RFDT : Cap sur une concertation pour des élections apaisées

0

Sur la situation au Mali, le Réseau Faso Dambé Ton (RFDT) a animé un point de presse ce mercredi. Objectif : sensibiliser les acteurs politiques, la société civile à aller vers des élections apaisées dans notre pays. 

A quelques encablures du scrutin présidentiel, la tension est toujours vive entre les acteurs politiques. Face à cette situation préoccupante surtout en cette période de pré-campagne, les responsables du Réseau Faso Dambé Ton envisagent d’organiser dans les prochains jours une concertation entre les différents acteurs en vue de calmer les ardeurs. L’objectif visé est d’aller vers des élections apaisées, profitables à tous.

“L’élection représente un enjeu énorme et cet état de fait concourt à l’installation d’un climat délétère qu’il convient de canaliser. Le Réseau Faso Dambé Ton, fort de ce constat et au regard de ses liens avec les légitimités traditionnelles, religieuses et le Recotrade, se propose de saisir dans un bref délai toutes les parties prenantes aux fin d’organiser une concertation le 23 juin 2018, et cela, sous l’égide des familles fondatrices de Bamako, le Recotrade, les chefs de quartier de Bamako et de Kati ainsi que les autorités religieuses”, a expliqué Issa Macalou, vice-président du RFDT.

Le RFDT observe avec une très grande inquiétude la montée des surenchères entre le gouvernement et l’opposition. C’est pourquoi, Issa Macalou dira qu’entre les marches et les contres marches, notre pays déjà fragilisé et menacé jusque dans son existence par les périls sécuritaires et identitaires, ne se relèvera pas d’une énième confrontation entre les partis politiques.

Les acteurs de la société civile apprécient tous cette initiative du RFDT. Pour Bokary Dicko, membre du Réseau, c’est dans la paix qu’on peut construire un pays. “C’est un cri de cœur qu’on lance à tous les Maliens d’ouvrir les yeux et dire qu’on va plus se laisser tirer par le bout du nez par certains qui disent chercher le pouvoir, qui sont prêt à allumer le feu. Et quand tu brûles ce pays, tu vas diriger quoi. Nous disons non, ça suffit”, a-t-il regretté.

Aux termes de la rencontre, les responsables du RFDT ont invité les autres associations à les rejoindre pour mener à bien les activités de sensibilisation pour des élections apaisées.

Zié Mamadou Koné

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here