Mali: vague de condamnations après des attaques meurtrières contre les FAMa

11

– Sept terroristes ont été neutralisés, un soldat tué, tandis que six personnes, dont cinq militaire et un civil, ont été blessées dans une attaque à la voiture piégée à proximité de Bamako

La Minusma, les États-Unis, l’Association Gao Lama Borey International, le parti Yelema « Le changement », le Rassemblement pour le Mali (RPM) ainsi que le Mouvement « Maliens Tout Court », ont condamné vendredi, les séries d’attaques complexes et simultanées contre les emprises des Forces de défense et de sécurité du Mali.

Ils ont indiqué dans des communiqués distincts, qu’ils avaient appris avec une profonde tristesse la barbarie inhumaine qui a visé sans distinction, les 21 et 22 juillet 2022 plusieurs emprises des Forces armées maliennes (FAMa) à Douentza, Koro, Thy (Sévaré), Bapho, Ségou, Kolokani et Kati.

« Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Mali et Chef de la Minusma (Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali), condamne vigoureusement les attaques terroristes ayant visé les Forces armées maliennes (FAMa) les 21 et 22 juillet 2022, dans les régions du Centre et de Koulikoro, au cours desquelles plusieurs soldats maliens ont été tués et d’autres blessés », a déclaré El-Ghassim Wane dans un communiqué.

De son côté, l’ambassade américaine à Bamako a indiqué que « Les États-Unis condamnent dans les termes les plus forts les multiples attaques armées contre les Forces armées maliennes (FAMa) au cours des deux derniers jours. Le 22 juillet, les FAMa ont repoussé une attaque contre une installation militaire à Kati, juste à l’extérieur de Bamako. Le 21 juillet, des attaques terroristes coordonnées ont eu lieu ou ont été tentées contre des cibles à Douentza, Koro, Thy, Bapho, Segou et Kolokani ».

Et la représentation diplomatique américaine d’ajouter : « Des organisations extrémistes violentes continuent de cibler les FAMa afin de déstabiliser davantage l’Etat malien ».

En outre, les États-Unis dénoncent « de telles actions et continuent à travailler avec nos partenaires maliens de toutes les manières possibles pour restaurer la paix et la stabilité pour le peuple malien ».

Pour sa part, l’Association Gao Lama Borey International a qualifié ces attaques de « barbarie inhumaine » et exhorté les autorités maliennes à renforcer les dispositifs sécuritaires face à la résurgence des attaques ciblées et complexes visant les positions stratégiques des Forces de défense et de sécurité du Mali.

L’Etat-major général des armées maliennes a annoncé que « Ce vendredi matin aux environs de 05h00, la Katibat Macina a tenté des actions kamikazes avec deux véhicules piégés bourrés d’explosifs contre une installation de la Direction du matériel, des hydrocarbures et des transports des Armées (DMHTA) à Kati ».

Le dernier bilan communiqué vendredi après-midi par la Direction de l’information et des relations publiques des Armées (Dirpa) du Mali, à la suite de l’attaque à la voiture piégée, fait état de 7 terroristes neutralisés, un soldat tué, tandis que six personnes, dont cinq militaire et un civil, ont été blessées.

Les Forces armées maliennes ont annoncé, jeudi, dans un communiqué, avoir neutralisé trois « terroristes », alors que trois militaires ont péri et dix-huit autres blessés dans des attaques complexes et simultanées dans les localités de Douentza, Koro, Thy (Sévaré), Bapho, Ségou et Kolokani.

Depuis 2012, le Mali est confronté à une crise sécuritaire alimentée de revendications séparatistes et d’attaques terroristes, notamment dans le nord et le centre du pays.

SOURCE: https://www.aa.com.tr/fr

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Le SLOGAN principal de L´islam est religion de paix et de tolerence.
    Si vous voyez que ce n´est pas le cas,pourquoi la majorite des maliens se disent toujours musulmans?
    Je pense qu´Il est temps pour les maliens noirs de repenser le sens d´une religion.

  2. De paysans pauvres dogons sont tuer au centre sans que cela suscite de l’emoi au sein de ces vigiles en treillis. Meme le vaurien zero de assimi a eu l’audace de se rendre a nioro avec des sac de nourriture pendant que le pays est en deuil.
    Mais quand ce vaurien zero est attaquer par les mujaheedins de kouff a kati, des fils de puta tels que l’esclave guiranke viennent ici pleurnicher.
    La majorite silencieuse malienne attend que ces vauriens vigiles soient degager du pouvoir.
    Je lance ici a la france/cedeao/onu/ua/malick diaw de liberer le peuple malien en degageant ce vaurien de assimi et de choguel du pouvoir.

      • Toi fils de puta djandjou-djantra et enfant d’esclave guiranke’, les bellas esclave du zero choguel ont mougou ta puta de mere.
        Ne t’en fait les mujaheedins vont te liberer de ton esclavage.

  3. Diawara, tu sais tres bien qui est ali? Il n’est pas le fils de son père, c’est un ennemi de l’Afrique et du Mali, notre ennemi commun, un enfant maudit mal élevé et mal éduque, il est aussi fils de chien et mangeur de viande porc comme Amadou Kouffa Diallo, tous des drogues au pavot Afghan entoures de drogues qu’ils appellent mujaheddins!.

    • @king : oui ce ‘ali’ doit avoir une vie très triste pour trouver du bonheur dans le malheur des autres. J’espère quand même qu’un jour il trouvera du bonheur dans autre chose.

    • Fils de puta djantra-djandjou et enfant de caste guiranke que les bellas ont mougou ta mere djandjou.
      C’est seulement une question de temps, les zeros assimi et choguel vont payer chers les crimes qu’ils ont commis: les pauvres paysans dogons et les pauvres peuls qu’ils ont fait tuer au centre.
      Prochainement amdou kouffa diallo doit cibler seulement les zeros assimi et le bella choguel, et epargner le pauvre peuple.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here