Réconciliation IBK – Chérif de Nioro : Le dialogue national en bon train !

9

Même si peu de choses ont filtré de la rencontre entre le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, et le très influent Chérif de Nioro du Sahel, Mohamed Ould Cheickné Haïdara dit Bouyé, Guide des Hamallistes, l’accolade entre les deux personnalités a inondé les réseaux sociaux. Comme pour caricaturer la teneur de leur réconciliation significative pour le dialogue national annoncé par le Président IBK.

 

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a été reçu en début de  semaine par le Guide des Hamallistes, le très influent Chérif de Nioro du Sahel, Mohamed Ould Cheickné Haïdara dit Bouyé. IBK était accompagné par le Directeur de la Sécurité d’Etat, Général Moussa Diawara et son Ministre des Affaires Etrangères, Tiébilé Dramé. Environ une heure de temps d’échanges prometteur. C’est la durée du huis clos entre le Président de la République et le vénéré Chérif de Nioro du Sahel. Certes, peu de choses ont filtré de la rencontre. Cependant, les accolades des deux Hommes ont inondé les réseaux sociaux pour magnifier la réconciliation consommée.

Pour rappel, le torchon brulait entre les deux Hommes depuis bien l’élection présidentielle 2018. Le Chérif de Nioro s’était affiché catégorique. Après plusieurs sollicitations par le Président IBK qui avait même envoyé des médiateurs auprès du Vieux de Nioro. Mais c’était toujours en vain pour se réconcilier avec son allié de premières heures. Car, l’apport du Chérif a été considérable à l’élection du Président IBK en 2013. Mais il s’est opposé ouvertement à la gestion du Régime avec des prononciations de taille vers la fin du premier mandant. D’où le soutien du Chérif de Nioro à un autre candidat à la présidentielle de 2018. Toutefois, en dépit tout, depuis sa réélection, IBK a multiplié les tentatives de réconciliation avec l’envoi des médiateurs de taille. C’était sans compter sur la fermeté du vieux Chérif dans sa guerre  déclenchée contre les ténors du Régime. Ainsi, par deux fois, le 10 février et le 05 avril 2019, à l’appel du Chérif et de l’Imam Mahmoud Dicko, des milliers de personnes vont manifester à Bamako pour « inviter les Gouvernants à faire preuve de bonne gouvernance au Mali » et exiger le départ du désormais ex-Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga.

Il  a fallu la nomination d’un nouveau Premier Ministre avec un Tiébilé Dramé aux Affaires Etrangères, pour faire décrisper les tensions. Car, selon des indiscrétions, c’est ce dernier qui aurait joué le médiateur dans l’ombre. Et le Président IBK  a été reçu par le Chérif  lundi 24 juin 2019. Il était accompagné par son Ministre des Affaires Etrangères, Tiébilé Dramé, et le Directeur de la Sécurité d’Etat, le Général Moussa Diawara.

Au-delàs de la personnalité des deux personnes, cette réconciliation entre le Guide spirituel des Hamallistes et le Président de la République réconforte plus d’un Malien. Maintenant, peut-on se permettre de croire que  la voie de la vraie réconciliation semble prendre corps avec cet acte des deux personnalités influentes du pays. C’est un jalon pour le dialogue national annoncé par le Président de la République pour amorcer tout le processus de réconciliation nationale entre les fils du Mali.

Cette réconciliation s’ajoute à la nomination du Pr Dioncounda Traoré comme Représentant du Président pour le Règlement de la crise du Centre. Même si les ressortissants de Mopti auraient préféré ATT à ce poste, faut-il reconnaitre que le Président IBK est en train de toute façon de matérialiser son amour, sa volonté et son engagement pour la paix et pour une inquiétude définitive dans notre pays à travers le dialogue national pour une réconciliation digne des Maliens.

Aminata Sissoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. L’auteur du post du 26 juin 13:42, je vous conseille d’avoir un respect pour les religions qui existent au Mali. Mouhamedou Ould Cheikhna dit Bouya est a’ la fois un sage, une personne agee et un guide spirituel et religieux de plus de 2 millions de personnes dont moi meme. Meme si tu n’es pas religieux, tu dois au moins savoir que dans nos traditions ancestrales nous avons un tres grand respect pour les personnes age’es. C’EST TOUTE LA COMMUNAUTE’ HAMALLISTE QUE TU INSULTES EN INSULTANT NOTRE CHEF SPIRITUEL ET RELIGIEUX. A defaut d’avoir un respect et une consideration pour notre communaute’, nous vous prions d’eviter de nous insulter! Il faut ignorer tout de la famille Hamahoullah pour faire certaines accusations contre elle. La grand mere de Bouya s’appelait Assa Diallo (la mere de Cheikhna Ahmeda Hamahoullah). Elle etait une femme noire PEUL!!!!! Durant mon enfance, j’ai joue’ avec Laha Ould Eby Ould Cheikhna Ahmeda Hamahoullah. J’ai visite’ la famille d’AL MARHOUM Eby (le defunt frere de Bouya) et celle d’AL MARHOUMA Nouha mint Cheikhna (la defunte soeur de Bouya) a’ plusieurs reprises. Je n’ai jamais constate’ un cas de discrimination ethnique ou raciale dans la famille Hamahoullah. La communaute’ hamalliste est ancre’e dans la paix, la justice et la solidarite’. Nous n’avons jamais peur de dire ce que nous pensons etre la verite’. Une mesentente peut arriver de temps en temps au sein d’une famille, d’une communaute’ ou d’un pays. L’essentiel est de savoir comment surmonter nos divergences et continuer a’ vivre ensemble comme des freres et des soeurs!
    Nous devons eviter les emotions et les insultes car elles ne nous meneront nulle part!!!!!

