Œuvre utile de Diawara Nabou Diawara de l’Association des Femmes des Camps : 80 000 000 FCFA pour les veuves des militaires tombés sur le champ d’honneur!

0

Dans le but de soutenir les familles des militaires et paramilitaires tombés sur le champ de la défense de la patrie, la   première dame Keïta  Aminata Maïga, sur l’initiative de Diawara Nabou Diawara marraine et de l’Association des Femmes des Camps, a procédé le jeudi 18 avril à la remise officielle d’un chèque géant de  Quatre-vingt millions de francs CFA à l’association des Femmes des Camps et aux veuves des militaires et paramilitaires tombés sur le champ de l’honneur. C’était dans la cour du Génie Militaire.

En plus  de la Première dame, la cérémonie a enregistré la présence du ministre sortant de la Jeunesse de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, Amadou Koïta,  de  la hiérarchie militaire et paramilitaire et d’une foule nombreuse de femmes et enfants des camps.

Dans sa prise de parole, la présidente de l’Association des Femmes de Camps, Mme Natounmé   Fatoumata Doumbia notera que depuis janvier 2012, notre pays fait face à une crise multiforme qui a fait de nombreuses victimes civiles et militaires.

Selon elle, cette donation est une initiative de la marraine, Diawara Nabou Diawara  et de ses sœurs présidentes de l’Association des Femmes des Camps qui ont organisé une soirée de  dîner gala le 30 avril 2018,  en vue de collecter des fonds au profit des épouses et veuves des militaires et paramilitaires  pour mener des activités génératrices de  revenus dans le cadre de leur autonomisation. « Cette belle initiative a permis la collecte de quatre-vingt millions de francs CFA » a-t-elle précisé.

Expliquera la présidente de l’Association des Femmes des Camps, ce fonds mis à la disposition des femmes  et veuves de militaires et paramilitaires servira à la construction d’un centre multifonctionnel et au financement des activités génératrices de revenus.

Elle a pris l’engagement au nom des récipiendaires et,  devant les donateurs que ce fonds sera utilisé à bon escient. Mme Natounmé s’est dite convaincue que les nouvelles activités génératrices de revenus permettront à ces dames de soutenir leurs familles  et d’être financièrement autonomes et épanouies. « Vous êtes des femmes battantes, et j’ai foi en votre potentiel et en vos capacités » a-t-elle conclu.

Quant à la Directrice du Service  Social des Armées, la Colonel Samaké Mariétou Dembélé, elle n’a pas caché sa joie et celle  de son service  au regard de cette remise de chèque aux femmes et veuves des militaires et paramilitaires tombés sur le champ de l’honneur. Elle a interpellé les récipiendaires que ce fonds est pour les aider à faire des activités génératrices de revenus et construire un centre social. La Directrice a profité de l’occasion pour lancer un appel à toutes les bonnes volontés de venir les aider dans le cadre de la construction d’un centre. Ce centre, qui permettra   aux épouses, veuves et les enfants des militaires et paramilitaires d’apprendre des métiers.

La cérémonie a pris fin par la remise du chèque géant de quatre-vingt millions  par la Première Dame  à la Directrice du Service Social des Armées, qui  à son tour l’a remis aux récipiendaires.

Par Jean Joseph Konaté. 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here