Les piques de Dicko à Haïdara

4

Ancien et président en exercice du Haut Conseil Islamique du Mali se marquent à la culotte depuis quelques temps et ne ratent plus l’occasion d’échanger des piques aux allures jusqu’ici de tapes amicales. Le dernier ping-pong en date a été déclenché par l’Imam Mahmoud Dicko, le 05 juin dernier, à la faveur du meeting géant de sa nouvelle coalition. Le célèbre parrain de la CMAS – non moins président d’honneur d’un HCIM, dans son intervention, n’a pas omis d’exprimer sa gratitude aux plus hautes autorités pour certaines largesses et générosités dont il a souvent bénéficié de leur part en tant que notoriété religieuse. Mais c’était visiblement moins l’expression d’une reconnaissance que la réplique à une sortie antérieure tout aussi persiflant de son successeur au HCIM. Cherif Ousmane Madani Haïdara, il s’agit de lui, affichait précédemment haut et fort sa fierté de se distinguer des autres leaders musulmans par une nette autonomie vis-à-vis des pouvoirs politiques, allusion faite manifestement à un possible asservissement de ses pairs par la dépendance matérielle. Aussi la réplique de Mahmoud Dicko n’a-t-elle moins sonné comme un cinglant démenti à la singularité dont se prévaut Haïdara, lequel a été contraint de nuancer en reconnaissant avoir lui aussi bénéficié de largesses mais sans les avoir réclamées. Vivement le prochain round ?

