Mme Nafissa Chouaïdou Traoré, présidente de l’Association Humanitaire United for Mali : «L’Objectif 2030 est d’éliminer le Sida du Mali »

1

Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, l’Association humanitaire « United for Mali (Anw bèe be Mali fè)», a organisé, le samedi 18 décembre 2021, au Mémorial Modibo Keïta de Bamako, une journée de sensibilisation des jeunes sur le VIH/SIDA qui avait pour thème central : « Objectif 2030 : le SIDA pourra-t-il être éliminé du Mali ?». Cette journée a été marquée, entre autres, par un panel, un concours de Slam sur la question du Sida, des stands animés par des professionnels de la santé, des espaces de dépistages du VIH-Sida et de la Covid-19. Dans une interview accordée à la presse, la présidente de l’Association humanitaire « United for Mali (Anw bèe be Mali fè)», Mme Nafissa Chouaïdou Traoré, a fait savoir que  l’objectif 2030 est d’éliminer le Sida du Mali.

Outre la présidente de l’Association humanitaire « United for Mali (Anw bèe be Mali fè)», Mme Nafissa Chouaïdou Traoré, plusieurs autres personnalités ont pris part à cette journée dont Dr. Bakary Konaté de la Cellule Sectorielle de lutte contre le Sida au Ministère de la Santé, le représentant  du Haut Conseil National de lutte contre le Sida, Ousmane Traoré, la présidente du Conseil d’Administration du Réseau Malien des Personnes vivant avec le VIH/Sida, Mme Haïdara Fatoumata Diarra, le Directeur Pays de Solthis, Dr. Odé Kanku du modérateur des débats, Mohamed Attaher Halidou, journaliste à Joliba TV. La présidente de l’Association Humanitaire United for Mali, Mme Nafissa Chouaïdou Traoré, a rappelé que leur organisation existe depuis le 22 mai 2020. Elle a souligné que cette journée s’inscrit dans le cadre du mois de la lutte contre le Sida. Mme Nafissa Chouaïdou Traoré a noté qu’United for Mali a trois domaines d’intervention, à savoir : l’action sociale, l’urgence et le secourisme et l’action internationale décentralisée. Selon elle, le but de cette journée de sensibilisation est d’amener un public qui n’a pas forcement une grande connaissance sur la cause qui est débattue, de l’informer, de la sensibiliser pour qu’elle reparte avec un bagage intellectuel sur ce qui se passe. «Dans ce contexte de crise de pandémie mondiale de la Covid-19, il  était important que les jeunes maliens des écoles publiques soient sensibilisés. Il était important de rappeler à ces jeunes que chaque minute au Mali, il y a des personnes, malheureusement, qui meurent du SIDA, d’autres sont infectées. Il est important de préciser qu’il y a des moyens de se prémunir et de protéger les autres pour qu’ensemble, on puisse arriver à l’Objectif 2030 qui est d’éliminer le Sida du Mali », a conclu la présidente de l’Association Humanitaire United for Mali, Mme Nafissa Chouaïdou Traoré.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Peut-être que l’ONUSIDA nous aidera pour l’atteinte de cet objectif, nous ne croyons pas si ces associations atteindrons cet objectif à l’horizon 2030 pendant qu’elles ne font que détourner les ressources dédiées à ces programmes d’éradication de ce fléau depuis plus de trois décennies, ressources données par l’ONUSIDA et les partenaire bilatéraux avec la complicité des grands commis de l’état malien. Et ces grand bandits de l’état malien sont couverts par nos juges et avocats en déclarant le non-lieu, comment avec de tel comportement ce pays éradiquera ce fléau du SIDA? Impossible certainement. Nous regardons ce associations et structures nationales avec beaucoup de stupéfaction., pourtant le SIDA avance avec fracas sans aucune considération de nos autorités de santé. Nous sommes dans quel pays? On dirait que tout de monde veut cacher le soleil avec ses mains, à quand le réveil des autorités maliennes?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here