  2. IBK N A RIEN A FOUTRE CHEZ LE SIRIFOU NIOKOROH L IMPOSTEUR ABRAHAMIQUE ET L ESCLAVAGISTE ARABE

    …IBK EST LEADER, LE CHIENRIFF UN IMPOSTEUR ABRAHAMIQUE COMME D AUTRES….

    …QUI A ELU CE MBOUYE, BOHYEN PUANT?…EST CE PAS LUI L AUTEUR DES RECENTES TUERIES?…EN TOUT CAS LES FEODAUX ARABES SONT TOUS PAREILS, APRES KIDAL APPRETTEZ VOUS POUR NIORO,,,,

    …..ANTICIPEZ, PAR COUPER LA QUEUE AUX SERPENTS…

  3. Madame la journaliste, j’espère que vous vouliez dire pour une quiétude définitive et non une inquiétude définitive pour le Mali. Ce lapsus est très fort et en dit quelque chose. Merci de revoir la dernière phrase de votre texte.

  4. Pkagame, IBK est certes le president de la republique et la logique lui donne la responsabilite’ de tout ce qui arrivera durant ses deux mandats mais etre le president de la republique ne signifie point que tu dois jouer le role du maire, du commissaire, du policier, de l’enseignant, du professeur, du directeur de l’etabilssement scolaire, du recteur, des agents de la voirie municipale, du docteur, du directeur de l’hopital, du pere, de la mere, du soldat, de l’officier, du ministre et du premier ministre. Dans une societe’ chacun a un role a’ jouer et chacun doit jouer son role correctement pour eviter les problemes. Le president a une vision generale, il sait ou’ son pays est, il connait ou’ il veut que son pays soit au bout d’un temps bien determine’. Il met en place une equipe capable pour atteindre ses buts. Les petits details sont decide’s a’ la base. D’ou’ l’importance de la decentralisation car personne ne connait mieux qu’une communte’ rurale ou urbaine comment gerer les problemes de ladite communaute’. Nous avons des problemes parce que nous pensons que le president sait tout, le president doit etre partout et le president doit faire tout. C’est la raison pour laquelle quand les routes sont sales, on accuse le president. On oublie le role du maire. Quand le banditisme envahit les communaute’s urbaines, on accuse le president. On oublie le role du gendarme, du policier, du commissaire, du pere, de la meres et celui des structures en place qui sont sense’es orienter la jeunesse sur le bon chemin. Quand l’ecole n’enseigne plus, on accuse le president. On oublie le role des enseignants, des directeurs d’ecole, de l’association des parents d’eleve et de toutes les institutions regionales et nationales charge’es de s’occuper de l’education de nos enfants. Quand les hopitaux ne soignent plus, on accuse le president. Depuis quand un president est l’administrateur des centres hospitaliers? Depuis quand un president ecrit des prescriptions ou fait des injections? Quel est alors le role du directeur de l’hopital, des docteurs , des infirmiers, des sages femmes et des autres travailleurs de l’hopital?
    Quand le ministre ne fait pas correctement ce qu’il est suppose’ faire, on accuse le president mais on oublie que l’Assemble’e Nationale existe pour surveiller le gouvernement. Le PM et les ministres sont certes nomme’s par le president mais c’est l’Assemble’e Nationale qui doit surveiller l’action gouvernementale.
    La corruption est un phenomene qu’il faut combattre mais le president seul ne peut pas mener ce combat car il existe dans presque toutes les structures de l’administration. Il faut faire un travail de conscientisation intense et exposer nos enfants a’ l’instruction civique, religieuse et morale. C’est vers le futur qu’il faut regarder. Ce sont les generations futures qu’il faut faut preparer. l’accent doit etre mis sur les enfants qui sont encore dans les ecoles fondamentales et secondaires. Celles et ceux qui sont au niveau universitaire sont deja corrompus! Gaspi parle de generation foutue. Moi je prefere parler des generations entieres que nous avons perdues. Faisons tout pour ne pas perdre les jeunes generations qui sont en ce moment au niveau du primaire et du secondaire!
    La reconciliation entre le president IBK et le cherif de Nioro (mon chef spirituel et religieux Bouya Mouhamedou Ould Cheikhna Ahmeda Hamahoullah), est un tres bon pas dans la bonne direction. C’est bien pour le Mali. Nous sommes oblige’s d’apaiser les coeurs et les esprits et reconcilier les maliennes et les maliens avec eux memes si nous voulons que le Mali avance vers la paix, la securite’ et le developpement! Le Mali n’a besoin d’aucune tension supplementaire. Il faut calmer le jeu!!!!!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!

