Visite officielle du pape François au Royaume du Maroc : Un séjour historique et inédit à Rabat pour renforcer le dialogue islamo-chrétien !

1

Le Royaume du Maroc vient de relever un autre grand défi. Il s’agit de la visite officielle de Sa Sainteté le Pape François à Rabat, du 30 au 31 mars dernier, 34 ans après celle du Pape Jean Paul II à Casablanca. Le séjour du Souverain pontife dans la capitale a été marqué par plusieurs activités dans le but de renforcer le dialogue islamo-chrétien. Voilà pourquoi, cette visite était placée sous le signe du dialogue, du respect et de la tolérance entre les religions.  

 

La visite de Sa Sainteté le Pape François au Royaume du Maroc restera longtemps gravée dans les annales dans le cadre du renforcement du dialogue islamo-chrétien. Elle intervient, 34 ans après celle du Pape Jean Paul II à Casablanca.

Sur invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Souverain pontife a séjourné pendant deux jours (du samedi 30 au dimanche 31 mars 2019) dans la capitale marocaine, Rabat, considérée comme la ville lumière. Pour ce faire, le Pape François et sa forte délégation ont été accueillis avec tous les honneurs par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

“Je suis heureux de fouler le sol de ce pays riche de beautés naturelles multiformes, gardien de vestiges de civilisations antiques et témoin d’une histoire fascinante. Je voudrais avant tout exprimer ma sincère et cordiale gratitude à Sa Majesté Mohammed VI, pour son aimable invitation et pour le chaleureux accueil qu’au nom de tout le peuple marocain, il m’a réservé, en particulier pour les aimables paroles qu’il m’a adressées”. Parole de Sa Sainteté le Pape François pour remercier le Roi Mohammed VI pour cette visite qu’il a effectuée “en pèlerin de la paix et de la fraternité”.

Voilà pourquoi, le Royaume du Maroc n’a pas hésité de mettre tous les moyens nécessaires pour que cette visite inédite puisse être un franc succès. Et on peut dire, sans nul doute, que le séjour du Pape François en terre marocaine a tenu toutes ces promesses. Le grand défi sur le plan organisationnel et sécuritaire a été relevé puisque la mobilisation était au rendez-vous.

“Ce jour est exceptionnel. Exceptionnel car il est marqué par la venue de Sa Sainteté le Pape François 1er. Exceptionnel aussi parce qu’il me rappelle la visite historique du Pape Jean-Paul II au Maroc. La venue du Souverain Pontife s’inscrit dans la continuité des relations établies depuis longtemps entre le Maroc et le Vatican. Nous avons tenu à ce que sa date et son lieu reflètent sa profondeur symbolique, sa portée historique et l’enjeu civilisationnel. Le lieu d’ouverture, de passage et de brassage qui nous accueille aujourd’hui, est en soi le symbole d’un équilibre harmonieux” a précisé Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en accueillant le Souverain pontife chez lui.

Le séjour du Pape François a été marqué par d’intenses activités. C’est exactement aux environs de 14 h (heure locale) que l’avion de Sa Sainteté a foulé le tarmac de l’aéroport Rabat-Salé. A l’accueil, Sa Majesté le Roi Commandeur des Croyants Mohammed VI, que Dieu l’assiste, accompagné de Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan et Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid.

A sa descente de l’avion, le Pape a été salué par le Roi Mohammed VI, sous une pluie battante. Après, le cortège s’est étiré sous un bain de foule à travers les différentes artères de la capitale marocaine pour dire : “Bienvenue au Pape et merci au Roi Mohammed VI”.

Après, le cortège des deux personnalités s’est dirigé vers l’Esplanade de la mosquée Hassan de Rabat où s’est déroulée la cérémonie d’accueil officiel du Pape. Là, des milliers de personnes, toutes catégories confondues (musulmans et chrétiens) ont répondu à l’appel, malgré la pluie. Une belle occasion pour eux d’être les témoins de cet accueil, marqué par l’adresse du Roi Mohammed VI et du Pape François.

Après cette cérémonie d’une heure d’horloge, les deux personnalités ont visité le Mausolée Mohammed V où le Saint-Père a posé des gerbes de fleurs sur les tombes de Feu Mohammed V et de Feu Hassan II, en présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Autre temps fort, ce fut le tête-à-tête au Palais Royal entre les deux personnalités où elles ont échangé des cadeaux.

Pour boucler cette première journée de la visite, le Pape François, accompagné d’une forte délégation, s’est rendu à l’Institut Mohammed VI pour la formation des Imams, des Mourchidines et des Mourchidates, en compagnie de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. L’un des grands moments de cette visite aura été la projection d’un documentaire sur l’Institut, le mot du ministre des Habous et des Affaires Islamiques, ainsi que des témoignages. Il s’agissait d’un étudiant iman européen et d’une étudiante Mourchidate d’Afrique subsaharienne. Là, fut servi un spectacle musical sous forme de chants religieux musulmans, chrétiens et juifs.

Au cours de son séjour, Sa Sainteté le Pape François a eu des rencontres avec des migrants régularisés subsahariens au siège de l’Association Caritas.

La journée du dimanche 31 mars a été aussi très riche en activités pour l’hôte de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Elle a débuté par la visite au Centre Rural des Œuvres Sociales de la Commune rurale Mers El Khir, à Témara où le Pape François a salué les bénéficiaires et leurs parents. Elle a été agrémentée par la prestation de la Chorale des enfants.

La rencontre avec les membres du Diocèse et le Conseil dans le presbytère de la Cathédrale de Saint-Père à Rabat a également marqué cette journée du dimanche, avec une cérémonie religieuse privée.

Pour boucler en beauté son séjour, le Pape François a présidé, dans la soirée, une grande messe au Complexe sportif Moulay Abdellah, en présence de près 10 000 personnes. Ce fut le grand rassemblement catholique en terre marocaine, à travers une belle ambiance qui a mis fin à cette visite officielle.

Après ce spectacle digne de ce nom, le Pape François a été accompagné à l’aéroport Rabat-Salé par le Premier ministre marocain où il a pris son vol retour pour Rome.

El Hadj A.B.HAIDARA, envoyé spécial

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. C;est le meme Dieu ,Createur du Ciel et de la terre que nous adorons tous.Le tolerance s’impose entre les grandes religions.Cela signifie en premier lieu que chaque Religion approndit son domaine de Croyance et s’abtient de nier la Foi des autres religions ,que les fideles d’une religion,lorsqu’ils se joignent aux fideles d’autres religions prient le Dieu Unique dans leurs prieres propres.Il y a une grande tolerance chez les Boudhistes qui se cantonnent dans leur Foi et ne se melent jamais aux critiques ou la conquete forcee d’autres Hommes de Foi du meme Dieu Unique.Prions beaucpoup pour les uns et les aures .Que notre Solidarite se fasse au nom du Createur ,pour sa gloire et pour son amour infini

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here