’une autre religion sans conversion obligatoire à l’islam (il est impossible de sonder les cœurs des gens pour savoir qui a véritablement la foi ou non).

      Prohiber la polygamie
      L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui prohibera la polygamie puisque des pays musulmans l’on codifié (la Tunisie).

      Remettre les versets coraniques dans l’ordre chronologique de leur « descente »
      L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui révisera leLivre saint (Astaghfirou…Llah, je demande pardon à Dieu) en remettant les versets coraniques dans l’ordre chronologique de leur « descente », ce qui en facilitera la compréhension ; cette action de salubrité islamique sera rendue licite au califat refondé puisque personne n’a rabroué le calife Othman pour avoir mis, sens dessus-dessous, la première mouture du Coran ; l’Assemblée des Oulémas « recoudra les morceaux » du Saint Livre mutilé par les auteurs après-prophètes qui n’avaient pas demandé l’autorisation à personne pour procéder!

      Remettre au bon endroit certains versets coraniques
      L’Assemblée des Oulémas émettra une Fatwa qui expurgera le Livre saint des redites, redressera (mettra à l’endroit) les versets (à l’envers) qui se répètent et se contredisent.” fin de l’extrait.

      Sincèrement

        • Toi, auquel je ne pensais même pas, tu as réagi à mon “répondre à” aux deux débatteurs qui ont ignoré mon propos de “sagesse islamique” comme si je suis un “gars de rien” alors qu’ils ont réagi largement aux propos d’une dame de Kénédougou; moralité: les dames, même sans burqa, émettent des radiations attirantes, comme l’aimant, vers des hommes qui draguent, virtuellement, histoire de se décalaminer les “bourses-test… encrassées et non vidangées” dans leurs foyers naturels!

          Sincèrement

          • ONCLE AG AZAMANE, ICI VOUS PARLEZ DE LA SALVATION DES MUSULMANS DONC DE L ISLAM LUI MEME

            ils ne recherchent pas!
            la sagesse, pas seulement la votre, leur est meconnue!
            VOTRE NEVEU (OU NOUVEL, MEMBRE DE LA FAMILLE) FAAROH

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here