CAN 2019 : Les aigles arrivent aujourd’hui à Suez

0

Les Aigles arrivent cet après-midi en Egypte. Le départ de l’équipe du Qatar était initialement prévu, mardi, mais le voyage a été retardé et c’est finalement aujourd’hui que le technicien Mohamed Magassouba et ses protégés quitteront Doha pour Suez. Selon nos informations, le Mali et la Tunisie doivent être logés dans le même hôtel et s’entraîner sur le même terrain d’entraînement. Le technicien malien espère arriver à temps au pays des Pharaons pour éviter toute éventuelle mauvaise surprise et aborder la CAN dans les meilleures dispositions mentales.

Une autre source indique que les Tunisiens, dirigés par l’ancien sélectionneur du Mali, Alain Giresse, ont décidé d’élire leur quartier général au Caire et ne souhaitent aller à Suez que les jours de match. Le stade de Suez, faut-il le rappeler, est situé à 140 Km du Caire et doit accueillir les deux premiers matches des Aigles, à savoir l’explication avec la Mauritanie (mardi 24 juin) et le duel des Aigles, face à la Tunisie (vendredi 28 juin).

Pour mémoire, le capitaine Abdoulaye Diaby et ses coéquipiers ont livré deux matches amicaux pendant leur séjour au Qatar. La première rencontre contre le Cameroun s’est soldée par un nul (1-1) alors que la deuxième a vu l’équipe s’incliner 2-3, face à l’Algérie. Le coup d’envoi de la CAN sera donné ce vendredi, en Egypte et si le Mali n’est pas cité parmi les favoris de la compétition, nombre d’observateurs pensent que les Aigles, version Mohamed Magassouba peuvent créer la surprise au pays des Pharaons.

En tout cas, l’ancien international malien Frédéric Kanouté est optimiste pour le Mali et pense que tout est possible pour le capitaine Abdoulaye Diaby et ses coéquipiers. «C’est un peu difficile de dire qui est favori de la CAN. Le niveau en Afrique est assez homogène aujourd’hui et puis nous avons eu ce gros désagrément, c’est-à-dire le report de la CAN de février à juin. J’espère simplement que la compétition sera très bien organisée et que le Mali remportera le trophée», a dit Frédéric Kanouté dans un entretien accordé à une télévision sportive étrangère.

Seïbou S. KAMISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here