Mme Konate Djita Cissé, présidente du groupe « ensemble pour une transition réussie » : « Les femmes doivent réduire leurs activités dispendieuses en guise de soutien à la transition »

0

La présidente du groupe « Ensemble pour une transition réussie », Mme Konaté Djita Cissé, appelle les femmes à s’unir pour assister les autorités de la transition à faire face aux sanctions infligées par la Cédéao. Pour se faire, elle estime qu’en ce moment les femmes doivent diminuer les activités démesurées et inabordables.

 

Mme Konaté Djita Cissé affirme que ces colonels sont là uniquement pour servir le Mali. Pour preuve dit-elle, depuis leur arrivée, on a enregistré moins de braquages dans les rues, plusieurs voleurs sont aux arrêts, des résultats positifs sont visibles sur le terrain contre les terroristes.  « Beaucoup de choses ont changé depuis leur arrivée et nous devons les soutenir dans ce sens », ajoute-t-elle. La présidente Cissé s’est également réjouie que toutes les réalisations des autorités de la transition ont été faites avec nos fonds propres.

Par ailleurs, elle déplore que ces chefs d’État de la Cédéao, au lieu de nous accompagner à capitaliser les acquis fragiles pour lutter contre le terrorisme dont notre pays est confronté depuis une décennie, ont préféré nous infliger des sanctions. Selon elle, en agissant ainsi, les dirigeants de la Cédéao croient pouvoir inciter les populations à se révolter contre les autorités de la transition, oubliant que la majorité de cette population partage massivement les orientations et les idéaux qui ont été à la base des mouvements populaires qui ont fait partir l’ancien régime.

La Présidente Cissé lance un appel pressant à tous les Maliens de l’intérieur et de la diaspora à se mettre debout comme un seul homme pour soutenir cette transition dans le but de prendre notre propre destin en main et de choisir nous même avec qui nous voulons tisser des relations de partenariat. Elle appelle toutes les femmes à participer à la grande mobilisation qui se tiendra aujourd’hui vendredi, pour montrer au monde entier que nous sommes derrière notre transition.

Ibrahima Ndiaye

 

 

 

DIRÉ

Une marche de l’UNTM contre les sanctions ce vendredi

Ce vendredi 14 janvier 2022, la population du cercle de Diré va battre le pavé contre les sanctions de la Cédéao. Le pilotage de cette marche pacifique est assuré par la section locale de l’Union nationale des Travailleurs de Diré.

Les habitants de la localité de Diré tout comme d’autres localités sont frustrés face aux sanctions adaptées contre le Mali. Les travailleurs de toutes les couches socioprofessionnelles, la population civile sont attendus sur la place publique, le terrain de sable pour dire non à la cédéao et la communauté internationale.

Selon Sidy Touré, secrétaire général de l’Union locale des travailleurs de Diré, tout le monde est appelé sans exclusion. “Par ma voix, l’UNTM exhorte toutes et tous à répondre massivement présent à cette marche pacifique. Elle compte sur une sortie respectueuse, dévouée et sereine, car c’est une cause juste. Que ce soit un travail bien fait dans la discipline et le respect des heures de travail “, affirme-t-il.

Hamadoun Touré

(Depuis Diré

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here