Mali : Faux, l’Ambassade de France n’a pas refusé d’octroyer de visa à aucun membre de la délégation du Premier ministre

3

L’information selon laquelle l’Ambassade a refusé d’octroyer des visas Schengen à une partie de la délégation du Premier ministre devant partir en Suisse n’est pas exacte. C’est ce qu’indique l’Ambassade de France au Mali. Le service de communication de la Primature dit ne pas être au courant d’une quelconque demande de visa.

La nouvelle fait le buzz sur les réseaux sociaux Mali en ce début d’après-midi du jeudi 07 octobre. Une partie des membres de la délégation du Premier-ministre, Dr Choguel Kokala Maïga, n’a pas pu se rendre à Genève où se déroule la journée internationale du coton. La faute à l’Ambassade de France qui aurait refusé de leur octroyer des visas Schengen.

Après vérification, il s’est avéré que cette information est fausse. Contacté par Maliweb.net, le service de la communication de la Primature dit ne pas être au courant d’une quelconque demande de visa à l’Ambassade de France. « Le Premier ministre va en Suisse en non en France », a dit Manga Dembélé, Chef de service de Communication de la Primature, tout en soulignant que c’est le Protocole qui fait la demande de visas. Le chef du Protocole de la Primature est avec le Premier ministre en Suisse, a-t-il déclaré.

De son côté, l’Ambassade de France au Mali dément l’information en apportant toutefois des précisions. Sollicité par Maliweb.net, le service de Presse de l’Ambassade indique qu’un de visa a bien été sollicitéepar un seul membre de la délégation. Son dossier n’a pas été reçu pour la simple raison que la France n’a plus compétence depuis le début de la crise sanitaire pour donner au Mali des visas pour la confédération suisse. « Il est à noter que plusieurs membres de la délégation, dont le Premier ministre lui-même, bénéficient de visas Schengen délivrés récemment par l’ambassade de France au Mali dans le cadre de précédents déplacements en France », précise le service de presse de l’Ambassade de France.

Cette information intervient dans un contexte de crise entre Bamako et Paris, depuis que le Premier ministre, Dr Choguel K Maïga, a accusé à la Tribune des Nations Unies la France d’avoir abandonné le Mali en plein vol. La veille déjà, la présence de 05 véhicules de l’EUTM (la mission de l’Union Européenne au Mali) aux abords du camp militaire de Kati a enflammé la toile. Dans les commentaires, on accusait la France de vouloir s’attaquer au ministre de la Défense.

Ce qui s’est par la suite avéré faux. Selon nos informations, les véhicules stationnés appartenaient au contingent espagnol de l’EUTM. Ils ont été contraints de s’arrêter à la suite d’une panne d’un des véhicules.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Le Premier ministre va en Suisse en non en France

    L’inculture est la première maladie au Mali, en effet ils sont énormément nombreux à ne rien savoir en politique internationale. Ne sachant pas que la Suisse ne fait pas partie de l’UE.

    Il est à noter que plusieurs membres de la délégation, dont le Premier ministre lui-même, bénéficient de visas Schengen délivrés récemment par l’ambassade de France au Mali dans le cadre de précédents déplacements en France

    Hum…, ah bon hein ! Il va souvent en France alors, lui… Ça tape donc sur la France au vitriol, mais ça va faire du shopping en France incognito. Poutine a raison, l’Afrique n’est qu’un cimetière pour les Africains…

    Pensées rebelles.

  2. PERSONNE NE VEUT VOIR CES POLITICIENS DEMAGOGUES A’ BAMAKO! LE MOINS ILS SONT A’ BAMAKO LE MIEUX CA VAUT! OUBE’ KATA KABO ANDALA!!!!

  3. En 1998, j’écrivais ceci : “Si nous, civilisation dite orale, nous passons à celle de l’image ajoutée à la parole sans avoir domestiqué l’écrit, on est mal barré.” Les réseaux sociaux permettent toutes les manipulations d’un peuple auquel on n’a pas appris à réfléchir. Je parle de nous d’aujourd’hui, avec “nos yeux et nos oreilles pleines” pendant que nos têtes sont désespérément vides. Je parle donc de nous, pas d nos anciens.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here