Trêve de 10 jours du M5 RFP : Les manifestations reprendront 48 heures après la fête de Tabaski

4

Le Mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a suspendu depuis hier la désobéissance civile pour une dizaine de jours. Objectif : permettre  aux fidèles musulmans de bien préparer la fête de Tabaski. Les actions de la désobéissance civile reprennent 48 heures après la fête.

Entamée depuis le 10 juillet 2020, la désobéissance civile vient d’être suspendue par le comité stratégique du M5-RFP dans le cadre de la fête de Tabaski. L’information a été confirmée par Dr Choguel Kokalla Maiga, président dudit comité stratégique. Selon lui, c’est à la demande de la Coordination des Mouvements et Associations, Sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS)  que le Comité stratégique du M5-RFP a décidé de faire une trêve à cause de la Tabaski. Cette suspension a commencé, selon le président par intérim du FSD, à partir du mardi 21 juillet à minuit. A en croire Dr Choguel Kokalla Maiga, les actions de désobéissance civile reprendront 48h après la Tabaski. Ce qui voudrait dire que si les deux parties ne conviennent sur rien avant la fin de ce mois , beaucoup de Maliens risquent de ne pas travailler le lundi 3 août comme ce fut le cas en début de cette semaine.

Les jeunes ont été, selon notre interlocuteur, informés de cette décision hier, mardi 21 juillet 2020, lors d’une assemblée générale du mouvement tenue dans l’après-midi. Pour la reprise des actions de la désobéissance civile, le comité stratégique informera ses militants à travers une Assemblée générale qui sera suivie par un appel à la mobilisation, aux dires de l’ancien patron de l’AMRTP.

Il faut rappeler qu’après l’échec des négociations  avec la mission de la CEDEAO conduite par Goodluck Jonathan, le  M5-RFP a repris la désobéissance civile à Bamako et dans beaucoup de capitales régionales, le lundi dernier. Durant des heures, des jeunes ont barricadé des routes et incendié des pneus. La circulation a été bloquée pendant un bon moment.

 

Il est aussi important de préciser que des chefs d’État des pays de  la sous-région dont Mamadou Issoufou du Niger, Alassane Dramane Ouattara de la Cote d’Ivoire, Macky Sall du Sénégal et Nana Akufo-Addo du Ghana sont attendus à Bamako demain pour un dénouement heureux à cette crise politique que traverse le Mali depuis plus d’un mois.  Vont-ils avoir un compromis avec le M5-RFP pour que la désobéissance civile ne se reprenne pas  après la fête ? Le temps nous le dira. Mais pour le moment, le M5-RFP reste sur sa position : la démission du président IBK avec tout son régime.

 

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. LA REVOLUTION PEULH CONTINUERA DANS DIX JOURS! LES MASSACRES PEULHS DES DOGONS CONTINUE AU CENTRE! LES PEULHS SE BATTAIENT CONTRE LES GENS AU NORD DU MALI AUSSI!

  2. La lutte spontanée n a jamais aboutie vers une victoire, seule une résistance permanente qui donne un résultat. Les leaders ont cassé le dynamisme du mouvement.

    Tout les maliens devaient etre dans la rue pour chasser les médiateurs du néocolonialisme qui a plongé le Mali dans un trou, et cherche va mettre un nouveau régime donc cette trêve leur donne le temps terminé leur c Sting et imposé un nouveau🤡 et marionnettes a leurs solde

  3. La lutte spontanée n a jamais aboutie vers une victoire, seule une résistance permanente qui a un résultat. Les leaders ont cassé le dynamisme du mouvement.

    Tout les maliens devient dans la rue pour chasser les médiateurs du néocolonialisme qui a plongé le Mali dans un trou

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here