OCS: Une importante quantité de drogue saisie

0

Le tout nouveau directeur de l’Office central de lutte contre les stupéfiants (OCS), le colonel, Fousseyni Keita a réussi son baptême de feu. Il était face à la presse le dimanche passé dans les locaux de sa structure pour donner d’amples informations sur cette importante opération de saisie de drogue réussie par ses éléments.

C’est une double saisie de drogue réussie par les éléments du nouveau patron de l’Office central de lutte contre les stupéfiants Colonel Fousseyni Keita.

En ce qui concerne le premier trafiquant de drogue, il s’agit d’un passager de double nationalité (malienne et guinéenne), âgé d’une  quarantaine d’années qui étaient en route pour la France selon les indices données par les éléments par le directeur de l’OCS. Selon le colonel Keita, l’homme a caché la poudre de cocaïne d’un poids total de 33,92 kg avec emballage pour une valeur marchande de plus d’un milliard de FCFA.

Interpellé et auditionné par les agents OCS de l’aéroport international Modibo Keita de Sénou, l’homme  a rejeté ce qu’on lui reproche. Il soutient que ses deux colis dans les valises doivent être remis à un autre passager qu’il ne connait pas. Ces propos n’ont pas convaincu les éléments du colonel qui ont, par expérience, toujours continué à auditionner l’homme. « Cette opération réussie est la plus importante jamais réalisée par notre cellule basée à l’aéroport », a déclaré, le colonel Fousseni Keita, directeur de l’OCS.

Cette opération réussie est une occasion de plus pour inviter la population à collaborer beaucoup avec les forces de l’ordre, afin démanteler les trafiquants de drogue.

Les éléments de l’OCS ne se sont limités à l’aéroport. Ils ont aussi réussie une opération  à Yirimadio portant sur 400 kg de cannabis estimés à plus de 60 millions de FCFA. Cette moisson est l’œuvre des éléments de l’OCS en patrouille nocturne. Le soupçon des éléments de l’OCS a été éveillé par le chargement d’un véhicule suspect dont la fouille a  permis de découvrir les sachets de cannabis.

“Dans les deux affaires, la première comme la deuxième, tous les présumés  suspects ont été mis à la disposition du procureur du Pôle judiciaire spécialisé pour le trafic international de drogues” a martelé le directeur de l’Office central de lutte contre les stupéfiants.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here