CAN 2019 : Ce qu’il faut retenir de la liste des 27 Aigles présélectionnés

0

A un mois du coup d’envoi de la Can 2019, le sélectionneur intérimaire des Aigles, Mohamed Magassouba, a communiqué une liste de 27 joueurs présélectionnés pour la compétition prévue en Egypte du  21 juin au 19 juillet. Logé dans la poule E, le Mali ouvre le bal  contre la Mauritanie, le 24 juin avant de croiser la Tunisie le 28 juin et boucler la boucle par l’Angola le 2 juillet 2019.

Jouant la carte de la stabilité, le technicien local a reconduit l’ensemble de ses joueurs cadres ayant disputé les matches éliminatoires. C’est ainsi que l’on note le retour de Molla Wagué et Yves Bissouma. Mais en revanche, le défenseur Salif Coulibaly qui vient de s’engager avec le Raja de Casablanca ainsi que le latéral gauche Bakaye Dibassy n’ont pas été convoqués.

Par ailleurs, le jeune attaquant de 19 ans Sékou Koïta, champion d’Afrique et vice-champion du Cadet 2015 également champion d’Afrique Juniors 2019,  est sélectionné pour la première fois en équipe première.

Dans les jours à venir, Magassouba dévoilera la liste définitive des 23 Aigles pour la phase finale. Ce qui veut dire que 4 joueurs seront libérés parmi les 27 Aigles.

 

Les absents et les revenants

En jouant la carte de la continuité, le sélectionneur Mohamed Magassouba a présélectionné l’ensemble des cadres de l’équipe notamment ceux ayant été convoqués pour la dernière journée éliminatoire contre le Soudan du Sud (victoire 3-0) et pour le match amical face au Sénégal  (défaite 2-1).

Ainsi, par rapport à la précédente liste, on enregistre le retour du défenseur  Molla Wagué et des milieux  Amadou Haïdara, Souleymane Diarra et Yves Bissouma.

Pour faire de la place à ces joueurs cités, le défenseur Bakaye Dibassy (Amiens, France), le milieu Boubacar Diarra (ENPPI, Egypte) et l’attaquant Ibrahim Tandia (SEPSI, Roumanie) ont été laissés à quai tandis que Sékou Koïta est appelé pour la première fois.

 

Djigui, Adama et Samassa, les seuls  sûrs et certains d’aller à la Can

En attendant l’annonce de la liste définitive des Aigles retenus pour la Can 2019, certains joueurs sont déjà fixés sur leur sort. Et le moindre que l’on puisse dire est que ce n’est pas un mauvais sort.

Sur la pré-liste de 27 joueurs convoqués  communiquée mardi, ils sont 3 Aigles à être sûrs et certains d’être retenus sur la liste définitive des 23 joueurs qui disputeront la Can 2019. Ces 3 heureux Aigles sont les portiers : Djigui Diarra (Stade malien de Bamako), Mamadou Samassa (Troyes, France) et Adama Keïta (Djoliba).

Même s’il faut reconnaitre qu’il y a des inamovibles dans les autres postes: défense, milieu et attaque, force est de retenir aussi que compte tenu du fait que 3 gardiens de but sont en général  sélectionnés  pour une phase finale de  Can, ces 3 joueurs cités sont les seuls garantis d’une participation à la 32e édition de la Can prévue du 21 juin au 19 juillet 2019.

Tout ce qu’ils peuvent craindre, ce sont peut-être les blessures ou autre soucis qui n’ont plus rien à avoir avec le choix du coach qui a déjà opté pour ses 3 derniers remparts.

 

Molla pour reprendre son brassard et l’axe de la défense

Absent depuis quelques matches pour méforme et problème de documents (passeport périmé notamment), Molla Wagué signe son grand retour dans le Nid des Aigles à un mois du coup d’envoi de la Can 2019. En attendant la liste définitive des joueurs retenus, il est certainement parmi les 23 inamovibles du sélectionneur Magassouba, qui a communiqué une pré-liste de 27 joueurs. Donc sûr d’aller à la Can Egypte.

En faisant son comeback en sélection, le retour de l’expérimenté  défenseur (pas moins de 2 Can) ne passera pas inaperçu.

En effet, non seulement le désormais joueur de Nottingham Forest (Angleterre) sera chargé de mener une garantie dans l’axe de la défense malienne, en compagnie du jeune Mamadou Fofana (0 Can Séniors, mais titulaire  lors de éliminatoires)  mais il récupéra également le brassard de capitaine qu’Abdoulaye Diaby et Moussa Maréga se sont passés durant son absence.

En Egypte, Molla sera le leader d’un groupe de jeunots dont beaucoup seront à leur première CAN Séniors.

Alassane CISSOUMA

 

 

 

LISTE DES 27 PRESELECTIONNES POUR LA CAN 2019

Gardiens (3)

Djigui Diarra (Stade malien de Bamako),

Mamadou Samassa (Troyes, France),

Adama Keïta (Djoliba).

