M5 RFP : Entre trêve et aveu d’impopularité

2

Décidés à rectifier la trajectoire de la transition (qu’il taxe de tous les maux d’Israël) et à récupérer ce qui lui revient de droit, les acteurs du M5-RFP ont convié les médias à conférence de presse, vendredi dernier dans les locaux de l’ex compagnie «Bittar Trans». Il était surtout question de mobiliser les troupes autour de l’hostilité et du combat contre les autorités de Transition, mais les bourreaux du régime défunt ont excipé du Ramadan pour se résoudre à une trêve. C’est la teneur en tout cas d’une déclaration lue par Konimba Sidibé.

Si des leaders originaux comme Cheick Oumar Sissoko ou Clément Dembélé ont boudé l’événement, de nombreux autres acteurs en ont réaffirmé leur appartenance et leur engagement. On y dénombre, outre le président du comité stratégique, Dr Choguel Kokala Maiga, Me Mountaga Tall, l’Iman Oumar Diarra, Jamil Bittar, entre autres.

Et le communiqué de presse rendue public au nom du Comité Stratégique mentionne l’observance d’une trêve pour toute le mois de Ramadan. Ainsi, le M5-RFP, attendu sur la place mystique de l’indépendance depuis longtemps, a décidé de sursoir à la série de démonstrations annoncées. Certes compréhensible dans un pays musulman à 98%, la démarche des tombeurs d’IBK n’en est pas moins un aveu d’impuissance qui ne dit pas son nom. Et pour cause, depuis leur divorce avec les colonels du CNSP, qu’ils taxent d’avoir voler leur lutte, ses leaders, du moins la crème restante du mouvement, multiplient les points ou conférences de presse avec quasiment le même vocable : accusation des autorités de transition et remobilisation des troupes. Comme quoi cette trêve de Choguel et amis présente les traits d’un aveu d’incapacité à mobiliser et prouve à suffisance qu’il leur fait manifestement défaut une autorité morale de la dimension d’un certain Mohamoud Dicko, plus crédible auprès des masses que le leaders politiques. Vont-ils finalement donner raison l’ex porte-parole de ce dernier, Issa Kaou Djim, qui avait prédit la mort du M5 dès le lendemain du coup d’Etat. Quoiqu’à la solde des colonels putschistes, l’histoire est sur le point de lui donner raison tant elle évolue dans le sens des oiseaux de mauvais augure. En tout cas, plusieurs mois après, le Mouvement n’arrive toujours pas à mobiliser suffisamment pour affronter les colonels récupérateurs de la lutte anti-IBK.

En définitive, il y a lieu de s’interroger si la trêve annoncée arrivera un jour à terme alors qu’une indication n’a été faite quant aux activités mises en berne. A noter que sur la question nous avons tenté de joindre en vain le président du comité stratégique du M5-RFP.

 

Amidou Keita

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. LA REFONDATION NE POURRA JAMAIS SE FAIRE AVEC DES HOMMES COMME CHOGUEL DES MOUNTAGA TALL ET DIARRA CHOGUEL EST TOUT SIMPLEMENT UN OPPORTUNISTE LES MALIENS DOIVENT FAIRE ATTENTION A CHOGUEL LE VERSATILE ET L’INCOHERENT. IL A CERTES COMBATU IBK MAIS IL N’EST PAS MIEUX QUE SA VICTIME. TOUT EST FAUX DANS SA PERSONNALITÉ IL NE VIT QUE DE LA POLTIQUE POLITICIENNE TEL UN VÉRITABLE WANGRIN. IL PARLE POUR EXISTER SINON POLITIQUEMENT ET HUMAINEMENT CET HOMME NE VAUT RIEN. TOUT EST CALCUL OPPORTUNISTE CHEZ LUI (CHANTAGE MENSONGE ET MANIPULATION DES FAIBLES D’ESPRIT). C’EST DOMMAGE DE VOIR MOUNTAGA TALL UN HOMME DIGNE LE SUIVRE.

  2. Très Cher Chogel Kokalo MAIGA, il faut restructurer cette importante lutte et se débarrasser des pingouins de la trame des jeunes de l’ancien mouvement de juin 2020 qui se sont précipités pour occuper des postes au CNT actuel. Ces jeunes véreux doivent être focalisés et extirpés de la masse consciente de ce mouvement important pour le changement d’un Mali totalement malade et qui a besoin d’une grande thérapie pour être débout durablement. Ce qui reste certain, c’est votre route qui demeure et demeurera sans aucune équivoque la meilleure route pour nettoyer ce pays des fléaux qui le minent depuis l’indépendance jusqu’à ce jour, il s’agit entre autres, du mensonge, de la gabegie, du vol en bandes organisées, du népotisme, du favoritisme, de l’égo trop fort, de la jalousie, de la méchanceté, de la tricherie, du drible des uns envers les autres, l’inconscience des cadres envers la chose publique, etc…
    Nous sommes certains que la refondation et la réconciliation viendraient de votre lutte qui permettrait d’auditer, d’évaluer et de sanctionner sans aucune complaisance et extirper de la masse consciente les hommes et femmes véreux de ce pays et punir comme il faut les bourreaux en mettant les victimes dans leur droit.
    Nous sommes certains qu’Allah le tout puissant vous aidera dans cette tâche noble et exaltante qui sortira notre pays de ce bourbier.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here