Mme Fifi Tounkara : Une bénévole au service des couches vulnérables

0

Opératrice économique de son état, Mme Fifi Tounkara est fortement engagée dans les œuvres humanitaires, afin de porter assistance aux couches vulnérables. Une bénévole au service des causes nobles.

Son nom rime désormais avec bonté et humanisme dans le monde de la philanthropie au Mali. Fifi Tounkara, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est la maman de tous les enfants, notamment ceux en situation précaire.  Impossible de prononcer le nom de cette femme au cœur d’or devant les enfants démunis sans qu’ils ne jubilent et ne lui fassent des éloges en égrenant tous ses bienfaits. Cette réputation est due tout simplement à ses multitudes œuvres de charité, connues ou méconnues, au plus grand bonheur des couches les plus vulnérables.

De la nourriture aux vêtements, en passant par les fournitures scolaires, la construction des mosquées, la distribution de Coran, le don de corbillard, la construction d’adductions d’eau, etc., Mme Fifi Tounkara contribue quotidiennement à améliorer les conditions de vies des enfants démunis et des orphelins. Selon Aboubacar Traoré, président du Club de ses  amis, « Fifi Tounkara est la maman de tous les orphelins. Elle est une bonne mère qui aime les enfants ».

L’ancienne hôtesse de l’air devenue opératrice économique, considère les actes de bonté comme un simple devoir de secours. « Dans la vie, quand on a la possibilité d’aider son prochain, il faut juste le faire, car Dieu n’a pas mis tout le monde au même niveau. Voilà pourquoi, avec le peu de moyen qu’Il m’a donné, je viens en aide aux enfants démunis, qui sont aussi mes enfants. Et je fais cela avec beaucoup d’humilité », aime-t-elle régulièrement répéter à ses interlocuteurs.

Pour son engagement et surtout son attachement à la religion musulmane, elle a reçu un diplôme de reconnaissance du Haut Conseil islamique du Mali pour service rendu à l’islam et celui de la Ligue des imams du Mali (Limama). Par ailleurs, de nombreuses radios confessionnelles lui ont aussi manifesté toutes leurs reconnaissances. Avant de quitter la tête du Haut Conseil islamique du Mali, l’Imam Mahmoud Dicko avait décerné, au cours d’une cérémonie, un diplôme de reconnaissance à Fifi Tounkara. « C’est un diplôme de reconnaissance pour service rendu à l’islam », avait justifié le dignitaire religieux.  A l’en croire, Fifi Tounkara est une dame qui a « une générosité débordante ». « J’ai été témoin oculaire de ce qui a été fait à l’endroit de plusieurs mosquées et radios confessionnelles », avait alors ajouté l’Imam Mahmoud Dicko.

Des actions pour apaiser la souffrance de la population

Le jeudi 25 février 2021, elle a été distinguée par la Fédération américaine des clubs, centres et associations UNESCO, à travers International Human Solidarity AWARD. Selon le président de cette fédération, non moins directeur exécutif du Centre pour la Paix UNESCO basé aux USA, Guy Djoken, les œuvres humanitaires de Mme Fifi Tounkara ont beaucoup pesé lors de sa sélection pour cette distinction. « Aux Etats-Unis, chaque année, nous reconnaissons des personnalités qui, à travers le monde, ont contribué à l’amélioration de la vie des démunis. Donc quand nous avons lancé l’appel à candidatures, les intéressés ont soumis leurs dossiers parmi lesquels il y avait celui de Fifi. Et quand nous avons regardé son dossier, j’ai vraiment aimé ses œuvres humanitaires, ses contributions pour aider les enfants en les inscrivant à l’école. Vous savez, l’année 2020 a été très difficile pour les artistes et donc elle les a beaucoup soutenus », a-t-il justifié. Le 04 avril dernier, au cours de la célébration du 08 mars, Journée internationale de la Femme, elle a reçu des mains du président de la Fédération américaine des clubs et associations de l’UNESCO, Guy Djoken, un macaron octroyé par le président américain Joe Biden et une attestation de Sénat américain, pour toutes ses actions de bienfaisance.

« Il était de mon devoir, en tant que ministre du Développement social, à l’occasion des festivités de 08 mars, de venir témoigner et saluer toutes ces actions que Fifi Tounkara mène pour apaiser la souffrance de la population, dans le cadre de la solidarité envers les démunis… A travers les activités qu’elle mène, Fifi apporte une pierre à ce que le gouvernement est en train de construire. Nous sommes conscients de ce qu’elle fait. Nous l’accompagnons et nous exhortons d’autres personnes de bonne volonté à venir accompagner le gouvernement. Ce pays nous appartient à nous tous, et il est demandé à tous les Maliens de faire comme Fifi pour aider le gouvernement dans sa tâche », a souligné Dr Fanta Siby, alors ministre de la Santé et du Développement social, le 04 avril 2021 au Palais de la Culture.  Pour la diva Oumou Sangaré, Fifi Tounkara est une véritable femme battante qui fait la fierté de toutes les Maliennes.

Désignée la femme la plus philanthropique du Mali en 2020, elle figurait, la même année, parmi les cinquante jeunes les plus influents du Mali (catégories Les femmes leaders) sélectionnés par le Magazine Kewale People. Elle promet de ne pas s’arrêter et prie pour que le Tout-Miséricordieux l’aide et lui donne la force de continuer ce combat si noble, mais hélas ! Si difficile.

Bintou Diarra

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here