  5. Encore un pays en crise qui manque de leader. Un president incapable depuis six ans a bien gérer son pays qui sombre davantage chaque jour dans l’abysse de la faillite morale, économique et sécuritaire.
    Les maliens sont devenus méconnaissables sous l’ homme même qui se ventait d’avoir comme principe central “l’ autorité de l’État” …je jure de Dieu il l’a une fois réaffirmé avec force devant moi en ventant plusieurs anecdotes (d’actes patriotique et du courage de l’État ). Hélas! Quel paradoxe que son temps devienne la période la plus laxiste de l’histoire du pays…..la plus dégradée: l’incivisme inédit, l’anarchie totale, saleté et l’insalubrité nauséabondes, négligence inédite de l’environnement (pollution d’air, intoxication du Fleuve Niger) , corruption et cupidité abominables (surfacturation, mensonges, népotisme, mediocrite des prestations, vente des matériels pacotilles a l’état) , dégradation et délabrement honteux des infrastructures routières (circulation routière infernale), ruée sur les terres (expansion anarchique de la bientôt -plus- grande jungle urbaine du monde -BAMAKO), criminalité libre (cambriolages, braquages, viols, pillage, terrorisme, massacres, mini génocides, trafic de drogues et d’armes, fabrication illégale d’armes,) l’ IMPUNITÉ chronique qui n’existe nulle part au monde même pas dans une jungle …

    Être émotionnel devant le chérif de Nioro ne fera bouger un iota des maux actuels rongent le Mali, au contraire c’est un signe de distraction, car il n y reellement pas le temps.

  6. Encore un pays en crise qui manque de leader. Un president incapable depuis six ans a bien gérer son pays qui sombre davantage chaque jour dans l’abysse de la faillite morale, économique et sécuritaire.
    Les maliens sont devenus méconnaissables sous l’ homme même qui se ventait d’avoir comme principe central “l’ autorité de l’État” …je jure de Dieu il l’a une fois réaffirmé avec force devant moi en ventant plusieurs anecdotes (d’actes patriotique et du courage de l’État ). Hélas! Quel paradoxe qu’il son temps devienne le plus laxiste de l’histoire du pays…..le plus dégradé: l’incivisme inédit, l’anarchie totale, saleté et l’insalubrité nauséabondes, négligence inédite de l’environnement (pollution d’air, intoxication du Fleuve Niger) , corruption et cupidité abominables (surfacturation, mensonges, népotisme, mediocrite des prestations, vente des matériels pacotilles a l’état) , dégradation et délabrement honteux des infrastructures routières (circulation routière infernale), ruée sur les terres (expansion anarchique de la bientôt -plus- grande jungle urbaine du monde -BAMAKO), criminalité libre (cambriolages, braquages, viols, pillage, terrorisme, massacres, mini génocides, trafic de drogues et d’armes, fabrication illégale d’armes,) l’ IMPUNITÉ chronique qui n’existe nulle part au monde même pas dans une jungle …

    Être émotionnel devant le chérif de Nioro ne fera bouger un iota des maux actuels rongent le Mali, au contraire c’est un signe de distraction, car il n y reellement pas le temps.

  7. Tout compte fait, NON à la reforme de la constitution pour faire plaisir aux terroristes de la CMA et à leurs soutiens dont la France. On ne modifie pas une constitution d’un pays pour se conformer à un accord non NATIONAL qui implique pas les maliens.

  8. Pour une fois j’approuve la démarche du President de la Republique. Maintenant au travail. Il est temps qu’on laisse les vrais acteurs de la paix et la justice sociale prendre le devant de la scene au Mali. On a trop souffert. Que Dieu aide Tieble et le nouveau gouvernement.

  9. Une tres grandes sagesse de la part des deux leaders!!!
    La reconciliation est necessaire entre tous les maliens!
    Je suis personnellement tres satisfait de la reconciliation entre mon chef spirituel et le president IBK!!!
    L’UNION FAIT LA FORCE!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here