Mali-Droits des Enfants : De nombreux efforts consentis par le gouvernement en faveur de la protection des droits des enfants

0

Le ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, Mme Wadidié Founé Coulibaly, a présidé le samedi 20 novembre au Palais de la Culture, à la célébration de la Journée Internationale des Droits des Enfants.  Occasion pour elle de rappeler les efforts consentis par le gouvernement malien en faveur de la protection des droits des enfants.

-maliweb.net- Le Mali à l’instar des autres pays du monde a célébré le 32ème anniversaire de l’adoption, par l’Assemblée Générale des Nations Unies, de la Convention relative aux Droits de l’Enfant (CDE). C’est une occasion pour l’Etat malien et à ses partenaires d’intensifier la communication sur la promotion et la protection des droits de chaque enfant, mais aussi d’examiner les défis en vue d’y apporter des réponses adaptées.

Selon la représentante de l’UNICEF Mme Sylvie Fouet, le Mali a été co-président du sommet mondial des enfants mais aussi parmi les premiers à ratifier cette convention et à mettre en place des programmes et des politiques pour sa mise en œuvre. « Des programmes de survie, d’éducation et de protection de l’enfant ont permis l’amélioration des principaux indicateurs », a-t-elle rappelé.

Mme Sylvie Fouet a souligné que les efforts consentis par le gouvernement avec l’appui de l’UNICEF et de ses partenaires témoignent de la volonté du Mali à susciter des changements positifs et pérennes dans la situation des femmes et des enfants en ligne avec les Objectifs de Développement Durable et de la Convention relative aux Droits de l’Enfant.

144 enfants dont 3 filles sortis des griffes des groupes armés

Le thème de la présente édition est « Un système de protection renforcé pour une protection des droits adaptée à chaque enfant ». Le choix de ce thème traduit la volonté politique des autorités du Mali, en collaboration avec les partenaires, de créer les conditions de réalisation effective des droits de chaque enfant, a rappelé le ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, Mme Wadidié Founé Coulibaly.

Malgré la persistance de nombreux défis, la cheffe du département de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille a indiqué que des avancées majeures ont été enregistrées. Au nombre desquelles, elle a cité la prise en charge de 2898 enfants vulnérables dont 1290 filles, la prise en charge de 1220 enfants à mobilité réduite dont 676 filles et l’adoption de 247 enfants. A ceux-ci s’ajoutent la sortie des griffes des groupes armés de 144 enfants dont 3 filles et les taux bruts de scolarisation sont de 75% pour les filles au fondamental 1 en 2019-2020.

Ces chiffres, qui ne concernent que la seule année 2020, illustrent les efforts consentis par le gouvernement malien mais qui n’occultent pas les défis. Ceux-ci se résument à la fermeture de 1684 écoles affectant 505 200 enfants. A cela s’ajoutent 192 940 enfants en situation de déplacement forcé et 1 274 966 enfants qui ont besoin de protection.

Selon la ministre Coulibaly, le contexte actuel a contribué à exacerber la vulnérabilité des enfants et a affecté du coup la disponibilité, la fourniture et la qualité des services de prévention et de réponses adaptés aux besoins des enfants en matière de santé, d’éducation, d’enregistrement à la naissance, d’alimentation… Elle a malgré tout assuré que son département poursuivra les actions de renforcement de la participation des enfants et du système de protection des droits de tous les enfants et garantira à chaque enfant une jouissance pleine et entière de ses droits.

Il faut rappeler que la ministre Coulibaly a aussi visité les stands exposés au palais de la Culture. Des séances d’exhibition ont mis fin à la cérémonie.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here