Coupe du monde de basket : Plus de 100 millions pour la conquête du trophée

0

La participation de l’équipe nationale Juniors de basketball à la Coupe du monde (U19 Filles) a défrayé la chronique tout au long de la compétition. Accusé de négligence à l’égard de l’équipe, le ministère des Sports est sorti de son silence pour faire des mises au point.

Au cours d’une conférence de presse animée le samedi passé, le ministre Mossa Ag Attaher a tenu à porter sa part de vérité notamment sur les préparatifs de l’équipe ainsi que sa participation à la compétition. A l’en croire, la conquête du titre mondial aura coûté à l’Etat du Mali une enveloppe globale de 154 557 220 FCFA. Une prise en charge totale qui se chiffre comme suit : Prise en charge du transport (PTA) des joueurs venant de l’extérieur dans le cadre du regroupement à Bamako pour un montant de (16 500 000 F CFA), prise en charge de la mise au vert c’est-à-dire l’internat des joueurs et encadrement technique à travers l’hébergement, la restauration et le transport du 18 au 30 juillet 2021 à l’hôtel Colombus (14 935 720de F CFA), Affrètement d’un avion spécial Bamako-Accra-Abidjan pour l’obtention de visa des 20 membres de la délégation (69 450 000 F CFA), le voyage Abidjan-Budapest-Bamako par vol régulier de la délégation (33 768 000 F CFA), frais de visas, d’assurance, test Covid, d’hébergement et de restauration pendant deux jours à Accra (10 300 000 F CFA), confection et transport des équipements de la sélection (9 603 500 F CFA).   ‘’C’est un gros sacrifice que l’Etat du Mali a consenti pour soutenir sa sélection nationale malgré les périodes de difficultés’’a indiqué le chef du département des Sports. Occasion pour lui de renouveler ses remerciements à l’endroit du Président de la Transition Assimi Goïta, du Premier ministre Choguel Kokala Maïga, du ministre de l’Économie et des Finances, du ministre des Affaires étrangères ainsi qu’à l’endroit du Comité national Olympique et Sportif du Mali (Cnosm).

L’on se rappelle que l’équipe a été soumise à une véritable gymnastique pour pouvoir rallier la Hongrie à cause des problèmes liés à l’obtention de visas et tests Covid-19. Arrivée tardivement sur le sol hongrois le jour même de son entrée en lice, l’équipe a même perdu son premier match par forfait face au Japon. Par la suite, elle s’est relancée dans la compétition pour sortir de la poule avant de s’incliner en demi-finale contre une vaillante équipe d’Australie. Fortement touchée au mental, les joueuses n’ont pas pu se relever face à la Hongrie lors du match pour la 3e place (perdu 88-67). Au finish, elles échouent de peu au pied du podium en terminant 4e de cette coupe du monde remportée par les Etats-Unis (70-52) contre l’Australie.

Néanmoins, le Mali a réalisé la meilleure performance africaine de la compétition. Classé 7e lors de la précédente édition, le Mali a mis cette fois-ci la barre encore un peu plus haut en terminant au 4e rang.

 

Alassane CISSOUMA

 

BASKET

La poire en deux entre le Mali et l’Egypte

L’équipe nationale féminine des moins de 16 ans de basket-ball du Mali a été sacrée championne d’Afrique, le dimanche en battant en finale l’Egypte par le score de 68-65. Quelques instants après le sacre de nos Filles, les U16 Garçons Égyptiens ont pris la revanche de justesse sur les jeunes Maliens dans la finale des Garçons. Ainsi, les deux nations les plus titrées de ces deux compétitions divisent la poire en deux.

L’Afrobasket U16 Filles semble devenir un patrimoine malien. En 7 éditions de compétition, notre pays a raflé tous les trophées. Une hégémonie confirmée de nouveau le dimanche soir par la victoire des Filles du duo d’entraîneurs Oumarou Sidiya Maïga-Boubacar Diallo sur leurs homologues égyptiennes, battues sur leurs propres installations.

Contrairement aux Filles, la malédiction hante toujours les Garçons. Avec 5 finales au palmarès pour une seule coupe remportée, ils se sont inclinés pour la 4e fois le dimanche soir en finale (63-62) face à la même équipe égyptienne devenue leur bête noire.

Et dire que la coupe leur a échappé pour seulement un point. Avec le score de 63-62, le Mali manque de peu le trophée tandis que l’Egypte est sacrée championne de justesse pour une énième fois chez les Garçons.

Alassane CISSOUMA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here