Cyclisme- grand prix Habib Sissoko : Madou Diallo, plus vite, plus haut et plus fort que le champion du Mali

0

La Fédération malienne de cyclisme a organisé le samedi 3 octobre à Bamako, la 7e édition du Grand Prix Habib Sissoko. Après près de 2 heures de rudes pédales, c’est le cycliste du Club Wassa Mining, Madou Diallo qui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée. Plus vite, et plus fort que le champion du Mali en titre, il s’installe sur la plus haute marche du podium loin devant Yaya Diallo.

Organisée par la Fédération malienne de cyclisme, cette 7e édition du grand prix Habib Sissoko (président du Comité national Olympique et Sportif du Mali) a regroupé 70 cyclistes venus des 9  ligues régionales plus deux coureurs du Burkina Faso. Les 72 coureurs se sont rivalisés sur une distance de 112 km300 avec le trajet suivant : Bourse du travail-Comité Olympique-CICB-Pont Fhad-Hôtel olympe-Monument Sigui-Febak- Rond- Point-Aéroport – retour Boulevard soit 43km×2 fois ce circuit (86 km)-puis 10 tours du boulevard soit 21 km – Boulevard – Koulouba au niveau du Camp – retour  boulevard soit 5km300.

Juste après le top départ, le peloton restera groupé au cours de cette course jusqu’à la montée des 2km200 où Madou Diallo du club Wassa Mining place une attaque et sera suivi par Diamdouba Diallo du club Malamine Koné Airness. Les deux coureurs ne seront plus rattrapés jusqu’à l’arrivée. Ils creusent l’écart et au finish Madou Diallo s’impose devant Diamdouba Diallo (2e). Très mal barré dans cette course, le champion du Mali en titre, Yaya Diallo est arrivé en 3e position. Moussa Togola et Sidi Diallo occupent respectivement la 4e et 5place.

Rappelons que les deux premiers points chauds ont été remportés par Drissa Bamba tandis que Tièmoko Diallo s’est emparé du 3e point chaud. A l’issue de la compétition,  les 10 premiers coureurs ont reçu des enveloppes allant de 60 000 FCFA à 10 000FCFA.

Alassane Cissouma

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here