Maïga Aïchata Koné, directrice d’Endeavour Mining : «J’ai eu mon premier boulot et mon ascension lors des JMP passées»

0
Maïga Aïchata Koné, directrice d’Endeavour Mining
Maïga Aïchata Koné, directrice d’Endeavour Mining

«Les journées minières et pétrolières organisées depuis 2006 sont une bonne chose. Personnellement, moi-même, j’ai trouvé mon premier boulot lors des journées minières et pétrolières de 2008. C’est mon mémoire de stage qui a été présenté lors de ces journées minières. J’ai fait mon stage avec le bureau de recherche géologique et minière de  France. Mes maîtres de stage étaient ici. Ils ont présenté mon projet sur la combinaison des données multithématiques pour la cartographie de la zone  de Koshanto Dalafi, à travers le logiciel de cartographie. Il s’agissait de combiner toutes les données radars géophysiques à reporter, géochimiques, géologiques, et les combiner avec un logiciel de cartographie pour pouvoir faire ressortir les formations géologiques. Quand le projet a été présenté dans la salle, c’était un nouveau produit à l’époque.

Mes maîtres de stage ont dit dans la salle que ça a été fait par une Malienne, Maïga Aïchata Koné, qui est actuellement ici présente et qui cherche du boulot. À l’époque, ça a été le boom pour moi. Beaucoup de sociétés ont cherché à me connaître et ont voulu travailler avec moi. Du coup, j’ai pu choisir Iamgold. J’ai eu un contrat d’expatrié pour aller travailler à Dakar, être GAS, géomantique au compte d’Iamgold à Dakar.  C’était une ouverture pour moi par rapport à tout ce qui est mine et autres. Actuellement, je me retrouve directrice de Endeavour Mining.

Mon premier boulot et mon ascension, je les ai eus lors des JMP passées. Donc, c’est une bonne chose. C’est un espace d’échanges. Je pense que c’est positif. Surtout que cette année, il est très important, pour nous, le fait que le Mali a traversé beaucoup de crises ces derniers temps. C’est important pour nous de donner un nouveau départ au domaine minier.

Particulièrement Endeavour Mining, nous avons inauguré notre 2ème mine au Mali, la mine de Kofi, le 24 avril 2015. On a deux mines en production au Mali : Tabakoto et Kofi. Le plus gros investissement d’Endeavour Mining se trouve au Mali. Nous sommes un producteur d’or en pleine croissance en Afrique de l’Ouest. On contribue beaucoup à tout ce qui est développement communautaire ; on aide les populations en construisant des écoles, des ponts, et autres.»

Diango COULIBALY

 

PARTAGER