 

Défenseurs  (7)

Molla Wagué (Nottingham Forest, Angleterre)

Hamari Traoré (Rennes, France),

Falaye Sacko (Vitoria Guimares, Portugal),

Massadio Haïdara (Lens, France),

Youssouf Koné (Lille, France)

Mamadou Fofana (FC Metz, France)

Boubacar Kiki Kouyaté (Troyes, France)

 

Milieux (8)

Diadié Samassékou (RB Salzbourg, Autriche),

Amadou Haïdara (R.B Leipzig, Allemagne)

Cheick  Doucouré (Lens, D2 France),

Yves Bissouma (Brighton, Angleterre)

Lassana Coulibaly (Glasgow Rangers, Ecosse),

Adama Traoré (Cercle de Bruges, Belgique)

Souleymane Diarra (Lens, France)

Idrissa Traoré (Shabab Al Jabal, Libye).

 

Attaquants (9)

Moussa Djénépo (Standard Liège)

Moussa Doumbia (Stade de Reims, France)

Abdoulaye Diaby (Sporting CP, Portugal)

Moussa Maréga (FC Porto, Portugal)

Kalifa Coulibaly (Nantes, France)

Hadi Sacko (Ankaragucu, Turquie)

Adama Niane (Charleroi, Belgique)

Adama Traoré (Orléans, D2 France).

Sékou Koïta (Wolfsberg, Autriche)

 

 

 

 

CAN 2019

Bosso Mounkoro aux oubliettes ?

Faute de championnat au Mali, bon nombre d’observateurs réclamaient le portier Ibrahim Bosso Mounkoro pour la Can 2019. Mais hélas, peine perdue car une présélection de 27 joueurs a été communiquée sans le dernier rempart de Mazembé. Pourtant, l’ancien joueur du Stade malien de Bamako sort d’une excellente saison.

 Le TP Mazembé de la République Démocratique du Congo a remporté son 17e titre de champion   le samedi passé, suite à sa large victoire de 3 buts à 0 sur la Renaissance. Au cours de cette campagne exceptionnelle 2018-2019 du club de Lubumbashi, un jeune joueur a tenu son rang. Il s’agit du portier international malien, Ibrahim Bosso Mounkoro.

Dans un entretien accordé à une Radio FM de la place, l’ancien sociétaire du Stade malien de Bamako est brièvement revenu sur son excellente saison avec le club congolais. A l’en croire, c’est une saison réussie sur le plan collectif et personnel. “Je suis très fier du parcours de l’équipe. Personnellement, je peux dire que c’est une saison réussie. On a largement dominé le championnat de bout en bout.  Depuis mon arrivée au club en 2014, je n’avais jamais eu autant de temps de jeu. Sur les 30 journées possibles du championnat, j’ai pu disputer quatorze matches. Ce n’est pas tout car j’ai également disputé quatre des six matches de la phase de poules de la ligue des champions. Sur le plan personnel, je suis vraiment satisfait car j’ai largement contribué à l’obtention du titre de champion cette année”, s’est réjoui-t-il.

Quelques jours seulement après ce sacre, Mounkoro qui ambitionne de défendre les couleurs du Mali un jour, a été surpris de voir la pré-liste des 27 Aigles sans son nom, convoqués pour la phase finale de la Can Egypte 2019, dévoilée par le sélectionneur intérimaire, Mohamed Magassouba.

A la question de savoir s’il a été approché ou pas par le sélectionneur Magassouba à l’annonce de la liste, le jeune Mounkoro affirme n’avoir  pour l’instant aucun contact avec le technicien local. “Pour le moment, je n’ai aucun contact avec la sélection nationale du Mali ni avec le sélectionneur Mohamed Magassouba encore  moins avec le staff technique. Je voulais d’abord m’imposer dans mon club en essayant d’avoir beaucoup plus de temps de jeu. Maintenant que c’est chose faite. J’espère que cela m’aidera à avoir une place dans la sélection nationale”, dit-il.

Malgré tout, le jeune portier ne se désespère pas. Il estime qu’il est toujours sélectionnable. Il dit être prêt à répondre au sélectionneur à tout moment. “Je suis prêt à répondre à la convocation du sélectionneur de l’équipe nationale. C’est un rêve pour tout joueur de défendre les couleurs de son pays au-devant de la scène internationale. Après m’être imposé dans mon club avec autant de temps de jeu, je pense que cela me permettrait d’avoir une place au sein de la sélection nationale. Mais tout dépendra du sélectionneur. C’est lui qui décide de tout même si une présélection a été déjà faite avec 27 joueurs. Mais d’ici la phase finale, il peut se passer de beaucoup de chose”, conclu-t-il.

Pour rappel, le sélectionneur intérimaire des Aigles du Mali, Mohamed Magassouba entamera son premier stage de préparation le 1er juin prochain au Centre pour Sportifs d’Elite de Kabala. Quelques jours plus tard, il se rendra au Qatar avec sa troupe pour boucler les préparatifs. Une phase qui sera ponctuée par une série de matches amicaux au terme desquels il annoncera la liste officielle des 23 heureux retenus pour la phase finale Can, prévue du 21 juin au 19 juillet 2019 en Egypte.

Alassane CISSOUMA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here