Mali : le M5-RFP « condamne vigoureusement » les pratiques autocratiques du pouvoir par un groupe de colonels

1

Les leaders du Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) ont tenu, ce mardi 22 décembre 2020, une conférence de presse sur l’évolution de la transition et la situation sociopolitique nationale depuis le début de la transition. Le grand absent de la rencontre était l’Imam Oumarou Diarra, pour « raison de décès » dans son voisinage.

-maliweb.net- Initialement prévue au Mémorial Modibo Keita, la conférence de presse du M5-RFP a été tenue à la Gare de Jeamille BITTAR, à Sogoniko. Le divorce est désormais consommé entre les membres du mouvement et les autorités de la transition. Et les conférenciers n’ont pas lésiné sur les mots pour dénoncer la mainmise des « colonels » de Kati sur le pouvoir central. Le ton de la conférence a été donné par le porte-parole, Choguel Kokalla Maïga.

« Une oligarchie militaire a pris le pouvoir au Mali », s’est indigné Choguel Kokalla Maïga. Il avait été dit, rappelle-t-il, que les militaires ont parachevé la lutte du M5 – RFP. « La réalité, nous sommes aujourd’hui dans un régime militaire déguisé. Une oligarchie militaire qui a décidé de concentrer entre ses mains la totalité et la réalité du pouvoir politique », a dénoncé le porte-parole. Aux dires de Choguel Kokalla Maïga, les forces vives, les syndicats et les partis politiques ont tous été mis à l’écart du pouvoir.

De l’espoir au désespoir…

Selon Choguel Kokalla, il n’y a plus de doute, l’espoir suscité par la prise du pouvoir par les militaires s’est transformé en désespoir. L’insécurité et le déficit de légitimité ont fini par mettre à dos tout le peuple à l’exception de quelques activistes. La déclaration liminaire lue par Ibrahim Ikassa Maïga ne sera pas plus clémente avec la junte au pouvoir. Le M5-RFP « se démarque et condamne vigoureusement les pratiques autocratiques du pouvoir de Transition, en particulier de l’aile militaire constituée par un groupe de colonels dont les agissements sont confortés par les récentes déclarations et prises de position du Chef de l’Etat, le Colonel à la retraite Bah N’Daw », a assuré Ibrahim Ikassa Maïga.

Face au débordement des autorités de la transition, le M5 – RFP a donné sa « Vision d’une Transition de rupture et de Refondation ». Les axes prioritaires de cette vision sont : la gestion judiciaire des tueries et exactions contre les victimes de la crise, par l’ouverture immédiate d’enquêtes; la stabilisation sécuritaire du Mali et le retour des réfugiés et des déplacés internes; la relecture de l’Accord pour la paix et de réconciliation issu du processus d’Alger ; la mise en œuvre urgente des audits de l’Etat, notamment l’audit financier et économique, l’audit des cadastres miniers et domaniaux, l’audit du système judiciaire, du système de défense et de sécurité, et du système éducatif.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Des voyous en tenue de colonel.. Cette junte et son papi de president font honte au peuple malien.
    Ce peuple malien va trouver les moyens de les réduire en bouillie.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here