SOS pour le confrère Seydou Traoré dit Bamanan de la radio djekafo

0

Les dernières nouvelles de notre confrère Seydou Traore dit Bamanan de la radio djekafo sont dures mais au-dessus des moyens !

Évacué en Tunisie pour suivre un traitement suite à la mobilisation des fans et auditeurs de la radio, son traitement se bute encore à un problème d’ordre financier.  En effet, le diagnostic posé par les médecins du Mali étaient très loin du compte et c’est malheureusement sur cette base que les prévisions financières étaient faites.

Son cas est plus grave qu’on ne le pensait mais pas désespérant. Pendant 5 heures d’horloge, cinq professeurs Tunisiens spécialistes dans des domaines différents l’ont examiné. Au final, les calculs de bases et les premiers diagnostics se sont révélés incorrectes.
Je ne connais pas des termes très techniques mais il souffre de deux maux qui nécessitent deux interventions chirurgicales différentes au niveau de la poitrine et du larynx. Voilà pourquoi il a la voix prise car il manque d’air très souvent. Plus nous gagnons du temps, plus nous avons la chance de le sauver.

Le coût des soins est estimé à 20.000 euros soit environ 14 millions de francs CFA. C’est là que se posent nos difficultés car la somme mobilisée pour le départ est très au-dessous de cette manne. Je voudrais au nom de la famille et de l’ensemble de la presse lancer ce SOS aux autorités et aux personnes de bonne volonté pour nous aider à sauver cette vie en danger.

Du kotètolon au donso-ngoni passant par la revue de la presse à la radio, et à son accompagnement de l’armée au nord dans la guerre de libération du Mali contre les forces du mal, Seydou Traoré dit Bamanan a tout donné à cette nation pendant plus de 20 ans sans en faire un fonds de commerce. Il est resté digne et honnête et aujourd’hui plus que jamais, il a besoin de notre solidarité en retour. Rendons-lui cet hommage de son vivant et aidons-le à se relever et à continuer à nous informer et à nous divertir.

Par avance, Qu’allah vous le rende au centuple.

Seydou Oumar Traoré, journaliste à la Radio Jekafo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here