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. C’EST PAS ÉTONNANT QUE LES 2 DIRIGEANTS ISLAMISTES SE PIQUENT. DICKO ÉTAIT DANS LA DANSE DU POUVOIR LONGTEMPS. LE TOUR DE HAIDARA CHERIF DE SOUFFLER LE CHAUD ET LE FROID. TOUS CES 2 LUTTENT POUR LEURS INTÉRÊTS SORDIDES PROPRES À EUX. UN MOUSSA TRAORÉ (EX PRÉSIDENT ) QUI DONNE DES CONSEILS EN PRÔNANT LE DIALOGUE. SOYONS RATIONNELS ET OBJECTIFS AVEC NOUS MÊMES. COURANT 89 ET 91 LES CHERCHANTS DE LA DÉMOCRATIE ONT REMUÉ CIEL ET TERRE POUR OBTENIR CE MÊME DIALOGUE. MOUSSA, VOUS ÉTIEZ TRÈS DUR ET TRÈS AMER À ÉCOUTER VOS ADVERSAIRES POLITIQUES. NOUS NE SOMMES PAS DES IMBÉCILES. VRAIMENT. LE MALI VEUT UN CHANGEMENT RADICAL ET TOUT DE SUITE. ON NE VEUT PAS DE TROUBLES NI DE COUP D’ÉTAT DANS CE PAYS. VRAIMENT. LE MALI NE PEUT PLUS ATTENDRE LA FIN DU MANDAT I.B.K. ON VEUT QUE LE RÉGIME S’EN AILLE EN DOUCEUR DANS LA PACIFICATION. VRAIMENT. ET TOUT DE SUITE. VOILÀ JE SUIS POUR LA MULTIPLICATION DES MARCHES DE CONTESTATION À GRANDE ÉCHELLE POUR OBTENIR L’ADHÉSION EFFECTIVE DE L’ARMÉE ET DES AUTRES COUCHES SOCIO PROFESSIONNELLES. LE MALI A TROP DURÉ DANS CE CAFOUILLAGE. QU’ON SE DISE LA VÉRITÉ; JE N’AIME PAS QUE LES RELIGIONS (ISLAMISME ET CHRISTIANISME ) ET L’ARMÉE S’IMPLIQUENT FONCIÈREMENT DANS LA VIE POLITIQUE DU PAYS. VRAIMENT. UNE REMARQUE EST ENTRAIN DE S’IMPOSER: LA SITUATION EST ENTRAIN DE SE COLORER RELIGIEUSEMENT À PETIT FEU À NOTRE INSU. LES GRANDES TÊTES RELIGIEUSES À L’AFFICHE CONSTAMMENT. EN 91; TOUS LES MALIENS PENSAIENT QUE LE MALI ALLAIT AVOIR ZÉRO CHÔMEUR; ZÉRO CORRUPTION; ZÉRO AFFAIRISME; ZÉRO NÉPOTISME ET ZÉRO VOL INTELLIGENT. QU’EST CE QU’ON A VU DE 91 À NOS JOURS; L’ACCROISSEMENT DES FONCTIONNAIRES MULTIMILLIARDAIRES ET DE L’INTENSITÉ DES FLÉAUX AU MALI. VRAIMENT. C’EST ÉCŒURERANT LES PROBLÈMES DU MALI. DE 68 À NOS JOURS: ZÉRO. JE DIS BIEN ZÉRO. JE VOUS EN PRIE; ÉCOUTER UNE SÉANCE D’UN EXTRAIT DE PRÊCHE DU CÉLÈBRE MOHAMED MAHI OUATTARA. IL EST APOLITIQUE. IL NE S’EST DONNÉ POUR UNE INCLINAISON PARTISANE. VOILÀ CES GENRES D’ISLAM PRÊCHEUR QU’ON VEUT. IL DONNE TOUJOURS LES CONSEILS À PRENDRE POUR LA BONNE CONDUITE DU MALI. IL EST APOLITIQUE. DES GENS COMME MOUSSA TRAORÉ QUI DIT DE PRÔNER LE DIALOGUE; VENEZ ME SECOURIR J’AI DE LA MIGRAINE. VRAIMENT. DES IMMORAUX COMME ÇA. C’EST PAS POSSIBLE. EST-CE QUE LES MALIENS AIMENT LE MALI ? JE REVIENS TOUJOURS LÀ DESSUS : FAISONS TRÈS VITE UNE TRANSITION DANS CE PAYS, EN CHOISISSANT CERTAINS CADRES HONNÊTES ET INTÈGRES QUI ONT MONTRÉ LEUR PREUVE DANS LA GESTION DE CE PAYS. MA PROPOSITION: SOUMANA SACKO AVEC CUMUL DE FONCTIONS (PRÉSIDENT, PREMIER MINISTRE ET MINISTRE DES FINANCES ET DE L’ÉCONOMIE ); MALICK COULIBALY À LA JUSTICE; MAHAMADOU KASSOGUE DIRECTEUR PÔLE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER; CHEICK OUMAR CISSOKO LE CINÉASTE À LA CULTURE; MOUSSA SINKO COULIBALY COMME CHEF DES ARMÉES. LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE À UN CIVIL. POINT BARRE. CES GENS CITÉS PLUS HAUT VONT ÊTRE SOUMIS À UN TEST POUR PRENDRE LA DIRECTION DU PAYS POUR UNE TRANSITION DE 5 ANS. ON VERRA LE RÉSULTAT. FAISONS SORTIR LE MALI DANS CE CAFOUILLAGE. NOUS SOMMES TOUJOURS DANS LA CASE DE DÉPART. BOUGEONS UN PEU. VRAIMENT. LES RELIGIONS ET L’ARMÉE ASTRONOMIQUEMENT ÉLOIGNÉES DE LA VIE POLITIQUE DU PAYS. VRAIMENT. L’ARMÉE DANS LES CASERNES ET LES RELIGIEUX À L’ÉGLISE ET DANS LES MOSQUÉES. POINT BARRE. VRAIMENT. QUE DIEU SAUVE NOTRE MALI. AMINE AMINA YARABI. MERCI BEAUCOUP.

  2. Effectivement Moussa vaut mieux que tout ces ordures humaines . C’ est vrais qu’aucun régime n’est parfait , mais moussa a suit garder certaines valeurs qui devrait être entretenir par ces successeurs . Malheureusement ceux ci ne voyaient que leurs intérêt , a un moment de la vie il faut prendre des grandes décision pour sortir de l’ornière, et là je propose un toilettage ou réforme radicale au sein de nôtre administration et de tout les corps de ce pays pour avancer de façon convenable .

  3. Haïdara ne peut plus convaincre quelqu’un au Mali. C’est d’ailleurs pour cette raison que IBK a fait appel à l’ancien président Moussa Traoré comme médiateur.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here