Recensement général de la population et de l’habitat : Les opérations prévues du 15 juin au 7 juillet 2022 !

0

Le Directeur général de l’Institut national de la statistique (INSTAT), Dr. Arouna Sougané a animé, le lundi 13 juin 2022 dans ses locaux, une conférence de presse pour donner des précisions sur le déroulement du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) prévu   du 15 juin au 7 juillet sur toute l’étendue du territoire.

Après le report en 2019 faisant suite au contexte sanitaire, sécuritaire et politique du pays, l’Institut national de la statistique (INSTAT) vient de lancer la phase du dénombrement de la 5ème édition du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH). Cette opération s’ajoute aux étapes préparatoire et cartographique exécutées depuis 2019. Elle consiste à faire le dénombrement pour déterminer l’effectif de la population, sa structure et sa répartition géographique afin de pouvoir planifier le développement du pays et évaluer les progrès réalisés vers l’atteinte des politiques et programmes de développement aux niveaux national, sous-régional et international.

Selon Dr. Arouna Sougané, Directeur général de l’INSTAT, le Recensement général de la population et de l’habitat est conforme à la loi et aux dispositions de la Commission statistique des Nations unies qui veulent que les pays le réalisent chaque dix ans. « Nous sommes maintenant vers la phase du dénombrement qui sera lancée officiellement par le ministre de l’Economie et des Finances après une semaine de délimitation et numérotation des ménages. Cette phase se tiendra du 15 juin au 7 juillet 2022. Donc, il s’agira pour les trente mille agents recrutés en fonction de leur domaine précis de sillonner le territoire national en entrant dans tous les ménages pour requérir des informations individuelles sur tous les membres du ménage, les conditions d’habitations et des ménages. Ils vont travailler avec les tablettes, sauf que dans certaines zones, compte tenu du contexte actuel, ils prendront sur papier les informations que nous allons saisir plus tard » a-t-il précisé.

A l’en croire, les agents se rendront dans tous les endroits sécurisés et avec les fils du terroir pour réaliser cette opération. Mais, dans les zones inaccessibles, une méthodologie d’estimation de la population sera utilisée pour dénombrer le nombre de la population. En outre, les déplacés à l’extérieur- les refugiés- ne sont pas concernés par ce recensement contrairement aux déplacés internes. En plus, pour plus de réussite de cette opération, les hommes de médias, les autorités religieuses, coutumières et administratives sont sollicités pour la sensibilisation de la population.

Aux dires de certains agents sur la qualité des tablettes, le patron de l’INSTAT a déclaré « Nous reconnaissons vraiment que les qualités des tablettes ne sont pas à hauteur de souhait, ce que nous déplorons.  . Sur le terrain, il y a deux types de tablettes : les tablettes de type nouveau et ces tablettes que nous avons reçues un peu en retard qui ne sont pas aussi résistantes et de très bonne qualité. Mais quand-même, d’après les techniciens, elles peuvent bien faire le travail » a-t-il regretté.

Au cours de la conférence, deux anciens de la statistique qui ont participé aux éditions précédentes ont fait une contribution d’idées. Un numéro vert est mis à la disposition de la population pour tout renseignement souhaité : le 80 00 31 31.

Bourama Camara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here