33 C
Bamako
sam 23 Mar 2019 - 22:33
Accueil Sports

Coupe du Monde 2018 : la Serbie dompte le Costa Rica

0
Kolarov a été décisif !
Kolarov a été décisif !

Dominatrice, la Serbie a réussi à prendre le meilleur sur le Costa Rica. La lumière est venue d’Aleksandar Kolarov qui a inscrit un sublime coup franc en début de seconde période. Grâce à ce succès, les joueurs de Mladen Krstajić démarrent parfaitement leur compétition.

Pour leur entrée dans la Coupe du monde, la Serbie et le Costa Rica se rencontraient pour une encore déjà décisive en vue de la qualification en huitième de finale. Jugées moins fortes que le Brésil et dans une moindre mesure que la Suisse, les deux sélections avaient un besoin de points imminent. Pour tenter de faire une belle Coupe du monde comme lors de l’édition 2014, le Costa Rica s’organisait en 5-4-1. Keylor Navas prenait logiquement place dans les buts, alors que le cœur du jeu était alimenté par David Guzmán et Celso Borges. La Serbie décidait quant à elle de s’articulait en 4-2-3-1 avec ses cadres Aleksandar Kolarov, Branislav Ivanovic, Nemanja Matic et Sergej Milinkovic-Savic. D’ailleurs, Branislav Ivanovic devenait le joueur serbe le plus capé de l’histoire avec 104 sélections. Il dépassait ainsi Dejan Stankovic.

Galvanisée, la Serbie mettait la pression d’entrée et obtenait un corner dès la première minute de jeu. Aleksandr Mitrovic prenait le meilleur sur tout le monde, mais sa tête manquait de puissance (1e). La réponse de la Sele ne se faisait pas attendre et Giancarlo González mettait à contribution Vladimir Stojković (3e). Se projetant comme à son habitude, Aleksandar Kolarov tentait sa chance aux 25 mètres (7e). Le début de match était agréable pour les yeux et les deux formations jouaient crânement leur chance. Au terme d’une belle séquence collective, Dusan Tadic adressait un bon ballon pour Ivanovic. L’ancien joueur de Chelsea crochetait son vis-à-vis et obligeait Keylor Navas à la parade (15e).

Le bijou de Kolarov

Malgré ce début en fanfare, le rythme retombait tout doucement. Une éclaircie serbe arrivait par l’intermédiaire de Sergej Milinkovic-Savic. Servi magnifiquement par Aleksandar Mitrovic, il réalisait une merveille de contrôle, mais échouait complètement dans sa tentative de frappe (28e). Dans l’ensemble, les deux équipes avaient du mal à se procurer des occasions dangereuses. Finalement Francisco Calvo percutait coté gauche et manquait de peu d’ouvrir le score pour le Costa Rica. Finalement, la Serbie s’offrait la dernière occasion de la première période. A la réception d’un centre de Branislav Ivanovic, Sergej Milinkovic-Savic tentait un subtil retourné acrobatique, mais Keylor Navas se montrait de nouveau impérial (44e).

Au retour des vestiaires, la Serbie continuait de pousser. En bonne forme aujourd’hui, Sergej Milinkovic-Savic adressait un amour de ballon pour Aleksandar Mitrovic, mais le buteur serbe manquait son duel contre Keylor Navas (50e). Finalement, la solution venait sur coup de pied arrêté. Excentré à 25 mètres du but costaricain, Aleksandar Kolarov trouvait la lucarne gauche et ouvrait le score (1-0, 56e). Un avantage méritait tant la Serbie dominait ce match. Pourtant, cette réalisation avait tendance à inhiber les Aigles Blancs. Voulant revenir dans le match, les joueurs de Costa Rica obtenaient un bon nombre d’opportunités, mais ne parvenaient pas à égaliser. Filip Kostic se procurait même une opportunité pour doubler la mise en fin de rencontre (78e). Malgré quelques dernières escarmouches – dont une dernière occasion de Cristian Gamboa (90e +2) – le score n’évoluait plus. Avec cette victoire, la Serbie prend une option pour la qualification tandis que le Costa Rica est condamné à réaliser des exploits contre le Brésil et la Suisse.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here