Lors meeting du 10 février 2019 : Des participants ont dit…

0
Mohamoud Dicko, au meeting du HCI
Des centaines de milliers de personnes à l'appel de Mahmoud Dicko (photo archives)

Face à la flambée de la violence, notamment les assassinats à répétition, les musulmans du Mali ont tenu un grand meeting à l’aune d’un rassemblement politique, le dimanche 10 février 2019,  au stade du 26 mars. Cette rencontre a été l’occasion pour beaucoup de participants  de se débarrasser de leur migraine en s’exprimant sur la gestion actuelle du pays.

Sidiki Diakité:« quand tu tues, tu seras aussi tué »

« L’objectif de cette rencontre est de prier Dieu pour  son  pardon et permettre une sortie du pays dans les difficultés auxquelles les Maliens se trouvent aujourd’hui. Cette rencontre  n’est autre chose qu’une journée de prière et de demande de pardon à Dieu pour qu’il sauve le Mali et qu’il pardonne nos pêchés. Nous sommes réunis aujourd’hui pour l’ensemble du peuple pour parler dela sécuriténationale, de paixainsi que de tous les autres problèmes dans lesquels nous vivons.

Depuis longtemps, les leaders religieux sont dans ce combat contre l’insécurité grandissante dans le pays. C’est pourquoi ils ont même fait des tournées dans  certaines régions dupays. C’est l’assassinat de l’imam Yattabaré en plus d’autresévénements qui ont suscité la colère des musulmans pour ainsi demander l’application de la peine de mort.

Suite à l’assassinat de Yattabaré, les leaders toujours suivis et soutenus par tous les musulmans ont décidé de se tenir debout pour mettre fin aux tueries des gens. Une chose est sûre, la peine de mort n’est pas une justice  uniquement pour la religion musulmane, mais plutôt une justice équitable qui agit comme la loi de Talion «œil pour œil, dent pour dent ».Alors, quand tu tues, tu seras aussi tué.

Gaoussou Coulibaly : « Si la justice était appliquée   correctement, la situation n’allait jamais s’aggraver  de la sorte dans ce pays »

« Cette rencontre est beaucoup plus rassurante, elle est conduite jusqu’ici grâce à la conviction personnelle de l’ensemble des musulmans du pays. Le Mali ne peut devenir autre chose que la volonté du peuple. Le fait qu’un individu  tue inutilement son semblable  et qu’on l’emmène en prison pour être libéré deux ou trois mois plus tard et qu’il continue de circuler parmi les autres doitcesser. Dieu précise dans son coran que si un homme tue, qu’il soit aussi tué. Quand tu crèves les yeux dequelqu’un, tesyeux doivent aussi être crevés et quand tu coupes le pied de quelqu’un, ton pied sera aussi coupé. C’est ça qu’on a besoin aujourd’hui pour la paix dans ce pays. C’est à cause de la mort de notre Imam Yattabaré que nous nous sommes tenus debout contre ces crimes au Mali. On rappelle également que cette démonstration de force dédiée uniquement à la prière n’est que l’entame et une petite partie du combat engagé par les fidèles. Que nos dirigeants tiennent véritablementcompte de ce premier geste avant que le pire ne se produise. Qu’ils regardent, écoutent et appliquent la volonté du peuple.  La peine de mort est appliquée dans tous les grands états exemplaires du monde comme les États-Unis. Pourquoi, ils nous dictent d’arrêter cette pratique alors qu’ils continuent eux-mêmes à le faire ? Notre justice ne fait pas honnêtement son travail sinon on n’en serait pas là. Si la justice était appliquée   correctement, la situation n’allait jamais s’aggraver de la sorte dans ce pays . Donc on n’écoute personne encore ; que la loi de Dieu soit appliquée seulement »

Mohamed N’Diaye : « On fait confiance à notre imam Dicko et le chérif de Nioro »

« Ma présence au stade du 26 mars s’explique par deux choses à savoir : ma religion et ma patrie. Le premier objectif de ce rassemblement est la cause de notre religion et de nos valeurs sociétales. Les conditions actuelles du pays ne sont cachées à personne au Mali.

