Société plastique et élastomère du Mali (PEM) : Le lynchage des travailleurs

0

La Société plastique et élastomère du Mali plus connue sous le diminutif de PEM est l’entreprise mère qui fabrique les « Matelas DODO ». Cette société a beau faire la promotion de ses produits, certains membres du personnel maliens, pourtant indispensables, broient du noir. Ceux-ci sont mal traités et travaillent dans des conditions exécrables.

Pour rappel, la société PEM (Plastiques et Elastomères du Mali) est implantée au Mali depuis 1998. Elle produit la mousse polyuréthane communément appelée “éponge” mais s’implique aussi dans la production de matelas orthopédiques à ressorts ou en mousse, le tout avec une technologie de pointe unique en Afrique de l’Ouest. On apprend également que PEM est un leader dans la production de ces produits et assimilés. La société fabrique des matelas moelleux, fermes, mi-fermes ou encore extra-fermes et propose des préférences genre mousse, ressorts ensachés et latex.
Pour les travailleurs, c’est l’enfer. Combien d’entre eux sont inscrits à l’INPS et combien exercent avec leur sécurité sociale assurée. Les responsables sont insouciants vis – à – vis des travailleurs et ne voient que les bénéfices à tirer d’une telle activité. Même les revendeurs sont mieux traités que les vrais travailleurs qui sont la cheville ouvrière de la société.

Selon nos infos, la direction fait la pluie et le beau temps pendant que les employés, j’allais dire, les subordonnés pataugent dans l’extrême pauvreté. Celui qui ose lever le petit doigt est menacé de licenciement.

Salif Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER