Situation sociopolitique du Mali : La Cocirem appelle à la suspension la Constitution

0

Le Mali traverse l’une des périodes les plus difficiles de son histoire et s’apprête à écrire une nouvelle page de son histoire. Tout comme plusieurs autres organisations,   la Coalition citoyenne pour la renaissance du Mali, “Cocirem “, sort du silence et fait des propositions. Dans un communiqué dont nous avons eu copie, la coalition dirigée par Dr Aboubacar Sidiki Fomba apporte sa contribution dans l’enrichissement des débats en vue de la transition en cours au Mali.

Dans le communiqué, la Cocirem félicite et encourage le CNSP pour les victoires de l’armée malienne depuis la démission d’Ibrahim Boubacar Keïta. Fort de son engagement pour la refondation et la défense des intérêts, elle engage les forces armées du Mali à prendre certaines mesures. Il s’agit, entre autres, d’une adresse à la nation malienne pour demander son soutien, preuve de la conscience  du pouvoir ; réviser l’Acte fondamental afin de suspendre la constitution et les institutions de la 3ème République ; prendre des ordonnances pour annoncer les organes  de la transition (la présidence,  le gouvernement,  la constituante, la haute cour juridictionnelle et la cour suprême) et engager les concertations pour la feuille de route de la transition et de la conférence nationale  pour l’avènement de la 4ème République.

La Cocirem  réitère son soutien  à  un militaire comme  président de la transition  et les civils à la  primature et  à la constituante.  Elle se dite engagée à être le fer de lance si les objectifs s’inscrivent dans la logique de la refondation ainsi que dans la lutte populaire du départ de  Ibrahim Boubacar Keïta  et  son régime pour la  refondation du Mali  et  non pour un remplacement du régime.

La Cocirem s’engage  à  respecter la mémoire  des  23 martyrs  qui ont  sacrifié  leur vie  pour un nouveau  Mali. Pour  elle, le M5-RFP  a  la responsabilité morale  de  l’après IBK  et « nous devons saisir cette opportunité  pour la refondation du Mali, le seul combat à mener ».

En fin, elle se démarque  de toute démarche  en dehors  de la refondation  du Mali.

 

André Traoré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here