Pour que les difficultés auxquelles nous sommes quotidiennement confrontées, les fidèles sont ainsi venus nombreux au stade du 26 mars pour répondre à l’appel de leur imam Mahmoud Dicko et bénir pour tout le pays afin que la paix et la quiétude puissent être de retour dans le pays. Ce qui se passe actuellement comme crimes et autre faits attentatoires à la dignité humainedont nous assistons dans le quotidien sont vraiment récent dans nos différentes sociétés. Par la grâce de Dieu, quelle que soit notre branche d’appartenance religieuse, si nous acceptons de nous donner la main, je pense qu’on peut réussir à faire face aux défis auxquels le Mali se trouve bravéaujourd’hui. On fait confiance à notre imam Dicko et le chérif de Nioro. Donc c’est normal qu’on soit sorti nombreux pour répondre à leur appel »

Hamed Tidiane Fofana : « seuls les pêchés humains peuvent être à l’origine de  telles  crises  »

« Ce grand rassemblement me montre qu’à partir du moment où les musulmans acceptent de se réunir comme un seul homme, tel que recommandé par le coran et le prophète Mohamed, paix et salut sur lui et sa famille, nous pouvons surmonter toutes les difficultés du monde. À mon sens, la tenue de ce rassemblement musulman n’a qu’un seul but : se prosterner devant Dieu pour lui montrer que c’est nous qui avons commis l’erreur en faisant des pêchés, et de prier pour la paix, la sécurité et le bonheur du pays entier. Cela, pour qu’il nous pardonne et accepte nos prières de paix, de bonheur et de sortie du Mali dans cette situation catastrophique et insupportable. Car, selon le coran, seuls les pêchés humains peuvent être à l’origine d’une telle crise, puisque plus nous pêchons, plus Dieu se met en colère contre nous et nous fait subir ses différentes sanctions. Certes les musulmans bénissent pour cette patrie, mais il faut que les gouvernants aussi se ressaisissent en acceptant d’implorer la grâce de Dieu et en retournant vers le peuple. Car, le prophète Mohamed a l’habitude de conseiller les musulmans de s’orienter vers Dieu lorsqu’ils voient que ça ne va pas dans ce qu’ils font, au sein de leurfamille, dans la société ou dans le pays. C’est ce message prophétique que nous tentons de respecter en prenant le chemin du pardon de Dieu via cette prière. Ce pays est victime d’un complot méconnu de tous sauf les responsables et les complices de la situation actuelle. Pour sa sortie, il nous faut vraiment des bénédictions, car, tous les plans tracés par nos autorités ont malheureusement échoué.

Ibrahima Yattassaye, commerçant : « Au lieu de s’occuper du peuple, IBK ne fait que se promener entre les différents pays du monde »

« Je suis là aujourd’hui pour cet évènement culturel, religieux des dignes fils du  Mali. Je suis très content de ma présence ici et fier d’avoir répondu à l’appel du Haut Conseil Islamique à travers son Président Mahamoud Dicko et celui de Mohamed Ould Cheickna, le chérif de Nioro. Ce meeting m’a permis de connaitre davantage que le Mali est un pays musulman dont 98% sont aussi musulmans. Cela est aujourd’hui témoigné par la présence de cette foule inimaginable des fidèles maliens qui sont venus de partout à l’intérieur du Mali pour faire le plein du stade du 26 mars et pour témoigner leur estime envers les leaders et la religion.

Le constat que j’ai fait est l’absence du président IBK, lui qui a été élu par les musulmans. Est-ce qu’un tel évènement religieux doit se tenir à son absence ? Au lieu de s’occuper du peuple, IBK ne fait que se promener entre les différents pays du monde. Ce gouvernement n’est pas le gouvernement du peuple et qu’il sache qu’on ne bénit que pour le peuple et non pour ce régime et son gouvernement.

La position actuelle du pays n’est pas bonne. C’est lui IBK qui a demandé de l’aide aux musulmans pour son mandat en leur disant de lui dire la vérité quand ils le voient en erreur. Tel est l’une des raisons de notre présence ici aujourd’hui. Car, ce gouvernement est un faux gouvernement. À travers ce meeting, j’ai été convaincu que le Mali est un pays dont 98% sont musulmans vu la masse de fidèles venus.  Tant qu’on marche, on arrivera à destination, nous bénissons pour tout le Mali »

 

Rassemblés par Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here