Polémique autour d’une photo d’Assimi Goïta-Harouna Sangaré : De quoi s’agit-il exactement !

7

Depuis quelques jours, une photo sur laquelle le président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) et monsieur Harouna Sangaré sont côte à côte fait le tour des réseaux sociaux. Plusieurs interprétations ont été faites. Éclaircissement !

Au Mali, le sentiment emporte facilement sur la raison. Depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux, nombreux sont les internautes qui font circuler la photo de Harouna Sangaré, homme politique et membre du Haut conseil islamique, à côté du président du CNSP, AssimiGoïta qui tient un bout de papier dans la main. La vue de cette image a tout de suite donné lieu à maintes interprétations erronées. Encerclant le bout de papier se trouvant dans la main de M. Goïta, nombreux sont ceux qui ont tout de suite estimé qu’il s’agit d’une note ou autre chose remise par M. Arouna Sangaré au patron du CNSP.

En effet, cette photo date de la rencontre entre le CNSP et le Haut conseil islamique, samedi 5 septembre 2020.

À cette occasion, Harouna Sangaré, membre du HCI et non pas homme politique, a sollicité cette prise de photo au côté du président du CNSP.

Quant au bout de papier, il s’agit, d’après nos sources, juste d’une feuille sur laquelle M. Goïta prenait des notes lors de la rencontre.

Rappelons quand même que nombreux sont ceux qui ont proposé de grosses sommes d’argent en liquide à ce Comité lorsqu’il a pris le pouvoir, mais il a toujours décliné les offres publiquement à travers des communiqués invitant les uns et les autres à arrêter ces genres de comportements en déphasage avec la volonté de changement tant souhaité.

Tous les citoyens maliens doivent se rappeler cette phrase du CNSP : « On n’a pas droit à l’erreur ».

Le CNSP est et restera dans cet État d’esprit pour le Salut du Mali.

La rédaction

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Walaï. Vrai de vrai. Les politiciens doivent prendre le pouvoir par les URNES et pas s’accrocher à des militaires pour parvenir au pouvoir. Dans 18 petits mois le Peuple malien decidera de qui sera leur prochain president.
    Personne n’a le DROIT de penser qu’il represente le PEUPLE. Le peuple va decider de qui va les representer dans 18 mois.
    Cette transition appartient aux Militaires qui ont mis leur Vie en danger pour la PAIX dans le peu de territoire qui nous reste. N’etait ce les Militaires la lutte entre le M5 et IBK serait remportée par IBK et ses amis de la CEDAO.
    Donc rendez à Ceasar ce qui lui appartient pour 18 petits mois. Après cela vous pouvez vous battre en campagne electorale et convaincre

  2. Kenedougou!
    que les lieux de cultes soient 1/3 tradi, 1/3 chretiens et 1/3 musulmans .
    moi je veux que nos temples traditionels soient ouverts dans chaque ville du Mali pour les non chretiens et non-musulmans.

    • Je suis d’accord avec vous,
      Le principe d’égalité republicain doit toujours prévaloir
      Les athés, agnostiques etc… doivent pouvoir vivre sans aucune pression,
      La religion est un choix intime et personnel

  3. harouna Sangaré sait pourquoi il a sollicité une foto avec le chef du CNSP, c’est bien à dessein qu’il l’a fait. un personnage sulfureux comme lui fut il membre du haut conseil islamique ne doit pas etre laissé, se rapprocher des membres du CNSP. ATTENTION ATTENTION—————————

  4. POURQUOI VOULOIR PRENDRE UNE PHOTO AVEC GOITA,

    CE SANGARE NOUS NE L`AVONS PAS VU SUR LA PLACE DE L`INDEPENDANCE VRAIMENT ENCORE MOINS Y DORMIR / FOUTAISEEEEEEES /PAS HONNETE

    PRIERE DE FAIRE AATTENTION AUX VAUTOURS………………

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here